Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le nouveau discours du Bourget arrive

Le PS de Hollande, Valls, El Khomri étant moribond, Benjamin Lucas, président des MJS, le Mouvement des jeunes socialistes (1) et ex- membre du conseil national du PS nous explique ce que c’était : un parti qui « déconne à pleins tubes » (sic), coupable de la « trahison de nos électeurs, de notre histoire et de nos valeurs ». Un parti par qui « le socialisme a été instrumentalisé et dévoyé par des personnes qui ne l’étaient pas ou plus » (sic). Un parti où les différends s’exprimaient en « insultes » et en menaces : « Jean-Christophe Cambadélis m’a menacé plusieurs fois de me déloger de mon bureau ou de couper nos subventions. »

Avec ce coup de gourdin sur la nuque de l’ancêtre pour hâter son agonie et libérer son fauteuil orientable gauche-droite, la branche jeune (et ingrate) du PS nous fait son discours du Bourget, du genre : « Mes adversaires, ce sont les traîtres qui ont dévoyé le socialisme, bafoués nos valeurs, etc.  ».

Puis, clin d’œil vers Gattaz et Macron : « I am not dangerous. I déconne à pleins tubes ».

Jean Ferrat avait une chanson pour les jeunes-vieux politiciens.

Théophraste R. (Jauressien bourgetophobe).

Note : (1) Remplacé samedi en congrès par un vote que des participants ont qualifiée de « tricherie organisée par des hamonistes ».
Ils apprennent vite, ces jeunes !

URL de cette brève 5710
https://www.legrandsoir.info/le-nouveau-discours-du-bourget-arrive.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
12/02/2018 à 13:03 par irae

Egal à lui même ce parti n’a eu de cesse de nous livrer pieds et poings liés au néo-libéralisme, avec le coup de grâce de la dernière présidentielle parfaitement préparé et réussi (retrait inattendu de flamby, trahison prévisible des candidats à la primaire, ralliements logiques en troupeau serré au macronisme qui a eu le mérite de dévoiler les vraies valeurs de droite du ps et cerise sur le gâteau maintien contre tous les indicateurs d’un candidat en perdition).
Comme ils nous ont fait beaucoup de tort et continuent à se prétendre de gauche pour les nostalgiques et les niais prêts à gober leurs bobards tout en cognant comme le foll sur la seule alternative crédible à gauche je leur souhaite une agonie lente et douloureuse avec retour au monde du travail réel voir si les lois elkhomri et les ordonnances travail c’est les bisounours et rentable.
Bon retour parmi les gueux !

#144939 
12/02/2018 à 14:10 par Assimbonanga

Le sigle PS a l’avantage de permettre à des bourgeois de se croire encore de gauche.
On peut en savoir davantage sur cette « tricherie organisée par des hamonistes » ? C’est quoi ? Que s’est-il passé ?

#144946 
12/02/2018 à 16:57 par daniel

Mea Culpa
Tout à fait d’accord pour dire que le PS est un parti de vendus et c’est pas d’aujourd’hui…et les dirigeants du PCF c’est quoi, sinon une bande de soi disant communistes se raccrochant à des postes avec l’avoir des socialos, même pas foutus de s’allier avec Mélenchon seul candidat de gauche -tenant la route- aux législatives, et nous maintenant obliger de ramer pour expliquer l’inexplicable.

#144950 
12/02/2018 à 20:55 par Georges SPORRI

Si Cahusac n’est pas condamné à de la prison ferme il pourrait devenir trésorier adjoint pour purifier son âme ...

#144961 
13/02/2018 à 00:12 par François

Qu’est ce qu’il faut pas entendre quand meme.
Ces gens qui ont fait de la politique une profession, sans aucune idée à defendre, juste pour le business des subventions collectées en fonction du nombre de vote, ces gens sont la mort de notre société, la vampirisation de tout ses idéaux pour du pognon et bien vivre sans avoir à bosser.
Quand je vois que la classe politique se régénère invariablement, que de nouvelles têtes arrivent (des jeunes inconnus, porte parole de lr/wauquiez, 25 ans à peine et déjà dans la politique business), elles arrivent alors même que les dernières tombées, de têtes, sont encore sanguinolantes, alors je me dis cette classe est encore plus nuisible et difficile à exterminer que des cafards.
Ils sont le problème, leur avoir laissé notre destin en main est le problème.

#144969 
13/02/2018 à 19:24 par Sergio

J’ai commencé de lire l’interview du gars... Jusqu’à ce qu’il évoque la "parenthèse libérale" de 83. Il ne s’est pas aperçu qu’elle n’est toujours pas refermée, et que ça commence à faire un peu long pour une "parenthèse" ? Du coup je ne suis pas allé au bout.

#144991 
RSS RSS Commentaires
   
« Marine Le Pen amène le pire » (*)
Maxime VIVAS, Frédéric VIVAS
(*) Anagramme imparfaite cueillie sur Internet. Ce livre (publié par les éditions Golias) est une compilation de documents révélateurs de l’analogie entre le FN d’hier et celui d’aujourd’hui. Y sont démontrées la difficulté pour Marine Le Pen, malgré les habiletés tribuniciennes, à se dépouiller des oripeaux paternels les plus exécrables, la distorsion entre le discours du FN ripoliné et son programme, entre son programme et ses objectifs. Sont mis en relief le fiasco du FN dans les villes qu’il a (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le déficit de l’Etat était l’objet même de spéculations. A la fin de chaque année, nouveau déficit. Au bout de quatre ou cinq ans, nouvel emprunt. Or chaque emprunt fournissait à l’aristocratie une nouvelle occasion de rançonner l’Etat, qui, maintenu artificiellement au bord de la banqueroute, était obligé de traiter avec les banquiers dans des conditions toujours plus défavorables.

Karl Marx
La lutte des classes en France. 1850


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.