RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

« le Prix Alzheimer » au jury du Nobel

Prix Nobel de la Paix à « l’Europe »
Quand le ridicule n’effraie pas les bourgeois !

«  Apprendre, et ensuite apprendre aux autres. Nous devons étudier, nous autres ouvriers. Nous devons savoir, nous devons comprendre d’où vient que la vie est si dure pour nous. Fécondez-moi des semences de la raison et de la vérité, je vous le rendrai au centuple. » Maxime GORKI

Pour notre part, afin de faire partie, ne serait-ce qu’un moment, de ce Théâtre des Guignols de Stockholm, nous décidons de remettre ce jour le Graal des Graal, « le Prix Alzheimer » au jury du Nobel.

Il fallait bien que soient récompensés ceux qui, à cause de leur « maladie sénile de l’impérialisme », viennent d’honorer plus de 50 années de guerres délocalisées en remettant un prix à un empire politique et économique qui depuis 50 ans : s’est doté de l’arme nucléaire : inonde le monde d’armes de destruction massive, de canons, de chars, d’avions et de bateaux de guerre : a créé l’ingérence humanitaire : participe aux embargos : déstabilise des nations : produise des produits chimiques : invente des virus… et fait la guerre aux travailleurs !

De l’Indochine du début des années 50 à la Syrie de 2012, combien de morts, de blessés, de traumatisés, d’handicapés, d’affamés, d’innocents, d’orphelins, de veuves, de veufs, de familles éclatées… victimes des guerres capitalistes, colonisatrices, impérialistes, anticommunistes, chrétiennes… menées par les pays de cette Europe aujourd’hui «  récompensée  » par les pires marionnettes de la planète ?

Indochine, Algérie, Congo, Mozambique, Suez, Serbie, Kosovo, Bosnie, Malouines, Irlande, Pays Basque, Corse, Irak, Comores, Liban, Centre-Afrique, Palestine, Rwanda, Burundi, Côte d’Ivoire, Afghanistan, Lybie… et maintenant Syrie, Mali… avant l’Iran peut-être, avant le Venezuela peut-être, avant la Chine, la Russie...

Voilà la partie visible du récipiendaire 2012 du Prix Nobel de la Paix, l’impérialisme européen qui détruit plus les libertés qu’il ne construit la soi-disant démocratie pacifique, aussi il faut être vraiment malade pour ignorer cette réalité.

Le jury du Nobel ne voit-il pas que la guerre est permanente depuis 50 ans, celle par les armes, celle économique, celle contre la liberté, celle contre la dignité, celle contre les peuples qui refusent d’être asservis, celle contre la souveraineté des nations, celles contre toutes celles et ceux qui exigent à disposer d’eux-mêmes dans des pays libérés du joug du capitalisme mondialisés et des néo colonisateurs.

Manuel Barroso et Mario Draghi, les diables de cette Europe des milliards, n’hésitent plus à menacer ouvertement : «  l’austérité ou le fascisme  » qui représentent «  la Paix, made in Europa  »

Pour pourquoi nous jetons une pierre, mais des tonnes ne suffiraient pas, dans ce jardin d’Eden, qui en fait n’est qu’un enfer pour des millions de personnes, pour dire à ce jury malade et sénile : «  sortez de votre bulle bourgeoise, revenez à la réalité de la vie !  »

Que la guerre de classe fasse le ménage dans ce capharnaüm embourgeoisé et pipé par l’argent-roi.

La cellule ouvrière du bassin minier ouest du Pas de Calais.

13-10-2012

URL de cet article 17963
  

Sur les eaux noires du fleuve.
Maurice LEMOINE
Plus de six décennies de conflit armé affectent la Colombie, pays considéré, d’un point de vue formel, comme une démocratie. Aux guérillas nées en réaction à la violence structurelle et à l’injustice sociale a répondu une épouvantable répression. En cette année 2002, le gouvernement a rompu les négociations avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie. Ces terribles FARC viennent d’enlever Ingrid Betancourt. L’élection présidentielle se profile, dont est favori un dur, un certain à lvaro. De (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le cynisme particulier des États-Unis est que durant toute l’existence de Cuba révolutionnaire, ils ont délibérément cherché une stratégie pour étrangler le pays, discriminer son peuple et détruire l’économie.

Maria Zarajova
porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères de Russie

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.