Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Les 2 meilleures perles du bac (série pS)

Alors que, à l’appel de la plupart des syndicats, les manifestants défilent depuis 4 mois contre la loi El Khomri, que plus de 70 % des Français les approuvent, que la majorité des députés refuse de soutenir ce projet, que même certains ministres prennent des distances et que les lycéens passent leur bac, rions de 2 perles qui resteront dans les annales :

- Le 29 juin, l’élève El Khomri a assuré que l’usage du 49.3 n’est « pas un passage en force ».

- Le 1er juillet, copieusement hué par la foule à Montpellier, le cancre Manuel Valls a affirmé : « La démocratie c’est le respect et l’écoute de chacun ».

Toute annotation en rouge dans la marge serait superfétatoire.

Théophraste R. (Chef du bureau : « Il leur faut une bonne correction »).

URL de cette brève 5122
https://www.legrandsoir.info/les-2-meilleures-perles-du-bac-serie-ps.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
02/07/2016 à 08:48 par legrandsoir

Valls a été hué tout au long, son discours a été couvert, il a dû forcer sa voix :
http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnell...

#125474 
02/07/2016 à 09:01 par morvandiaux

voir la vidéo de "La-bas si j’y suis" - 4’ : la ministre du Travail à France-Inter
USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY
http://la-bas.org/

#125475 
02/07/2016 à 10:08 par Palamède Singouin

Le 29 juin, l’élève El Khomri a assuré que l’usage du 49.3 n’est « pas un passage en force ».

L’élève El Khomri n’a pas tout faux dans la mesure où c’est la veulerie des députés - en particulier celle des pseudo "frondeurs" - qui crée le "passage en force".

#125477 
RSS RSS Commentaires
   
Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Depuis 1974 en France, à l’époque du serpent monétaire européen, l’État - et c’est pareil dans les autres pays européens - s’est interdit à lui-même d’emprunter auprès de sa banque centrale et il s’est donc lui-même privé de la création monétaire. Donc, l’État (c’est-à -dire nous tous !) s’oblige à emprunter auprès d’acteurs privés, à qui il doit donc payer des intérêts, et cela rend évidemment tout beaucoup plus cher.

On ne l’a dit pas clairement : on a dit qu’il y avait désormais interdiction d’emprunter à la Banque centrale, ce qui n’est pas honnête, pas clair, et ne permet pas aux gens de comprendre. Si l’article 104, disait « Les États ne peuvent plus créer la monnaie, maintenant ils doivent l’emprunter auprès des acteurs privés en leur payant un intérêt ruineux qui rend tous les investissements publics hors de prix mais qui fait aussi le grand bonheur des riches rentiers », il y aurait eu une révolution.

Ce hold-up scandaleux coûte à la France environ 80 milliards par an et nous ruine année après année. Ce sujet devrait être au coeur de tout. Au lieu de cela, personne n’en parle.

Etienne Chouard


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.