Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Le(s) dernier(s) soutien(s) d’Hamon c’est filoche (et s’effilochent)

Un quarteron de militants « unitaires » conduits par Gérard Filoche, l’éternelle caution de gauche du PS, a défilé à Paris pour exiger la fusion des candidatures Hamon et Mélenchon.

Bien entendu, le PCF – qui feint de soutenir Mélenchon mais qui, en réalité, se rabat sur Hamon pour sauver l’ « union de la gauche » aux législatives – était au centre de ce « coup » politicien.

Filloche a résumé le « raisonnement » à deux euros de ces « unitaires » à tous crins : on élimine tout ce qui diffère dans les programmes de JLM et d’Hamon, on garde ce qui est commun et le tour est joué.

On élimine donc – une paille ! – la sortie immédiate de l’OTAN (que prône JLM alors qu’Hamon est pour l’OTAN, pour la « défense » européenne derrière Berlin, pour le relèvement du budget militaire à 2% du PIB, pour la confrontation avec la Russie...).

On élimine aussi – autre détail ! – la phrase de Mélenchon « l’UE, on la change ou on en sort ! » qui, sans aller encore jusqu’à l’appel direct au Frexit progressiste (aux « rouges » dignes de ce nom de pousser dans ce sens au lieu de sauver le PS en faillite !), pose du moins la question d’une sortie de l’UE par la gauche qui était jusqu’alors taboue dans les milieux progressistes.

Après quoi, bien entendu, on peut tous ensemble promettre de raser gratis, comme l’ont successivement fait Hollande et Tsipras, en sachant que la très dictatoriale UE (que tous ses traités définissent comme une « économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée ») étouffera à coups d’amendes les renationalisations, la relance planifiée du « produire en France », des salaires et des droits sociaux, la reconstitution des services publics d’Etat, etc. Et pendant ce temps, l’OTAN continuera de préparer benoîtement la guerre sur les marches orientales de l’UE en soutenant les néonazis revanchards de Kiev !

Alors, laissons bêler les benêts « plus-unitaires-que-moi-tu-meurs » qui n’ont toujours tiré aucune leçon du désastreux programme commun PCF/PS de 72 où l’on promettait tout sans rien trancher sur l’OTAN et l’« Europe » : ce qui permit à Mitterrand, après quelques concessions initiales destinées à « tuer » l’influence communiste, de mettre dès 1983 la France sur les rails mortels de la monnaie unique, de Maastricht et de l’atlantisme reaganien.

Laissons aussi les appareils euro-formatés du PS et du PCF-PGE poursuivre leurs manœuvres dérisoires pour défendre le PS en faillite et préparer ainsi les arrangements législatifs qui permettraient sur un contenu des plus vagues de sauver les places – du moins c’est ce qu’ils croient – du sénateur Laurent, du député Chassaigne et surtout, des députés hollandiens, voire macroniens. Car bien entendu, demain, il faudra encore « élargir » la « belle alliance » entre ceux que, « dins ch’Nord », on appelle les « carcheux d’ places »...

Et surtout ne paniquons pas : l’avance de JLM s’accroît sur Hamon dont la candidature illisible tangue de plus en plus, prise en étau qu’elle est entre l’insoumission des uns et le macro-libéralisme « social ».

A nous, vrais communistes, syndicalistes de classes, francs progressistes anti-UE, d’aider les sympathiques militants de la France insoumise à construire une France Franchement Insoumise (FFI !) à l’UE, à l’OTAN... et au capitalisme.

Mais rassurons-nous : si l’ultime soutien d’Hamon, c’est Filoche, pas étonnant décidément que son soutien s’effiloche...

Floreal – 26 mars 2017
Retrouvez les billets rouges de Floreal en restant connectés sur www.initiative-communiste.fr

»» http://www.initiative-communiste.fr/articles/billet-rouge-2/dernier-so...
URL de cet article 31699
   
CHE, PLUS QUE JAMAIS (ouvrage collectif)
Jean ORTIZ
Recueil d’interventions d’une vingtaine d’auteurs latino-américains et européens réunis à Pau en avril 2007 pour un colloque portant sur l’éthique dans la pratique et la pensée d’Ernesto Che Guevara, une pensée communiste en évolution, en recherche, qui se transforme en transformant, selon les intervenants. Quatrième de couverture On serait tenté d’écrire : enfin un livre sur le Che, sur la pensée et la pratique d’Ernesto Guevara, loin du Che désincarné, vidé d’idéologie, doux rêveur, marchandisé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"L’un des grands arguments de la guerre israélienne de l’information consiste à demander pourquoi le monde entier s’émeut davantage du sort des Palestiniens que de celui des Tchétchènes ou des Algériens - insinuant par-là que la raison en serait un fonds incurable d’antisémitisme. Au-delà de ce qu’il y a d’odieux dans cette manière de nous ordonner de regarder ailleurs, on peut assez facilement répondre à cette question. On s’en émeut davantage (et ce n’est qu’un supplément d’indignation très relatif, d’ailleurs) parce que, avant que les Etats-Unis n’envahissent l’Irak, c’était le dernier conflit colonial de la planète - même si ce colonisateur-là a pour caractéristique particulière d’avoir sa métropole à un jet de pierre des territoires occupés -, et qu’il y a quelque chose d’insupportable dans le fait de voir des êtres humains subir encore l’arrogance coloniale. Parce que la Palestine est le front principal de cette guerre que l’Occident désoeuvré a choisi de déclarer au monde musulman pour ne pas s’ennuyer quand les Rouges n’ont plus voulu jouer. Parce que l’impunité dont jouit depuis des décennies l’occupant israélien, l’instrumentalisation du génocide pour oblitérer inexorablement les spoliations et les injustices subies par les Palestiniens, l’impression persistante qu’ils en sont victimes en tant qu’Arabes, nourrit un sentiment minant d’injustice."

Mona Chollet

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
96 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
18 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.