Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Les 2 meilleures perles du bac (série pS)

Alors que, à l’appel de la plupart des syndicats, les manifestants défilent depuis 4 mois contre la loi El Khomri, que plus de 70 % des Français les approuvent, que la majorité des députés refuse de soutenir ce projet, que même certains ministres prennent des distances et que les lycéens passent leur bac, rions de 2 perles qui resteront dans les annales :

- Le 29 juin, l’élève El Khomri a assuré que l’usage du 49.3 n’est « pas un passage en force ».

- Le 1er juillet, copieusement hué par la foule à Montpellier, le cancre Manuel Valls a affirmé : « La démocratie c’est le respect et l’écoute de chacun ».

Toute annotation en rouge dans la marge serait superfétatoire.

Théophraste R. (Chef du bureau : « Il leur faut une bonne correction »).

URL de cette brève 5122
https://www.legrandsoir.info/les-2-meilleures-perles-du-bac-serie-ps.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
02/07/2016 à 08:48 par legrandsoir

Valls a été hué tout au long, son discours a été couvert, il a dû forcer sa voix : http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnell...

#125474 
02/07/2016 à 09:01 par morvandiaux

voir la vidéo de "La-bas si j’y suis" - 4’ : la ministre du Travail à France-Inter USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY http://la-bas.org/

#125475 
02/07/2016 à 10:08 par Palamède Singouin

Le 29 juin, l’élève El Khomri a assuré que l’usage du 49.3 n’est « pas un passage en force ».

L’élève El Khomri n’a pas tout faux dans la mesure où c’est la veulerie des députés - en particulier celle des pseudo "frondeurs" - qui crée le "passage en force".

#125477 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA
dimanche 17 septembre 2017
lundi 18 septembre 2017
lundi 18 septembre 2017
mardi 19 septembre 2017
jeudi 21 septembre 2017
samedi 23 septembre 2017
jeudi 5 octobre 2017
samedi 7 octobre 2017
samedi 7 octobre 2017
lundi 9 octobre 2017
dimanche 15 octobre 2017
vendredi 1er décembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
Indignez-vous ! par Stéphane Hessel
Présentation de l’éditeur « 93 ans. La fin n’est plus bien loin. Quelle chance de pouvoir en profiter pour rappeler ce qui a servi de socle à mon engagement politique : le programme élaboré il y a soixante-six ans par le Conseil National de la Résistance ! » Quelle chance de pouvoir nous nourrir de l’expérience de ce grand résistant, réchappé des camps de Buchenwald et de Dora, co-rédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l’homme de 1948, élevé à la dignité d’Ambassadeur de France et de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"De toutes les ironies exprimées par la politique étrangère américaine, notre position vis-à -vis de Cuba est la plus paradoxale. Une forte dégradation de la situation économique a provoqué une poussée du nombre de Cubains entrant illégalement aux Etats-Unis.

Nous faisons tout ce que nous pouvons pour détériorer la situation économique et ainsi accroître le flux. Nous encourageons également cet exode en accordant aux Cubains, qui arrivent illégalement ou qui s’approchent par voie de mer, un statut de résident et une assistance pour s’installer.

Dans le même temps, nous n’avons pas respecté les quotas de visas pour les Cubains désireux d’immigrer aux Etats-Unis [...] quand Castro tente d’empêcher des cubains malheureux de quitter leur pays infortuné, nous l’accusons de violer des droits de l’homme. Mais quand il menace d’ouvrir grand les portes si nous continuons à accueillir sans limites des cubains sans visas - y compris ceux qui ont commis des actes de violence pour aboutir à leurs fins - nous brandissons des menaces imprécises mais aux conséquences terribles. "

Jay Taylor, responsable de la section des intérêts américains à Cuba entre 1987 et 1990, in "Playing into Castro’s hands", the Guardian, Londres, 9 août 1994.


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.