Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Le départ de Christiane Taubira raconté par un journaliste (non diplômé)

Le Parisien (1) nous dit dans un gros titre : « Taubira quitte son ministère applaudie et... en vélo ».

Les vrais journalistes corrigeront l’info :

- elle a quitté le ministère à vélo,

- la sortie de l’ex-ministre devant les photographes est une mise en scène. Quand il a été viré de Vivendi, J.M. Messier a eu droit à une haie d’honneur l’applaudissant. C’étaient ses collaborateurs du siège, pas mal payés, bien gratifiés à son départ.

- Quand on veut illustrer les applaudissements, on évite une photo de gens aux bras croisés.

Sinon, j’aurais préféré que le sorti soit l’ex-banquier Macron « en benne à gravats et sous les huées ».

Théophraste R. (Pas taubiramaniaque, mais ce n’est pas le moment…).

(1)http://www.leparisien.fr/informations/en-images-taubira-quitte-en-velo...

URL de cette brève 4964
https://www.legrandsoir.info/le-depart-de-christiane-taubira-raconte-par-un-journaliste-non-diplome.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
29/01/2016 à 09:52 par Calame Julia

Une bien belle histoire que celle de Madame TAUBIRA se rendant à son appartement avec son vélo après une période très travailleuse en tant que garde des Sceaux ! Les privilégiés des parcs sociaux d’habitations à loyers modérés ont bien compris que désormais c’est à vélo qu’ils devront s’y rendre. Quant à LE PARISIEN, il n’a toujours pas compris qu’il s’agissait de se déplacer avec son vélo et qu’en voiture signifie le contenant. Mais on ne va pas chipoter ! la langue française est si belle... :-)

#121932 
30/01/2016 à 12:53 par Rebours

La Loyale à Normal Premier a t’elle fait progresser la justice en france .?

#121955 
RSS RSS Commentaires
   
Éric Dupont-Moretti : "Condamné à plaider"
Bernard GENSANE
Il a un physique de videur de boîte de nuit. Un visage triste. De mains trop fines pour un corps de déménageur. Il est toujours mal rasé. Il sera bientôt chauve. Parce que ce ch’ti d’origine italienne est profondément humain, il est une des figures les plus attachantes du barreau français. Il ne cache pas sa tendance à la déprime. Il rame, il souffre. Comme les comédiens de boulevard en tournée, des villes de France il ne connaît que les hôtels et ses lieux de travail. Il a décidé de devenir avocat le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB.


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.