Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

Le 9 mars en chansons dans la rue

J’ai trouvé ça, de Jean Ferrat :
« En groupe en ligue en procession
En bannière en slip en veston
Il est temps que je le confesse
A pied à cheval et en voiture
Avec des gros des p’tits des durs
Je suis de ceux qui manifestent
Avec leurs gueules de travers
Leurs fins de mois qui sonnent clair
Les uns me trouvent tous les vices
Avec leur teint calamiteux
Leurs fins de mois qui sonnent creux
D’autres trouvent
que c’est justice…
 »

(La suite : ICI

J’avais pensé à « La Jeune garde » ICI mais il vaut mieux ratisser large pour la manif du 9 mars.

Théophraste R. (Rassembleur pédestre)

URL de cette brève 5005
https://www.legrandsoir.info/le-9-mars-en-chansons-dans-la-rue.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
09/03/2016 à 06:36 par "Personne"

Citoyen, réveille-toi !

Quand, à Autrui, Ils ont voulu toucher,
N’étant pas celui-là, je n’ai rien pensé.
Quand, aux Retraites, Ils ont voulu toucher,
N’étant pas concerné, je n’ai rien montré.
Quand, à la Sécu, Ils ont voulu toucher,
N’étant pas malade, je n’ai rien osé.
Quand, au Travail, Ils ont voulu toucher,
N’étant pas affranchi, je n’ai rien mené.
Quand, aux Idéaux, Ils ont voulu toucher,
N’étant pas au courant, je n’ai rien pigé.
Quand, à ma Conscience, Ils ont voulu toucher,
N’étant pas réveillé, je n’ai rien tenté.
Quand, enfin, à Tout, Ils auront pu toucher,
Ne subsistera plus Rien à sauvegarder.
(d’après Martin Niemöller, 1942, Dachau)

Sinon, hier matin, « à l’heure où blanchit la campagne », j’ai écouté l’évangile économique selon Saint Macron (sur France Inter) : je suis aux anges, ce type est ’formidable’ (choisissez le sens de ce mot selon votre humeur).
Je résume : il y a trop de CDD, de précarité pour la Jeunesse. Il faut qu’elle accède au CDI.
C’est vrai, nous sommes ringards, archaïques car nous sommes ’attachés’ (choisissez le sens...) au Code du Travail (première mouture achevée en 1927) et au CDI.
Voici donc le CDI nouveau, le 2.0.
On garde le sigle, il est vendeur. Pour le contenu, je propose en vrac :
- Contrat à Durée Incertaine,
- Contrat à Disponibilité Illimitée,
- Contrat à Droits Incertains, ou Insuffisants, ou Inégaux, ou Imparfaits, …
- Corvéable, Disponible et Intermittent.
Qu’importe le contenu, pourvu que le patronat ait l’ivresse !

#122859 
RSS RSS Commentaires
   
Chicharra et les vautours
Maxime VIVAS
Le nouveau roman de Maxime Vivas Ce livre est la simple histoire d’une idole internationale (proche d’un Manu Chao) dont on exploite l’image et de jeunes ambitieux qui cherchent fortune sans penser à mal. Mais en rapprochant l’art et l’argent, ce roman intègre en filigrane l’ombre de Michael Jackson et de bien d’autres idoles qui furent cernées par des profiteurs avides jusqu’à se moquer de la vie de la poule aux oeufs d’or. Pierre souffre de solitude dans sa grange transformée en habitation, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« A toute époque, les idées de la classe dominante sont les idées dominantes : autrement dit, la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est en même temps la puissance spirituelle dominante. La classe qui dispose des moyens de la production matérielle dispose en même temps, de ce fait, des moyens de la production intellectuelle, si bien qu’en général, elle exerce son pouvoir sur les idées de ceux à qui ces moyens font défaut. Les pensées dominantes ne sont rien d’autre que l’expression en idées des conditions matérielles dominantes, ce sont ces conditions conçues comme idées, donc l’expression des rapports sociaux qui font justement d’une seule classe la classe dominante, donc les idées de sa suprématie. »

Karl Marx

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.