Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

23 

Les journalistes de France 2 veulent sauver « l’honneur du service public ».

La Société des journalistes (SDJ) a déposé un préavis de grève pour sauver « l’honneur du service public », France 2 inclus . Effectivement, « L’Emission Politique » où un invité est tombé dans un guet-apens et a subi une agression en bande organisée devant des centaines de milliers de téléspectateurs impuissants, a été « une honte pour la République ».

Pour la victime, Jean-Luc Mélenchon, « Les journalistes Léa Salamé, François Lenglet et Nathalie Saint-Cricq ont organisé un traquenard médiatique, ils ont abusé de leur autorité pour truquer des chiffres et mentir délibérément ».

Illico, la SDJ de France 2 a apporté « son soutien à Nathalie Saint-Cricq, Léa Salamé, et François Lenglet, cibles d’attaques odieuses et inacceptables de la part de Jean-Luc Mélenchon. Indigne d’un responsable politique ».

Quant à la grève envisagée, elle est motivée par le projet gouvernemental de faire des économies, de réduire le budget alloué aux chaînes, ce qui va affecter les achats de boules puantes.

Qui veut soutenir la SDJ ?

Théophraste R. (Comment dit-on en Vénézuélien : « Parfois, les chiens de garde sont mordus par leur maître  » ?

URL de cette brève 5638
https://www.legrandsoir.info/les-journalistes-de-france-2-veulent-sauver-l-honneur-du-service-public-5638.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
08/12/2017 à 03:33 par patrice

Bonjour,
Je dois dire que j’ai bien rigolé avec l’épisode de la fille de l’ex révolutionnaire,
le ché doit s’en retourner de rire dans sa tombe !

En parlant presque tombe, je me permets de vous joindre ce petit texte suite au reportage vu ce jour, sur la vie de Johnny que j’ai mis en paralléle avec celle de Jean d’O qui vient de faire l’objet d’un de vos précédents article !
" Sacré destin si facétieux, le d’Ormesson qui casse sa pipe, on s"attend à ce que le monde merdiatique en fasse des caisses et des cerceuils, et patatras, v’la t’y pas que le Jeannot est coiffé au poteau par notre Jojo national qui a l’outrecuidance de trépasser peu de temps après monopolisant toutes les chaines et reléguant notre académicien à une pathétique mort annoncée à grands renforts de trompettes journalistiques quasi anonyme !

Justice immanente quand elle nous étreint tous, je n’avais rien à proprement parler contre Jean d’Ormesson hormis qu’il aura profité du système, à tout bien y réfléchir, ce système de caste qui ne dit pas son nom et qui sous l"appellation démocratique éternise le même enfumage, les mêmes inégalités et la même médiocrité dillettante et fumiste de nos pseudos élites sur le dos du peuple...
J"ai lu quelques uns de ses livres, il est indéniable qu’il avait du talent, mais hormis parler de sa petite personne béate et autosatisfaite, "c’était bien ", " je n’ai pas tout dit ", il ne se sera guère démarqué des écrivains de notre époque décadente, menant une vie de jouissance et s"attachant à perpétuer les prébendes de sa caste de nantis !

Je ne peux m’empêcher de repenser à Voltaire qui, au moment de passer de vie à trépas, était terrorisé tant sa conscience était intranquille !
C’est le lot de tous nos dirigeants contrairement aux gens du peuple, et Johnny dont je viens de regarder une longue interview était d’une pensée autrement plus profonde, comme quoi et plus que jamais, les habits d’académiciens et de l’élite ne font décidément pas le moine populaire...

#142552 
08/12/2017 à 06:22 par babelouest

Il y a encore des journalistes à France 2 ? Il y a encore un service public de l’information sur cette chaîne ? Poser la question, c’est y répondre. Il faut dire que le journaliste aujourd’hui a le choix entre rester journaliste, et au maximum pigiste, mais le plus souvent chômeur, ou accepter d’entrer à la chaîne, et dans les faits changer carrément de métier. S’appeler Achille Zavatta avait bien plus de panache.

#142553 
08/12/2017 à 10:35 par Assimbonanga

Coincer un "invité" entre Nicolas Demorand et les trois harpies ( St-Cricq, Fressos, Bécard), c’est du journalisme ou du délire ? Ne serait-ce pas plutôt un scène de l’Odyssée, un cauchemar réalisé ?

#142562 
08/12/2017 à 12:10 par Rauch

Bonjour Théo,

Je m’étais commis d’un petit commentaire sur ton précédant billet du jour sur Johnny je ne l’ai pas vus venir.
Peut-être une erreur !!!
Comme je ne fais pas de sauvegarde des textes que j’envois pourrais tu me le renvoyer sur mon mel merci.
A moins qu’ici comme ailleurs deux poids deux mesures toutes proportions gardées ; j’en prend pour exemple l’actualité des deux enterrements qui se télescopent. Les journalistes et l’oligarchie s’évertuent à en faire une distinction toute emblématique entre une classe représentant la nation et une classe représentant le peuple : (ce que je veux dire)
_un enterrements dit nationales avec deux pelés et trois tondus de la caste dite des intellectuelles s’auto nominant représentant de la nation
_un enterrements dit populaire (ainsi nommés officiellement par l’élite gouvernementale), en faite une bonne fiesta improvisé par tout ceux qui n’ont demandé rien à personne pour s’inviter, je veux dire un bon paquet de mec dis du peuple.
Seul bémol le populiste en chef qui n’en rate pas une pour nous prendre pour des cons, va venir nous vendre sa chanson
genre chacun à sa place et les vaches seront bien gardé, le chanteur populaire versus l’académicien. J’espère qu’il finiras comme le barde d’Astérix dans un arbre avec un bandeau sur la tronche.
Car pour l’élite intellectuelle (dirigeante) : la nation c’est pas le "populaire", c’est d’Ormesson on auras tous compris que la lutte des classes c’est surtout le problème des intellectueles dirigeants de quelques choses,du genre n’importe quoi du moment qu’ils se sentent investies d’une mission confiée sois-disant ’démocratiquement’ par le dit peuple.
Parfois même et le plus souvent leur propre caution morale leur suffit pour parler de ce qui est bien à faire pour lui.
Je ne dis pas qu’ un chanteur à vocation a diriger le peuple mais à le représenter oui comme toutes artistes appréciés je dirais même très très appréciés par le dit peuple et là je pose la question De Ormesson il représente quoi pour la nation ?
Qu’ils reposent en paix tous les deux ....

#142572 
08/12/2017 à 13:31 legrandsoir

Pas de trace d’un de vos messages dans les dossiers (peu fournis) "Spams" ou "Supprimés".
Mais nous avons publié votre (long) commentaire du 07/12/2017 à 11:58.
Problème ? Pas chez nous.

#142579 
08/12/2017 à 12:11 par Adel

Cette racaille prospère dans l’inceste politique avec notre argent et le détourne pour enrichir des producteurs mafieux qui nous abrutissent, au moins il ne mentent pas quand ils parlent de divertissement, ou à moitié, le terme diversion serait plus approprié. Si au moins le service public n’était qu’une honte mais il est plus, il est dangereux, manipulateur et dévoyé.
Les écuries d’Augias pour les définir ressemblerait à un doux euphémisme.

#142573 
08/12/2017 à 13:35 par joe

Tout ce tapage autour de melenchon et de sa victimisation a quelque chose de saoulant et de pathétique. Il faut en effet savoir que l’invité politique de cette émission a connaissance de ses interlocuteurs plusieurs jours avant l’émission et qu’il a la possibilité de les récuser (ce qu’avait fait marine le pen). Mélenchon cherche a se victimiser pour essayer d’enrayer sa banalisation.

#142581 
08/12/2017 à 13:58 legrandsoir

Il faut en effet savoir que l’invité politique de cette émission a connaissance de ses interlocuteurs plusieurs jours avant l’émission et qu’il a la possibilité de les récuser (ce qu’avait fait marine le pen). Mélenchon cherche a se victimiser pour essayer d’enrayer sa banalisation.


C’est évidemment faux.

JLM : « J’avais demandé que cette séance « Vénézuela » soit annulée quand il y avait des sujets de politiques internationale autrement plus urgents et brûlants. Je crois que Léa Salamé n’avait pas trop envie de revenir sur la Syrie et l’Irak comme je le lui proposais ».
« N’empêche : on me promit un « historien modéré » et un débat sur « les modèles socialistes » à partir du cas Venezuela. On me promit même qu’on parlerait de la Catalogne aussi. Autant de mensonges destinés a me désarmer. On a vu ! Résultat : « Y a-t-il assez de papier hygiénique au Vénézuela » ? Un grand débat « sur le socialisme » pensé et mis en scène par Léa Salamé et une de ses copines de comptoir. L’effet de surprise, la prise à revers, l’intox qui égare, bref, le leurre, a joué son rôle ici ».

Quiconque a vu l’émission a constaté que JLM n’avait pas les infos nécessaires (arrivées après et largement diffusés ici) sur ses deux interlocutrices. Philippe Val était, lui, annoncé comme invité surprise. Son attaque était préparée (il l’a lue dans l’émission). JLM a dû improviser ses réponses.
C’était bien un guet-apens.
Cela dit, faut-il vraiment que LGS publie des informations fausses et s’oblige ensuite au travail de réfutation ?

Pour en savoir plus : https://melenchon.fr/2017/12/04/le-lendemain-de-lemission/

#142583 
08/12/2017 à 15:25 par Rauch

Re bonjour Théo,
Excuse-moi je n’avais pas vue mon texte dans l’avalanche de commentaires autour de ce sujet très controversé qu’est Johnny.
Le LGS nous permet de nous exprimer et je le confirme. Je trouve les commentaires parfois aussi intéressant que l’article lui-même.
Pour moi l’important c’est de faire "le commentaire" pas des commentaires de commentaires. Je laisse cela au modérateur du site
Autrement c’est la confusion et on s’y perd et cela n’éclaire pas le sujet. C’est pas la personne qui compte mais les idées que l’on expose. Je trouve les lecteurs du LGS assez discipliné de ce point de vue je leur dit merci à tous .

#142586 
08/12/2017 à 18:42 legrandsoir

Je trouve les lecteurs du LGS assez discipliné de ce point de vue


les modérateurs veillent au grain...

#142589 
08/12/2017 à 21:26 par florent

à LGS (et sa réponse à Joe).
En quoi citer un passage de JLM permet-il de dire que Joe dit faux ?
JLM ne peut être juge et partie. Et il s’est déjà arrangé avec les faits...

#142604 
09/12/2017 à 00:16 legrandsoir

On n’a pas le temps, là (un journal à faire vivre) d’aller demander à France 2 si JLM savait qu’il allait avoir deux "imposteures", ni s’il savait de quoi allait parler Philippe Val, ni si Lenglet l’avait prévenu de son coup foireux de la TVA sur une voiture de luxe.
Vous pouvez essayer de contacter Léa Salamé, avec Joe ? Par téléphone ou mail, inutile de vous déplacer.

#142612 
08/12/2017 à 22:44 par guy giraud

Ce qui pouvait faire froid dans le dos lors de l’audition de Mélanchon , c’était le côté inquisitoire des journalistes , avoue, Mélanchon que dans tes rangs il y a une députée noire D.Obono qui est communautariste, antisémite, ismalo- gauchiste , anti-républicaine à la laïcité douteuse qui de plus copine avec le PIR. Avoue Mélanchon , si tu ne bannis pas de ton camp publiquement cette insoumise à la peau noire ce soir même, qui refuse de chanter la Marseillaise au pied levé, c’est que tu es toi aussi un être satanique qui cache bien son jeu. Bref , la télé publique vire à la séance d’inquisition ou à celle de l’exorcisme public . Mauvaise esprit de gauche sort de ce corps, avoue, avoue.....et pan le lapsus conditionné de Mélanchon....il a avoué....."Obono antisémite" , il lâche ça , avant de se reprendre , la télé vaut vraiment bien sa messe .....
Dialogue courant sur le net :
- T’es Français , non je suis noir.
- Ok, je vois, bonjour le niveau.

#142610 
09/12/2017 à 07:25 par joel

melenchon a toujours adoré la posture de la victime, c’est le moyen pour lui de maintenir l’engagement de sa base, d’éviter la débandade. Mais sa réponse ne laisse guere de doute. Il laisse juste entendre qu’il ne connaissait pas toutes les questions. Si cela avait été le cas cette émission aurait été un bidonnage.Plus généralement cette attaque contre les médias est un classique de victimisation.

#142617 
09/12/2017 à 08:47 legrandsoir

Les médias montent les émissions politiques comme des procès. Ici, on avait JLM sur le banc des accusés, Salamé, Lenglet, Saint-Cricq dans des rôles de procureur et des faux-témoins exhibant soudain des documents à charge. Pas d’avocat de la défense, ni de témoin en faveur de l’accusé.
La loi interdit dans les prétoires qu’un avocat produise un document ou un témoin sans que l’avocat de la partie adverse en ait été averti avant l’ouverture du procès. Le faux témoignage est puni par la loi. Le procureur ne doit pas être lié à une des parties. Il est possible de faire appel, de refaire le procès si le premier n’a pas obéi aux règles.
Rien de tout cela dans "L’émission politique". C’était un guet-apens.
MV

#142620 
09/12/2017 à 09:07 par Candide

Les gens de la télé sont des copains et des coquins.
Un invité politique ? S’il n’est pas de la mouvance du patron de la chaîne, il va morfler. C’est du catch ou un combat de gladiateur. Revoyez l’accueil (écoeurant par l’excès de pommade) réservé par Moix/Angot à Carla Bruni ou Alain Finkielkraut chez Ruquier et comparez avec leur férocité sur d’autres invités. Quel mépris pour les téléspectateurs à qui les deux animateurs disaient implicitement : "Vous n’allez même pas vous en rendre compte" !
On sort de l’arène ou du ring dès que les gens de télé reçoivent un artiste, écrivain, amuseur de leur confrérie. Revoici la pommade visqueuse. Ils se promeuvent entre eux. Copains-coquins. Et on est réputés ne pas le remarquer.
Toujours sirupeux : l’interview d’un citoyen états-unien. Le journaliste carpette devient le gueux qui parle à celui du château, au maître.
Marx disait (de mémoire) qu’un parti politique est l’expression des classes qu’il représente . Ne jamais oublier qu’un journaliste télé exprime les idées du patron de la chaîne. Regarder une télé sans voir quelle est la chaîne ou les autres chaînes, radios, journaux, qui paient les animateurs, c’est être aveugle et sourd. Dupe.

#142621 
09/12/2017 à 16:51 par hf

Ce qui m’embête dans tout ce pataquès c’est qu’on se fixe sur l’identité de la questionneuse. Au fond peu importe ce point. Elle reprend le thème classique de la droite et du PS sur le Vénézuela. Excellente occasion pour JLM de faire le point sur la question, de parler du Honduras et des interventions US depuis 1954 contre Arbenz ; d’élargir le champ au moyen orient et la politique de Trump et se mettre ainsi le public de son coté. Qu’a t’il fait au lieu de cela ? Personnellement j’aurais adoré cette question !
Arrêtez de cibler le doigt et parlez de la lune.

#142636 
09/12/2017 à 18:20 par legrandsoir

Quand on lui montre la lune, l’imbécile la regarde alors que le doigt fait diversion.
MV

#142640 
09/12/2017 à 19:53 par irae

Et si on réorientait le débat vers le mounvement que représente Jlm et qui faitvsi peur au pouvoir dominant. Et si tous les prétendus non idolâtres opposants au culte de la personnalité qui s’expriment sur ce site faisaient un effort pour penser mouvement indispensable à la reconquête du pouvoir.

#142648 
09/12/2017 à 20:48 par hf

LGS
question diversion, vous en connaissez un rayon, ne répondant jamais que par un détournement. Que disais-ici d’autre que la question méritait qu’on y réponde et que ça n’a pas été fait ? Franchement se faire bouger par une St Cricq, on se rapproche du vermeil !
J’ai regardé cette émission par segments et je zappais, Mélenchon ne faisait que beugler. Au bout de 5 minutes par, prudence, je changeais de chaine, je venais d’écouter sonophone de MC Solar.

#142650 
09/12/2017 à 22:41 par hf

LGS
question diversion, vous en connaissez un rayon, ne répondant jamais que par un détournement. Que disais-ici d’autre que la question méritait qu’on y réponde et que ça n’a pas été fait ? Franchement se faire bouger par une St Cricq, on se rapproche du vermeil !
J’ai regardé cette émission par segments et je zappais, Mélenchon ne faisait que beugler. Au bout de 5 minutes par, prudence, je changeais de chaine, je venais d’écouter sonophone de MC Solar.

#142653 
10/12/2017 à 11:08 legrandsoir

J’ai regardé cette émission par segments et je zappais

Ah, c’est pour ça !

Mélenchon ne faisait que beugler.

Brailler, gueuler, hurler, éructer, braire, menacer, dénoncer, s’en prendre à.... Normal de la part d’un "gourou autoproclamé à l’égo surdimensionné".
Pis, en 2002, c’est à cause de JLM que Robert Hue a fait 3,37 % des suffrages aux présidentielles.
MV

#142664 
10/12/2017 à 12:12 par Xiao Pignouf

Jusqu’à récemment, il y avait deux catégories de mélenchophobes qui venaient s’exprimer et débattre ici : les communistes rancuniers et les upristes. Dans les deux cas, on faisait bon an mal an avancer le débat, même si chacun reste sur ses positions en fin de compte.

On comprend les premiers, vu le lien d’attraction-répulsion existant entre certains édiles du PC et la personnalité à rebrousse-poils de JLM. On comprend aussi les seconds, car malgré tout, ils ont toujours un pied à gauche, et JLM leur vole la vedette.

Je m’oppose aux premiers parce que je pense qu’au lieu de perdre leur temps à vouloir changer JLM, ils feraient mieux de concentrer leur énergie à changer le PC, allié naturel de la FI. Et aussi parce qu’ils reprochent à JLM son passé socialiste, en oubliant opportunément le passé socialiste du PC.

Je m’oppose aux seconds, parce que leur obsession pour le Frexit leur permet de ne pas regarder en face la tendance droitarde de l’UPR, et aussi parce qu’ils rendent JLM responsable de l’ostracisme dont est victime M. Asselineau.

Il y a aussi probablement quelques frontistes complexés de ci de là, mais pas de quoi lever une paupière.

Ces jours-ci, j’ai le sentiment (sur certains articles) d’assister à une déferlante de commentateurs et trices qui s’ajoutent à tout ce monde-là pour venir bousiller Mélenchon. C’est déjà visible sur des textes d’où il est absent, mais lorsqu’il est de près ou de loin concerné, on n’a plus assez de nos dix doigts pour contredire.

Premièrement, il est totalement absurde de prétendre que JLM est complice des agissements de France 2 et de l’Emission politique en particulier. Mais, comme nous vivons dans une société gangrénée par le spectacle et le buzz permanent, en affirmant cette absurdité, on en trouvera bien quelques-uns pour la croire. Ce n’est pas étonnant que les religions reviennent en force vu le nombre de cloches qui avalent les salades de charlatans. Youtube en est saturé. Ah oui, il y a aussi ceux qui profitent de cette occasion pour rapprocher le sort réservé à Mélenchon par les médias du capital au martyr de Marine Le Pen. C’est encore une fois un leurre : le seul moment où MLP est (effectivement) traînée dans la merde, c’est une fois qu’elle a fait le travail qu’on attendait d’elle, c’est-à-dire arriver au second tour d’élections présidentielles. Avant ça, ils sont tous bien indulgents avec elle et ses sbires. JLM se fait bombarder dès qu’il dépasse les 10%, loin derrière ce qu’on permet au FN. Et je crois bien qu’aucun président sortant jusqu’à maintenant n’a dit d’un quelconque leader du FN qu’il sentait mauvais. Pour JLM, c’est fait. En tout cas, je dis à ceux qui pleurent sur Marine qu’ils peuvent le faire autant qu’ils veulent sur les sites d’extrême-droite, parce qu’ici, c’est tendre la schlague pour se faire battre.

Deuxièmement, prendre pour seule et unique cible JLM, c’est nier la réalité de la résistance portée par la FI jusque dans l’hémicycle. Bref, cela est bien commode quand en fait, on ne cherche pas à s’opposer au système. JLM devient alors l’écran de fumée permettant à ses adversaires de cacher le travail effectué qui par Ruffin, qui par Quatennens, Fiat ou Panot. Il l’a déjà dit mille fois, qu’un jour il ne sera plus là, et alors ce seront eux la relève, en tout cas ils en prennent le chemin. Que vous restera-t-il alors, à vous qui avez pris le pli de faire de JLM votre piñata ? En tant que vieux briscard de la politique, on peut le critiquer, le contredire et même s’en méfier, mais qu’en est-il alors de ces jeunes députés qui luttent bec et ongles pour nos droits et ceux des plus faibles ? Pendant que le reste de la Chambre se pavane et vote mécaniquement des lois qui nous mettent dedans avec nos enfants.

Le troisièmement sera plus court : je crois qu’on finirait par devenir parano. Car même certains commentaires qui d’apparence semblent prendre la défense de JLM en arrivent à susciter suspicion et méfiance. Tant d’histoires pour un petit "a", n’est-ce pas ?

Tels des chiens de Pavlov dressés par le discours médiatique dominant, il est d’usage maintenant d’ôter à JLM jusqu’à sa parole, et à l’instar d’une femme violée à qui on renvoie la faute, de le rendre responsable de ses mésaventures. Tout mot sortant de sa bouche sera au mieux détourné, au pire vérolé du soupçon. Comme tout silence.

#142669 
RSS RSS Commentaires
   
Les 7 péchés d’Hugo Chavez
Michel COLLON
Pourquoi les Etats-Unis s’opposent-ils à Chavez ? Pour le pétrole, on s’en doute. C’est tout ? Les guerres du pétrole, ils sont habitués à les gagner. Mais au Venezuela, on leur tient tête. Ici, on dit qu’il est possible d’employer l’argent du pétrole de façon intelligente et utile. Pas comme à Dubaï où on construit des hôtels à vingt mille euros la nuit au milieu d’un monde arabe sous-développé. Pas comme au Nigeria où la faim tue alors que ce pays est un des plus gros exportateurs mondiaux. Au Venezuela, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui n’ont pas le courage de lutter devraient au moins avoir la décence de se taire.

José Marti


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.