Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Le(s) dernier(s) soutien(s) d’Hamon c’est filoche (et s’effilochent)

Un quarteron de militants « unitaires » conduits par Gérard Filoche, l’éternelle caution de gauche du PS, a défilé à Paris pour exiger la fusion des candidatures Hamon et Mélenchon.

Bien entendu, le PCF – qui feint de soutenir Mélenchon mais qui, en réalité, se rabat sur Hamon pour sauver l’ « union de la gauche » aux législatives – était au centre de ce « coup » politicien.

Filloche a résumé le « raisonnement » à deux euros de ces « unitaires » à tous crins : on élimine tout ce qui diffère dans les programmes de JLM et d’Hamon, on garde ce qui est commun et le tour est joué.

On élimine donc – une paille ! – la sortie immédiate de l’OTAN (que prône JLM alors qu’Hamon est pour l’OTAN, pour la « défense » européenne derrière Berlin, pour le relèvement du budget militaire à 2% du PIB, pour la confrontation avec la Russie...).

On élimine aussi – autre détail ! – la phrase de Mélenchon « l’UE, on la change ou on en sort ! » qui, sans aller encore jusqu’à l’appel direct au Frexit progressiste (aux « rouges » dignes de ce nom de pousser dans ce sens au lieu de sauver le PS en faillite !), pose du moins la question d’une sortie de l’UE par la gauche qui était jusqu’alors taboue dans les milieux progressistes.

Après quoi, bien entendu, on peut tous ensemble promettre de raser gratis, comme l’ont successivement fait Hollande et Tsipras, en sachant que la très dictatoriale UE (que tous ses traités définissent comme une « économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée ») étouffera à coups d’amendes les renationalisations, la relance planifiée du « produire en France », des salaires et des droits sociaux, la reconstitution des services publics d’Etat, etc. Et pendant ce temps, l’OTAN continuera de préparer benoîtement la guerre sur les marches orientales de l’UE en soutenant les néonazis revanchards de Kiev !

Alors, laissons bêler les benêts « plus-unitaires-que-moi-tu-meurs » qui n’ont toujours tiré aucune leçon du désastreux programme commun PCF/PS de 72 où l’on promettait tout sans rien trancher sur l’OTAN et l’« Europe » : ce qui permit à Mitterrand, après quelques concessions initiales destinées à « tuer » l’influence communiste, de mettre dès 1983 la France sur les rails mortels de la monnaie unique, de Maastricht et de l’atlantisme reaganien.

Laissons aussi les appareils euro-formatés du PS et du PCF-PGE poursuivre leurs manœuvres dérisoires pour défendre le PS en faillite et préparer ainsi les arrangements législatifs qui permettraient sur un contenu des plus vagues de sauver les places – du moins c’est ce qu’ils croient – du sénateur Laurent, du député Chassaigne et surtout, des députés hollandiens, voire macroniens. Car bien entendu, demain, il faudra encore « élargir » la « belle alliance » entre ceux que, « dins ch’Nord », on appelle les « carcheux d’ places »...

Et surtout ne paniquons pas : l’avance de JLM s’accroît sur Hamon dont la candidature illisible tangue de plus en plus, prise en étau qu’elle est entre l’insoumission des uns et le macro-libéralisme « social ».

A nous, vrais communistes, syndicalistes de classes, francs progressistes anti-UE, d’aider les sympathiques militants de la France insoumise à construire une France Franchement Insoumise (FFI !) à l’UE, à l’OTAN... et au capitalisme.

Mais rassurons-nous : si l’ultime soutien d’Hamon, c’est Filoche, pas étonnant décidément que son soutien s’effiloche...

Floreal – 26 mars 2017
Retrouvez les billets rouges de Floreal en restant connectés sur www.initiative-communiste.fr

»» http://www.initiative-communiste.fr/articles/billet-rouge-2/dernier-so...
URL de cet article 31699
   
Déposséder les possédants - La grève générale aux « temps héroïques » du syndicalisme révolutionnaire (1895-1906)
Miguel CHUECA
Textes de Édouard Berth, Henri Girard, Jean Jaurès, Hubert Lagardelle, Paul Louis, Fernand Pelloutier, Émile Pouget, Georges Sorel et Henri Van Kol Réunis & présentés par Miguel Chueca La grève générale exprime, d’une manière infiniment claire, que le temps des révolutions de politiciens est fini. Elle ne sait rien des droits de l’homme, de la justice absolue, des constitutions politiques, des parlements ; elle nie le gouvernement de la bourgeoisie capitaliste. Les partisans de la grève générale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Parfois sans le savoir, nous gagnons tous les jours. Ailleurs.

Viktor Dedaj

CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
67 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.