Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


La vérité en marchant nous ouvre la barrière (du passage à niveau)

Un lecteur, qui signe modestement RV, nous parle du chemin de fer : « L’Union Européenne compte 400 milliards de voyageur-kilomètres par an. Le risque d’accident mortel y est de 0,015 par 100 millions de voyageur-kilomètres. À comparer à : 0,04 pour le bus ; 0,44 pour les voitures et 5,3 pour les deux-roues ».

Et il nous propose un rapport comparatif fait de tableaux chiffrés, détaillés et saisissants .

Vous pariez que Léa Salamé, Eric Brunet, David Pujadas, François Lenglet, Agnès Verdier-Molinié (faites la moue, pas la guerre aux fake news), Patrick Cohen, Nicolas Demorand, Nathalie Saint Cricq, Jean-Michel Aphatie, Frédéric Haziza, Yves Calvi, Apolline de Malherbe, Pascal Praud, Bernard Guetta (j’en oublie deux douzaines) ne veulent pas que vous sachiez ce qu’il révèle ?

Vous pariez qu’en bons porte-flingues de la ministre des transports (Élisabeth Borne, sans accent aigu sur le « e », on se demande pourquoi ?), ils rendront inintelligibles par des interruptions toutes les 3 secondes les interventions de chaque invité qui s’aviserait d’en parler ?

Théophraste R. (Pilleur de lecteur et surtout émouvant Conseiller en Déplacements les jours de grève à la SNCF, caminando, caminando).

URL de cette brève 5758
https://www.legrandsoir.info/la-verite-en-marchant-nous-ouvre-la-barriere-du-passage-a-niveau-5758.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
17/03/2018 à 12:47 par Assimbonanga

C’est tellement tout à fait ça ! Cette maladie de couper la parole, couvrir la parole, reprendre la parole en la remplaçant par une formule convenant mieux à l’animateur de l’émission ! Entendre l’interview de François Ruffin par JJ Bourdin est un supplice. Ces promoteurs de la pensée dominante jouent à terminer l’interview par la phrase qu’il ont choisie dès l’introduction de façon à enfoncer le clou et refermer le couvercle sur cette brève ouverture.

#146417 
17/03/2018 à 22:21 par adel

Leurs methodes sont tirées d’un maître en la matière auteur de l’art d’avoir toujours raison, Shopenhauer. Suivez la vidéo explicite qui est un modèle du genre.

https://mobile.agoravox.tv/tribune-libre/article/attali-disciple-de-sc...

#146435 
RSS RSS Commentaires
   
SALARIÉS, SI VOUS SAVIEZ... DIX IDÉES RECUES SUR LE TRAVAIL EN FRANCE
Gérard FILOCHE
« Le droit du licenciement doit être assoupli », « les 35 heures n’ont pas profité aux salariés », « les charges sociales sont trop lourdes », « les fonctionnaires sont des privilégiés », « à terme, on ne pourra plus financer les retraites », etc. Telles sont quelques-unes des idées reçues qui dominent le débat public sur le travail en France. En dix réponses critiques, chiffres à l’appui, Gérard Filoche bat ici en brèche ces préjugés distillés par la vulgate néolibérale pour tenter de liquider un siècle de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« (...) on a accusé les communistes de vouloir abolir la patrie, la nationalité. Les ouvriers n’ont pas de patrie. On ne peut leur ravir ce qu’ils n’ont pas. Comme le prolétariat de chaque pays doit en premier lieu conquérir le pouvoir politique, s’ériger en classe dirigeante de la nation, devenir lui-même la nation, il est encore par là national, quoique nullement au sens bourgeois du mot. »

Karl Marx, Friedrich Engels
Manifeste du Parti Communiste (1848)


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.