Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le canard était toujours vivant

Relayée par les médias du monde atlantiste, il y eut l’histoire du « poète » cubain Valladares : Yves Montand raconta comment les castristes lui avaient brisé les jambes. Il en était resté paralysé jusqu à une guérison miracle.

Il y eut la longue farce de Nestor Baguer faite à Robert Ménard et à tous les médias qui diffusent les communiqués de RSF sans les vérifier.

Il y eut dans les médias le charnier de Timisoara, la fiole de Colin Powell, l’empoisonnement d’un agent double au novitchok (par les Russes), l’assassinat (par les Russes) d’Arkadi Babtchenko.

Et, pareil au canard de Robert Lamoureux, le Décodex du Monde est toujours vivant.

Théophraste R. (Président de l’association : « Pour l’ouverture de la chasse au canard du 1er janvier au 31 décembre »).

URL de cette brève 5842
https://www.legrandsoir.info/le-canard-etait-toujours-vivant.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
01/06/2018 à 14:49 par Emilio

Un petit UPDATE , pour ceux qui ne comprendraient pas le pourquoi de >

Démocratie nord américaine rime avec BAINS DE SANG pour les pays du sud latinos ( à lire jusqu’au bout ! ) .

..qui devient en version light française des zombis lobotomisés de Sarkosy à Macron .. en débarquant sur le sol impérial US ..
.." j’aime l’énergie de ce pays ..! "
ET Il y a ceux qui répondent avec l’ IMPOSSIBLE OUBLI !

https://www.legrandsoir.info/l-histoire-des-escadrons-de-la-mort-guate...
Gracias Théo et Viktor ! pour la mémoire des victimes

#149139 
01/06/2018 à 20:29 par Geb.

Le "Décodex" ?...

Toujours "vivant" ; mais toujours une "larve". (- :

#149145 
01/06/2018 à 22:34 par Antart

Bonne nouvelle camarades, elle n’a rien avoir avec l’assassinat sordide de Babchenko par le sanguinaire Poutine. Le Parti des Lepen s’appelle désormais le Rassemblement national. Dorénavant, ce léger malaise qui nous saisissait à la gorge dès qu’on prononçait le Front national, celui du CNR, ne nous dérangerait plus...

#149147 
02/06/2018 à 09:20 par ozerfil

Yves Montand ?

Celui qui faisait des émissions de télé, aux heures de grande écoute, nous annonçant le déferlement imminent des troupes du Pacte de Varsovie sur l’Europe !!

Aussi crédible que "le Monde", "Libération", "Le Figaro", BHL, BFMTV et autres sur la Russie...

Par contre les fausses preuves fabriquées contre S. Hussein et M. Khadafi (et leurs odieux assassinats !!) pour justifier les attaques et destructions de leurs pays, jetés ensuite dans des chaos indescriptibles, sont soigneusement et tranquillement passés dans l’oubli...

On pourrait aussi parler de l’information, à peine orientée, sur Cuba, la Corée du Nord, la Syrie et le Venezuela...

Et on devrait sagement et béatement continuer à prendre pour argent comptant tout ce que nos médias disent !!

#149150 
02/06/2018 à 10:26 par Assimbonanga

@Antar, la famille Le Pen bricole beaucoup au niveau des noms et appellations. Il est clair que changer le nom d’un parti permet dans la foulée d’épurer les comptes. L’UMP est devenue LR pour se débarasser de l’affaire bigmalion. Le RN (ramassis national) remettra à zéro les accrocs aux comptes de campagne.
Quant à la petite dernière de la famille, la jolie Marion, j’ai vérifié sur Wikipedia : son nom de naissance est bel et bien Le Pen.
Ca bidouille, ça tripatouille, ça occupe ! Et le temps passe, les carrières se déroulent, une bonne gâche malgré tout. Ça reste un créneau porteur, une affaire qui tourne.

#149152 
02/06/2018 à 10:31 par Assimbonanga

@ozerfil : et ce que nos médias taisent : le siège militaire d’une zone de bocage jusque-là préservée et dont Macron a fait une poubelle chimique, 14000 grenades à gaz ou assourdissantes, déversées sur les prairies. Présences de troupes toujours conséquentes pour un sordide conflit entre les agriculteurs à tendance FNSEA qui ont été triplement compensés et qui aujourd’hui veulent, en plus du beurre et de l’argent du beurre, baiser les zadistes. https://reporterre.net/Sur-la-Zad-de-Notre-Dame-des-Landes-les-conflit...

#149153 
02/06/2018 à 10:47 par irae

Et l’agent double skripal au fait on l’a enterré où ?

#149154 
02/06/2018 à 11:36 par Emilio

Puisqu’on nage en plein délire de médiatite aigüe , en phase terminale de putréfaction ..

Le SS lama tibétain en chef suprême et de l’absolu , était capable de se réincarner en un autre oligarque du même absolu , un clone comme dans toute oligarchie qui se respecte en fait (.. il a abandonné sa théorie , qu’il juge maintenant « vieillotte » , et nomme lui-même son oligarque successeur SS , un genre de new âge de démocratie plus directe diront ses adeptes , gobe mouches de l’éternel absolu ^^ » il faut gazer Bouddha « avec Nietsche en écho )

MAIS les russes …( russkoff pour les néo-fit ) plus soviétiques de nos jours , mais qui n’en demeurent pas moins des salauds de rouges , font beaucoup mieux , parce que eux sont capables de tuer PUIS de ressusciter d’entre les morts , oui ..comme le brave gars du mythe d’Horus , épinglé sur un bout de bois !!

Prochain titre de RSF/CIA (sans cache sexe ),  » pourquoi Poutine est-il un Dieu ?! « 

#149155 
02/06/2018 à 12:59 par irae

Bien joué le coup du faux assassinat pour piéger les propagandistes même si tel n’était pas le but initial. Les donneurs de leçons médiatiques pris à leur propre piège délicieux.

#149158 
RSS RSS Commentaires
   
La Tiers-Mondialisation de la planète - Bernard Conte
La Tiers-Mondialisation de la planète, c’est le laminage des classes moyennes et la polarisation riches-pauvres de l’ensemble des sociétés, les ramenant toutes à l’état du Tiers-monde d’avant les « miracles ». On peut diversement décrire ce phénomène : « prolétarisation des classes moyennes », « classes moyennes à la dérive », « déclassement »… Bernard Conte analyse le caractère universel de cette transformation sociale comme résultat des politiques économiques néolibérales mises en oeuvre depuis le milieu des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je n’ai aucune idée à quoi pourrait ressembler une information de masse et de qualité, plus ou moins objective, plus ou moins professionnelle, plus ou moins intelligente. Je n’en ai jamais connue, sinon à de très faibles doses. D’ailleurs, je pense que nous en avons tellement perdu l’habitude que nous réagirions comme un aveugle qui retrouverait soudainement la vue : notre premier réflexe serait probablement de fermer les yeux de douleur, tant cela nous paraîtrait insupportable.

Viktor Dedaj


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.