Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

29 

Macron, Benalla, poussières dans le grenier du temps passé

« Il se trouve des hommes qui soutiennent facilement le poids de la faveur et de l’autorité, qui se familiarisent avec leur propre grandeur, et à qui la tête ne tourne point dans les postes les plus élevés. Ceux au contraire que la fortune aveugle, sans choix et sans discernement, a comme accablés de ses bienfaits, en jouissent avec orgueil et sans modération : leurs yeux, leur démarche, leur ton de voix et leur accès marquent longtemps en eux l’admiration où ils sont d’eux-mêmes, et de se voir si éminents ; et ils deviennent si farouches que leur chute seule peut les apprivoiser ».

A lire ci-dessus la deuxième phrase de La Bruyère (1), on devine qu’il a connu les sosies de Macron et Benalla, lesquels n’avaient déjà rien de moderne au dix-septième siècle.

Théophraste R. (Représentant en balais, balayettes, bombes Pliz).

Note (1). Les Caractères. Chapitre XI. De l’Homme. 94.

PS. Bien entendu je désapprouve le persifflage de ceux qui soutiennent que, Benalla n’ayant pu se marier pour cause de garde à vue, ça nous fait statistiquement baisser le nombre d’épouses battues.

URL de cette brève 5883
https://www.legrandsoir.info/macron-benalla-poussieres-dans-le-grenier-du-temps-passe.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
22/07/2018 à 20:57 par irae

En attendant l’audition demain du sinistre de l’intérieur qu’est-ce qu’on se marre !

#150457 
22/07/2018 à 21:07 par calame julia

RDNSLS ! traduction :" rien de nouveau sous le soleil".

#150458 
23/07/2018 à 00:17 par irae

Il paraît que les mal-votants de la présidentielle sont déçus les ptits bichons. Où quand des abrutis et ils ont été nombreux en dépit de tous les avertissements, votent pour un incompétent notoire ça vire rapidement au grand n’importe quoi.

Et dire qu’il était à 2 doigts de nous faire une erdogan avec la constitution et alors - là pour les petits arrangements entre amis enfin le paradis sans empêcheurs de rétablir les privilèges en rond. Droits de tabassage ou de cuissage pour les uns, salaires mirobolants inversement proportionnels à l’incompétence, appartements et voitures spontueux pour les autres. Et pour les emmerdeurs qui ne sont rien et font chier leurs altesses en filmant leurs exactions ou en se répendant sur les sites, la taule et la torture.

Finalement, comme metteur en exergue de la bêtise des électeurs de la république en dérapage incontrôlé, benalla a du bon.

#150463 
23/07/2018 à 05:06 par Georges SPORRI

Rien n’interdit de relire ( ou lire ) " Dossier B comme barbouze " ...

#150466 
23/07/2018 à 07:30 par calame julia

Je viens de lire que E. Macron dénonçait les faits "inacceptables" de A. Benalla !
Il a parlé ? A qui ? A des proches de l’Elysée ?
Et il continue donc à se foutre de tous députés y compris.

#150467 
23/07/2018 à 07:37 par calame julia

Le coup du mariage de A. Benalla samedi ! renversant... Qui a vérifié ?

#150468 
23/07/2018 à 07:59 par Xiao Pignouf

Moi qui proposait à LREM de rajouter un A à la fin, pour la République En Marche Arrière ! Mais ce M. Benalla fait mieux, puisque de lui-même, sans faire exprès, il y rajoute un C, pour la République En Marche ou Crève !

#150469 
23/07/2018 à 08:00 par Bolivarien

Mais pourquoi Ariane Chemin a-t-elle eu l’autorisation de publier cette nouvelle ?
Et pourquoi les médias mainstream traitent-ils le sujet en boucle ?

Macron a dû faire une grosse bêtise pour que ces patrons lui balancent un tel avertissement .

#150470 
23/07/2018 à 09:06 par Xiao Pignouf

@Bolivarien

J’imagine que vous voulez dire ses patrons...

Vu la voie que sa politique prenait avant cette affaire, je ne crois pas que, pour lui remonter les bretelles, il leur faille aller si loin, au point de lui faire frôler la destitution et mettre en péril leur système et leurs privilèges... d’ailleurs, cette affaire gâche l’effet coupe du monde qui aurait pu le porter et lui donner l’opportunité d’enfoncer le clou ultralibéral... s’il a fâché quelqu’un, je ne crois pas que ça soit eux, plutôt une petite main quelque part, et l’affaire étant si grosse qu’ils doivent, Macron y compris, manger leur pain noir, en donnant l’illusion de la démocratique indépendance des médias. Reste à espérer que ceux qui ont voté pour ce(s) gredin(s) se rendent enfin compte de leur bêtise, et qu’ils ne la répètent pas (ou plus)... et ça, c’est pas couru d’avance.

#150471 
23/07/2018 à 11:06 par Lyonnais

Un message extraordinaire de Brice Couturier sur Twitter qui nous remet inévitablement en mémoire cette citation de Michel Audiard dans "LesTontons Flingueurs" :
" les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ."

https://twitter.com/briceculturier/status/1020943245784879104

#150473 
23/07/2018 à 11:19 par irae

Je pense qu’il s’agissait de nous faire passer discrètement son coup de erdogan. Et d’ailleurs samedi il était encore question de poursuivre les travaux de démocraturisation. Trop de mousse hélàs.

#150474 
23/07/2018 à 11:57 par Rauch

J’aime bien le commentaire du "bolivarien" ce pantin est tenu par des fils et on viens de lui en couper un.
Pourquoi celui là et combien en reste t’il ?
Les lingots chez Rothschild bank d’affaire c’est à mon avis le plus costaud pour le faire danser
avec un gros baton comme grand guignol "ils" se le gardent pour le dessert.
Le grand baton c’est pour, nous, les pauvres nazes qui ont voulu se farcir dès le premier tour le match Manu / Marine
en guise de démocratie au deuxième tour.
D’un coup la république as pris un coût de plomb dans l’aile malgré les efforts des footeux et de leurs supporters merci à eux !
On as échappé à DSK et ses prostitués, on n’échapperas pas à Macron et ses ........!! du bon boulot de la part des socialistes.
Si le petit nervis préféré de manu en prend plein la poire pour les flics fascistes y as pas de problème.
Ils peuvent tabasser le badaud manifestant sans raison valable et même avec des raisons : ça c’est normale !
Le sadique en uniforme c’est normal et cela en toute impunité des règlements du service publique !
A cette occasion, on vient de redécouvrir un nouveaux chef d’accusation : violence en réunion par personne dépositaire de la loi.
Avant c’était "contre" au lieu de "par" on progresse ou bien j’hallucine.
Longue vie à ce délit, car le fascisme ordinaire est depuis longtemps dans la rue et payé par nos impôts.
La liberté de manifester reste un droit fondamentale et je ne la vois pas défendu dans ce déballage de merdia pourtant c’est bien le sujet !!!!.

#150475 
23/07/2018 à 12:34 par Roger

Mais pourquoi Ariane Chemin a-t-elle eu l’autorisation de publier cette nouvelle ?
Et pourquoi les médias mainstream traitent-ils le sujet en boucle ?


C’est évidemment une question qui vient à l’esprit. Cette affaire venait opportunément "divertir" l’attention du "putsch" législatif en train de se faire avec la "transformation" de la Constitution.
Comme tout de même le "petit" semblait vouloir aller trop loin (même pour ses patrons), ça donne aussi le prétexte de faire une marche arrière tactique.
Complotiste moi ?
Ben OUI !!!!

#150476 
23/07/2018 à 13:38 par Serge F.

@irae Le 25 mars 1871 le comité central de la garde national écrit un appel à la vigilance et à la réflexion qui sera diffusé par affiches aux électeurs parisiens la veille des élections municipales du 26 mars. Voici ce qu’il dit :

« CITOYENS
Notre mission est terminée : nous allons céder la place dans votre Hôtel-de -Ville à vos nouveaux élus, à vos mandataires réguliers. Aidés par votre patriotisme et votre dévouement, nous avons pu mener à bonne fin l’œuvre difficile entreprise en votre nom. Merci de votre concours persévérant ; la solidarité n’est plus un vain mot : le salut de la République est assuré. Si nos conseils peuvent avoir quelque poids dans vos résolutions, permettez à vos plus zélés serviteurs de vous faire connaître, avant le scrutin, ce qu’ils attendent du vote aujourd’hui.

CITOYENS
- Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre propre vie, souffrant des mêmes maux.
- Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne considèrent que leurs propres intérêts et finissent toujours par se considérer comme indispensables.
- Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un discours, à un effet oratoire ou à un mot spirituel.
- Évitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère.
- Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du Peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue.
- Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter.
- Nous sommes convaincus que, si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèreront jamais comme vos maîtres.
 »

Tout Français devrait connaître ce texte salutaire.

Le 18 mars 1871 au petit matin, des troupes régulières dépêchées par le gouvernement d’Adolphe Thiers cherchent à s’emparer des canons de la Garde nationale parisienne regroupés sur la butte Montmartre. Alertés, les Parisiens s’assemblent pour les empêcher de le faire. La troupe fraternise avec la foule. C’est le début de la Commune de Paris. Le même jour, à 15 heures, le gouvernement décide de quitter Paris, avec toutes les forces armées et les fonctionnaires. Le lieu de repli est Versailles. Le 2 avril, l’armée de Versailles lance l’offensive sur Paris. Du 21 au 28 mai, elle se livre au massacre des insurgés parisiens. Plusieurs milliers y perdent la vie lors de la « Semaine sanglante ».

Dans un documentaire diffusé sur France 3 le 7 mai 2018, Emmanuel Macron évoque la réception de Vladimir Poutine à Versailles. Il justifie le choix du lieu en affirmant «  Versailles, c’est là où la République s’était retranchée quand elle était menacée ». Les républicains d’autrefois se plaisaient bien souvent à valoriser la continuité étatique de la monarchie centralisée. Aujourd’hui, Emmanuel Macron se complaît dans le rôle de monarque présidentiel. Lui et sa cour se moquent des valeurs républicaines. D’ailleurs, soyez-en sûr, ces gens ne démissionneront pas, sauf si la pression sur eux devient trop forte.

#150480 
23/07/2018 à 13:44 par AF30

Samedi soir, dans la nuit, je regardais, sur une chaîne info-machin, l’interview en direct d’un de nos grands penseurs. Il était descendu de son Olympe et nous faisait part de ses pensées ( sans qualificatif car aucun ne pourrait convenir à leur singularité ). Il s’agissait de Gisbert. Il nous expliquait que tout ça finalement ce n’est que du banal. La preuve L’affaire Ben Barka, par exemple. Je voyais le moment où il allait remonter à Caïn et Abel en passant par l’affaire du collier de la reine et la fronde. Non, s’il y avait une critique c’était la gestion élyséenne de ce truc, tout le reste les illégalités, les coups c’est la vie. Il était filmé en extérieur c’est à dire qu’on avait, en plus, dépêché, je ne sais où, des gens pour nous faire entendre son analyse scandaleuse.
Il ressortait également de ses dires que, comme l’on souligné d’autres commentaires, que bon, des coups sur la tronche par un gars non assermenté c’est pas bien et qu’implicitement, par quelqu’un qui l’ai, ça va.
Pour terminer j’ai écouté l’intervention préliminaire de Collomb à la commission parlementaire, outre que je ne vois pas la légitimité de celle-ci nous avons eu droit à sa vie et son oeuvre pendant la période considérée puis à un long développement sur l’ultra-gauche dont on sait le danger extreme qu’elle fait peser sur notre société, évidemment sur le terrorisme et pour terminer sur le sacerdoce des policiers qui semblent être les seuls fonctionnaires exempts de toute critique.
Brefs des sujets périphériques dont le but était d’éviter celui qui réunissait tout ce monde.

#150481 
23/07/2018 à 14:28 par Chrls

- Moi, j’ai dit bizarre ?
- Je vous assure,vous avez regardé la photo de ce barbouze et vous avez dit bizarre
- Comme c’est bizarre ....

#150484 
23/07/2018 à 15:06 par Assimbonanga

AF30, j’ai vu FOG moi-aussi ! Cette vidéo est sur youtube. Il est gratiné le bronzé à la chemise ouverte il s’est laissé pousser la barbe ça compense la perte en haut, mais bon il suffit de savoir que c’est un mec de droite et tout s’explique facilement, me suis-je dite comme analyse politique.
Concernant Gérard Collomb, c’est la technique du "la meilleure défense est l’attaque" finement mélée à celle du "c’est pas moi c’est l’autre" !! Pourtant, ce serait bien la gauche la plus justifiée à se plaindre et à fournir de nombreux exemples de la violence policière déployée par le couple Macron-Collomb. Il faudrait un tribunal des violences en manifestation, des gazages, des nasses et des blessures par flashballs et aussi, ce serait bien de trouver l’historien providentiel qui nous reconstituerait la bataille du 1er mai comme on le fait sur France 5 ou sur arte pour les batailles napoléoniennes. Je pense qu’on découvrirait une planification du désordre et non pas la recherche d’un déroulement de manif serein. La volonté macronienne de communication était délibérément d’obtenir des vidéos de violences. Il faut arriver à mettre en évidence ce complot. La présence massive des flics engendre généralement le chaos et la violence. Leur discrétion au contraire est davantage gage de tranquillité. Ces gens d’armes, comme la nuée, portent l’orage.
Pour un exemple concret de manif pacifique : https://reporterre.net/Autour-de-la-famille-Traore-une-marche-sereine-...

#150485 
23/07/2018 à 15:39 par béotien 1er

Je trouve curieux que ne soit pas plus posée la question de savoir ce qu’il y a entre ces deux individus Benella/Macron, pour que l’un soit arrivé là avec les pouvoirs qu’il a ou se donne et l’autre qui l’a couvert jusqu’à présent. Relation intime ou relation de dominant à dominé (larbin servile et corvéable à merci) ou homme à tout faire, jusqu’aux pires basses besognes.

#150486 
23/07/2018 à 17:09 par irae

Mais si mais si on se demande tous : "mais par où il le tient ?".

#150487 
23/07/2018 à 17:16 par Renard


Mais pourquoi Ariane Chemin a-t-elle eu l’autorisation de publier cette nouvelle ? 
Et pourquoi les médias mainstream traitent-ils le sujet en boucle ?

Macron a dû faire une grosse bêtise pour que ces patrons lui balancent un tel avertissement .

Un coup de Trump dans le cadre se sa stratégie de destruction de l’UE ? À noter que c’est Le Monde qui a sorti l’affaire dont l’affiliation aux réseaux CIAesques n’est plus à prouver, je met donc une pièce sur cette hypothèse.

En tout cas c’est tout bénef pour nous. Romulus Augustule n’en a plus pour longtemps.

#150489 
23/07/2018 à 18:39 par AF30

Je crois qu’il faut se rendre à l’évidence : il ne reste plus au couple Macron que la fuite à Varennes avant l’enfermement à la conciergerie. Allez ! Nous leur ferons grâce de la suite qui a été réservée en leur temps à leurs modèles.

#150492 
23/07/2018 à 19:18 par babelouest

@ AF30
Était-ce prémonition ? (une blague de premier avril)

http://bab007-babelouest.blogspot.com/2018/04/il-sest-enfui.html

#150495 
23/07/2018 à 19:54 par calame julia

Le bouquet ce sont les avocats de A. Benalla !
On va encore en apprendre.

#150498 
23/07/2018 à 20:15 par eris

@rauch oui entièrement d’accord le fond est le tabassage en règle qui se banalise et donc le sujet est peut -on encore manifester sans s’équiper en mode combattant ?
je remarque que lors de la victoire au foot,ça a chauffé avec les flics dans plusieurs ville de france,l’on aurait pu croire que tout cela aurait été "bonne enfant" hein ?
bon même mélenchon m’a saoulé dans sa dernière RDS ,pour lui il aborde l’individu que soit il avait envie de se "défouler" ou soit il était en mission hummm...
mais voilà c’est dingue que personne ne se pose la véritable question pourquoi au moment des faits les flics tapent sur les gens ?
les images de la vidéo que j’ai vu sont prises depuis une terrasse de café,il y a là au premier plan des serveurs qui commencent à avoir peur(ils sont en train de ranger) en regardant plus large ce petit étron (je reste poli heu...)attrape un gars et littéralement il le défonce,il le balance parterre et lui met un grand coup de talon dans le thorax ; vous imaginez en prenant ça ! ben à un moment vous respirez plus et vous avez l’impression que vous allez mourir ;
bon le gars il se relève (sais pas comment y fait après ça) alors on le voit mieux et il ne s’agit pas d’un gars de banlieue,plutôt bien mis petite veste tout ça,il y a du monde avec lui vers qui il retourne et soudain l’on revoit la baltringue qui se ramène avec les flics qui montre du doigt le jeune gars,le jeune homme suit sans résister et l’on voit que les flics discutent avec le citoyen et bim d’un seul coup ils l’empoignent le mettent à terre et franchement abusé comment ils le frappent à coup de pied,sérieux ça ressemble à du lynchage ! tout ça supervisé par la petite fiente avec la présence d’un chargé de sécurité de l’élysé.

bien je connais pas Paris mais à ce qu’il me semble c’est un quartier bourgeois je pense bref pas vu des cagoulés,des blaks blocs en action alors quoi ! ils faisait quoi les flics là ?
alors je lance un appel à tout ceux qui étaient présent sur les lieux de bien vouloir nous relater tout ça sur LGS bien évidemment

#150499 
23/07/2018 à 22:23 par Geb.

Pas mal les commentaires. On voit que ça creuse sur le sujet plutôt sans blocages ;

Pour mon compte je remonterai un peu plus avant.

Quand un général Chef d’Etat Major s’est fait virer comme une vulgaire chaussette sale par un petit coq même pas de combat parce qu’il avait eu l’audace de répondre "loyalement" aux questions qu’on lui avait posées sur l’état global des Forces Armées Françaises.

Jusque là rien de plus normal, jusqu’à ce qu’on apprenne que ce même général en disponibilité était parti pantoufler dans un Think Tank étatsunnien le "Boston Consulting Group" juste après l’affaire. Taper sur la Grande Muette de but en blanc, (Pour sanctionner un galonné qui pour une fois disait la vérité sur l’indépendance fictive de l’Armée de la République par rapport à l’OTAN et aux USA et l’état de décrépitude morale des ses militaires), ça ne pouvait pas être un facteur renforçant la cohésion entre les Militaires et l’Exécutif. Et si on connaît un peu l’état d’esprit en interne des Armées ce genre de chose ne se digère pas facilement. Il ne doit pas falloir beaucoup les pousser pour qu’ils alimentent la locomotive. D’autant que ce sont leurs services qui sont chargé de la surveillance globale de la France et des Français.

L’erreur a peut être été pour ceux qui suivent l’affaire "Macron",depuis le début, (Depuis avant son élection), de penser que Manu avait été "l’Homme des Rothschild" comme avait pu l’être un Pompidou. Lequel entre autre n’avait pas été épargné alors avec l’Affaire Marcovitch. Les "réseaux gaullistes" non plus, alors, n’avaient pas "digéré".

Macron avait un historique connu, des casseroles encore plus connues et des défauts encore bien, bien, plus connus. Et sachant qui sont ses "maîtres", où et par qui il a été formé, la question se pose aujourd’hui de comprendre s’il n’a pas été le "bouc émissaire" destiné à préparer le terrain pour quelqu’un d’autre.

Certains vont me demander "Qui ?". Je répondrai qu’avant qu’il ne soit élu personne ne connaissait Macron et encore moins aurait misé un centime sur sa probable élection. Idem pour Trump.

Il va falloir beaucoup creuser en en amont pour éviter d’être surpris et découvrir trop tard qui "on" cachait derrière "Finnocchio", pardon "Pinnochio". ;-)))

En attendant merci pour le morceau de franche rigolade. Au moins ça aura relevé un peu l’atmosphère morose et montré aux "sans dents" que les retours de bâton ne finissent pas toujours dans les mêmes gueules.

N.B. Et si après "Varennes" comme le décrit Georges Sporri, il y avait la fin attribuée au Citoyen Capet en son temps, ne comptez pas sur moi pour lancer une pétition. Sauf si c’est Robespierre en personne qui vient me supplier. ;-))

#150501 
24/07/2018 à 04:44 par Roubachoff

L’affaire Benalla, c’est la suite logique d’une série de dérives qui ont soulevé peu ou pas de protestations. (Je ne parle pas spécifiquement du Grand Soir, bien au contraire.) Le délire autour de la chemise du DRH d’Air France, la répression sauvage des manifs contre la loi El Khomry, le lynchage juridique d’un S. Poussier, peut-être pas très malin, mais prestement abandonné par ses camarades et son mouvement au nom d’une union sacrée à trois balles, et l’indifférence royale de tous les progressistes envers une instrumentalisation de la justice, sous prétexte qu’elle frappe un musulman (ceux qui devineront de qui je parle auront gagné toute mon estime). Le processus est simple et bien connu : plus on montre à un pouvoir autocratique qu’il peut pousser loin le bouchon, plus il le pousse. Chaque outrance étant un test, elle est suivie d’une outrance encore pire.

#150505 
24/07/2018 à 09:28 par Assimbonanga

@eris, voici un témoignage : https://paris-luttes.info/affaire-benalla-nous-le-savions-la-10624
Et si vous cliquez sur les liens à l’intérieur de ce texte, vous découvrirez tout un écheveau à dévider. Je vis loin de Paris et je me demande si je ne suis pas plus informée que Mélenchon ! Juste parce que je prends le temps de rechercher sur Internet. Je trouve que Mélenchon prend trop vite une tournure de présidentiable au lieu de rester simplement avec nous comme notre représentant. Basculer dans le foot, la marche pour Mireille Knoll, le crowdfounding pour une école publique, et tous ces engouements dans l’immédiateté de la mode, c’est pas nécessaire dans l’état actuel de notre proximité avec une élection présidentielle : ils ne nous laisseront JAMAIS y arriver. Donc, je trouve plus intéressant de rester nous-mêmes plutôt que de perdre de l’énergie à faire du racolage électoral.

#150506 
24/07/2018 à 10:03 par Autrement

Geb clairvoyant (et tonique !) comme toujours.
Je pense moi aussi avec plusieurs autres commentateurs que si les proprios du Monde et Mèdef associés ont autorisé la publication de cette enquête, c’est qu’ils ont de derrière la tête une petite idée pour 2022, Macron paraissant dès maintenant dévalorisé : il faut à tout prix empêcher l’élection de Mélenchon ou même sa présence au second tour, qui risqueraient de faire dégringoler TINA-veau d’or de son piédestal, et de cristalliser les espoirs et les mobilisations populaires vers un changement radical d’orientation (l’élection présidentielle étant pour le moment en France le temps fort de l’expression politique).
Qui cuisinent-ils ? Plutôt que les ténors médiatisés des autres partis de droite (PS compris), qui seront toujours là, je pense à un "bon monsieur Poher" inconnu de tous, mais fabriqué pour la circonstances à coup de médias, capable de barrer la route au second tour au candidat populaire, comme Alain Poher à Jacques Duclos (malgré la magnifique campagne de celui-ci) en 69.
Sans compter le triste Ham(eç)on bien sûr.

Il est certain aussi, comme d’autres l’ont bien vu, que la façon dont la mise en scène Benalla est conçue, est faite pour occulter les violences policières ordinaires qui ont montré le vrai visage du pouvoir actuel dans toutes les manifestations de ces dernières années.

Mais ils y a sans doute une troisième raison : c’était l’occasion de remédier au discrédit du Monde, journal ordinaire des intellos et des classes moyennes, en le faisant apparaître comme le champion de l’honnêteté et de l’indépendance de la presse. N’oublions pas le Décodex, qui s’érige en mentor de référence dans les écoles de journalisme et pour les enseignants (tendance déjà engagée par madame Najat), et qui est en passe de faire autorité dans la chasse aux "fake-news" : il est plus que jamais indispensable au capitalisme de faire croire à la liberté, au pluralisme, à la fiabilité de sa presse aux mains des milliardaires ; et de faire croire que ce sont les autres qui mentent. Car si le grand nombre s’avise qu’on le trompe de façon éhontée depuis des décennies, qu’on lui impose un faux avenir, le pouvoir politique en même temps que médiatique s’en trouverait violemment ébranlé. Il faut à tout prix que les gens croient qu’ils vivent dans leur réalité fabriquée : l’OTAN protectrice, Maduro dictateur, les cheminots preneurs d’otage, les fonctionnaires trop nombreux (alors qu’il est flagrant que les postes manquent tragiquement dans les services publics), les chômeurs et précaires trop bien "assistés"...etc. Tout ce qui peut diviser et détourner les citoyens de l’action.

#150507 
25/07/2018 à 10:58 par Geb.

@Autrement...

Bien vu. Et c’est à ce niveau qu’il y a quelque chose à faire pour le candidat Mélenchon. Il n’aura probablement plus de fenêtre aussi favorable avant la prochaine échéance pour nous démontrer ses capacités de rassembler en démontant publiquement les dérives ainsi que le complot qu’elles sous-tendent et en proposant de vraies alternatives et une vraie analyse crédible de la situation de la République par l’intermédiaire ds ses militants.

Et qu’on ne me raconte pas que ses militants sont en vacance. Ils ont tout sous la main, y compris les instruments médiatiques et le matériel virtuel pour diffuser les solutions même au mois d’août.

S’il désirait avoir des arguments pour valoriser une Nouvelle Constitution et une Nouvelle VIème République il a tous les éléments à sa disposition. Il peut même faire semblant d’encenser ceux qui ont sorti le coup pour mieux leur mettre le nez dans leur caca.

Et il dispose d’un auditoire populaire tout rassemblé sur les lieux de vacances qui suit le "feuilleton princier barbouzard" à la minute près sur les réseaux, hors des pressions directes patronales, des bastonnades policières, et des rythmes infernaux de la production, sans être distrait par autre chose que le Tour de France ou la température de l’air.

Pourquoi attendre la rentrée et ses soucis démobilisateurs, (Comme nous y incitent nos ennemis et la ’tradition"), alors que cet auditoire tout désigné peut tout suivre en direct sur son smartphone préféré sinon sur la TV du bungalow...

Après tout les Universités d’été de la FI ça peut aussi se faire en live et sur les Plages du Prado.

#150535 
RSS RSS Commentaires
   
Manifeste du Parti Communiste
Karl MARX
Présentation de l’éditeur " On ne peut prétendre que quelques belles pages peuvent à elles seules changer la face du monde. L’oeuvre de Dante tout entière n’a pas suffi à rendre un saint empereur romain aux Communes italiennes. Toutefois, lorsque l’on parle de ce texte que fut le Manifeste du parti communiste publié par Marx et Engels en 1848 et qui a, indéniablement, exercé une influence considérable sur deux siècles d’histoire, je pense qu’il faut le relire du point de vue de sa qualité littéraire ou, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les Occidentaux ont pour système de soutenir et de porter aux nues à l’Est des gens qu’ils s’empresseraient de jeter en prison chez eux.

Slobodan Despot


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.