Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

15 

Macron, Hollande, Valls, Hamon et la mémoire des poissons rouges

En 2017, le candidat Emmanuel Macron avait sèchement répondu à Manuel Valls qui frappait à sa porte : « Je n’ai pas fondé une maison d’hôtes ».

En 2018, Valls, idéologiquement décérébré, partout rejeté comme le sont un jour les traîtres, lorgne du côté de la mairie de Barcelone tout en espérant remplacer Gérard Collomb au ministère de l’intérieur (Le Canard enchaîné 16 mai 2018). C’est niet : politiquement, ça irait, mais Macron n’a aucune confiance en l’homme.

Ce qui est sûr, c’est que Hollande, en dédicaces dans les centres Leclerc, Hamon et son mouvement Génération.s, Valls-Toc-Toc, Macron ex-ministre de Valls, ont tous en tête ce constat désespérant (s’il est vrai) : la mémoire politique des peuples est de 6 mois. Voyez : déjà, Hollande redeviendrait sympathique, Macron n’aurait pas été membre de son cabinet puis ministre, comme Hamon.

Et qui se souvient que Patrick Braouezec, élu communiste de Seine-Saint-Denis, a rallié Macron en janvier 2017 ? Pas le PCF, qui a accepté dès septembre le retour au bercail de ce marxiste exemplaire (1).

Ah, qu’arrive enfin la vague déferlante d’un peuple qui refuse de vivre dans un bocal !

Vous faites quoi le 26 mai ?

Théophraste R. (Eleveur de piranhas).

(1) A comparer avec un vrai communiste :

URL de cette brève 5828
https://www.legrandsoir.info/macron-hollande-valls-hamon-et-la-memoire-des-poissons-rouges.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
20/05/2018 à 10:27 par CN46400

Après de longues études à l’université des insoumis, Théophraste, a décroché la faculté de pouvoir instruire l’attribution des précieux certificats de "communisme véritable". Reste à fournir l’adresse du guichet où les dossiers doivent être déposés.....

#148689 
20/05/2018 à 12:56 par Théophraste R.

Cher CN46400,
Ne me faites pas croire que vous ne voyez pas la différence entre Ortiz qui (comme vous, je crois deviner) a consacré sa vie à un idéal et les opportunistes qui font carrière au PCF. Ils l’utilisent comme un tremplin pour accéder à l’estrade où l’on se vend aux enchères.
Il ne vous aura pas échappé que Braouezec, figure du PCF, ex-député et maire, macroniste dès janvier 2017, est revenu au bercail dès (septembre) qu’il a vu que Macron ne le récompensait pas. Même pas par un secrétariat d’Etat.
Et le PCF de lui redonner sa carte, ce qui fait de lui un communiste (!) alors que tous ceux qui nous lisent ici le sont plus que lui. Et gratos.
En supplément : Braouezec a quand même été nommé le 28 mars 2018 par décret gouvernemental vice-président du Conseil national des villes, où il travaille sous l’autorité... d’Edouard Philippe. Tout espoir de maroquin n’est donc pas perdu.
Vous disiez quoi, déjà, sur ma capacité à repérer les faux communistes ?

#148692 
20/05/2018 à 16:06 par joel

et qui se souvient de ce candidat à la présidentielle en 2012 et en 2017 et qui avait avec enthousiasme défendu le traité de Maastricht, celui d’Amsterdam avec jospin, celui de Barcelone qui annonçait la privatisation de tous les réseaux (edf, sncf, etc.), qui a applaudit Bologne qui livrait l’éducation aux forces du marché ? Des noms ! des noms !

#148699 
20/05/2018 à 16:33 par irae

Non je n’ai rien oubliéééé...Ni les braouzec ni les tartignolle ni les le paon ni les mailly (merci de compléter la liste) pour ne rien dire de ceux qui ayant appelé à faire barrrraaage, nous demandent à présent de perdre encore plus de revenus en jours de grève ou de risquer le licenciement, ils n’ont d’autre idéal que leur carrière, une bonne rémunération et du pouvoir.

Ils se tamponnent magistralement de vous, moi, de l’ouvrier ou de l’employé, des fonctionnaires, des salariés, bref des gueux sans dents que nous sommes.

#148701 
20/05/2018 à 18:30 par CN46400

Le PCF va bientôt être centenaire, je suis en train d’écrire un testament pour un de mes arrières petits enfants pour que, le moment venu, il demande à FI de renier tous les "insoumis de pacotille" qui seront passés dans ses effectifs depuis le début du 21° siècle. Et je lui propose de commencer par le dénommé Corbières (ex cacique du PS) qui s’est permis, la semaine dernière, d’occuper, sur LCP, un fauteuil qui aurait dû revenir à un historien du PC, puisque c’est de lui, et de son action dans la Résistance, qu’il était question !

#148710 
20/05/2018 à 19:23 par AF30

CN46400, vous êtes en béton. Non pas embêtant. Il y a quand même une petite chose amusante dans ce monolithe c’est ce tropisme inconscient (?) qui fait que vous répondez à une critique argumentée par une critique sans doute tout aussi légitime sur un cas similaire mais non sur celle qui fait l’objet du débat. En effet vous auriez cent fois raison sur le cas que vous citez cela ne diminue en rien l’observation préliminaire. Maintenant si vous trouvez que la situation électorale dans laquelle se trouve le PC n’est due qu’à des causes extérieures il est à craindre que ce parti restera fort des convictions inébranlables de ces derniers adhérents mais purement décoratif dans le paysage politique français. Contre toute réalité et malgré le grand remplacement des élus PC orchestré pendant des années par le PS à son profit ( rf. banlieue parisienne et ailleurs ) , la direction du PC continue à privilégier ces alliances qui le tirent inexorablement vers le fond.

#148715 
20/05/2018 à 19:42 par irae

Alors là CNtrucmuche pour ce qui d’élever le débat et penser à autre chose qu’aux petits conflits d’egos sur-dimensionnés champion toutes catégories.

Et si non accessoirement les vraies difficultés quotidiennes des gueux, leur avenir, leur précarisation, leur appauvrissement, les réfugiés, le sort des femmes et des minorités vous en parlez à votre descendance ?

#148716 
20/05/2018 à 22:10 par CN46400

@ AF30
Vous voulez que je réponde sur le sieur Braouesec. Les membres du PCF doivent cotiser, Sachez que si moi je suis à jour, lui a une dizaine d’années de découvert. Il ne représente plus que lui-même, ses divagations politiques ne concernent donc pas le PCF.

#148718 
21/05/2018 à 07:07 par ozerfil

Visiblement, certains ne semblent plus reconnaître transfuges et opportunistes !!

Même s’ils rentrent finalement au bercail faute d’être parvenus à leurs fins...

Sinon, Théophraste, vous insultez les pauvres poissons rouges dans leur bocal : ils n’ont pas demandé à y être et on ne leur demande pas de réfléchir.

#148724 
21/05/2018 à 09:11 par Morvan56

"Macron, Hollande, Valls, Hamon..." et comme dab en arrière-plan c’est le PCF qui est visé ! les croque-morts risquent à nouveau de disparaître bien avant lui, mais des commentateurs ont raison : "on ne fait pas la même politique avec un PCF à 20 % - Yvon Gattaz" que ce parti crève au plus vite qu’enfin nous puissions fricoter dans les mêmes marmites à fric. "Ils" se disent Révolutionnaires...pendant le même temps ou près de 10 millions de pauvres dont 3 millions d’enfants espèrent à des "Jours Heureux" tant pis pour eux, les messies, les prophètes, les donneurs de leçon à l’abri derrière leur clavier chanteront la pureté des cieux et des lendemains victorieux : ainsi va la vie !

#148726 
21/05/2018 à 10:27 par Assimbonanga

Aujourd’hui 21 mai 2018, 43 ème jour d’occupation militaire sur la zone rurale de NDDL. Des fourgons stationnent à l’entrée de Vigneux avec des flics a pieds dans le bourg qui laissent repartir mais qui filtrent ou contrôlent pour entrer sur la ZAD. Un drone faisait du repérage au carrefour de la Saulce aux alentours de 8h30.
C’est la vie quotidienne sous le régime du président Macron. Les médias parlent énormément du mariage d’un privilégié royal avec une vedette de cinéma : ce ronron apaisant est souverain sur les esprits populaires. Dans les campagnes de l’Ardèche à L’Aveyron, en passant par l’Ariège ou l’Hérault, des files de motards, de quad, de vieilles torpédos, de cyclistes dynamiques font tourner l’industrie touristique avec une grasse autosatisfaction : il faut se garer sur le côté si on est un indigène qui croise leur procession sur une route où ils ne savent pas que le code de la route leur oblige de rouler à droite !
A la matinale d’information de la radio nationale, toute l’équipe s’esclaffe ostensiblement -et avec une unanimité qui signe sa sincérité- à l’énoncé des turpitudes totalitaires d’un président réélu au Venezuela avec 47% de taux de participation (combien de députés LR peuvent se vanter d’en avoir autant ?).
Les médias ont cessé de parler du siège de NDDL. Les citoyens honnêtes pensent qu’il s’agit de toute façon d’une bande de squatters feignants et hirsutes et que c’est bien normal de les faire rentrer dans les cases. Que ce soit un lieu d’intégration pour personnes âgées ou cas sociaux, kess qu’on en a à foute puisque Borloo a trouvé la solution aux banlieues, avec costards et start-up comme ultime objectif ?

#148727 
21/05/2018 à 11:32 par irae

A Morvan

Certes le PCF en son temps a bien contribué au CNR et à la mise en œuvre d’un système de protection sociale que le monde entier devrait nous envier et imiter.

Toutefois, n’étant pas spécialiste du PCF et au final assez novice en matière politique, je ne comprends pas la raison pour laquelle ses électeurs l’ont largement abandonné le rendant impuissant à peser sur les politiques économiques, sociales et environnementales. Mais vous pourrez m’éclairer utilement.

Cela étant j’observe que c’est un parti, mené par un président issu d’une certaine forme de reproduction des élites qui n’a rejoint le seul parti de gauche candidat à la présidentielle qu’au dernier moment et à reculons. Je note également qu’ici même c’est bien la FI qui fait l’objet d’attaques redoublées, mais aussi sur d’autres sites proches du PCF, notamment REGARDS, alors qu’on serait en droit d’attendre une meilleure canalisation des énergies contre le parti ultra-libéral majoritaire.

Une chose est sûre, ce n’est pas cela qui fera pas avancer la cause de ceux que la pouvoir actuel attaque toujours plus rudement.

#148730 
21/05/2018 à 12:43 par barbe

ils doivent bien se marrer au medef
de voir comment les gens se déchirent au fond du trou ;
même pas besoin de répondre du fond, du fonds,

encore un effort, chers républicains, pour être vraiment libéraux, et faire assumer leur responsabilité à ceux qui
parviennent, sans rien faire que de promettre (des coups), à nous régler notre compte, avec notre absolution ;
eux se gargarisent du mot de responsabilité.

#148731 
22/05/2018 à 04:05 par babelouest

Assimbonanga, dimanche j’ai fait un tour sur la ZAD. Certaines routes étaient bloquées par des barrages en bleu, certains chemins (voir la nuance) étaient protégés par des barricades. Il était onze heures du matin, il y avait foule.

La mémoire politique ? Je me souviens avoir été étudiant en 1968, à l’époque j’étais encarté déjà. Mes convictions n’ont pas changé, d’ailleurs elles sont bien plus violemment contre le gouvernement qu’à l’époque. En fait, les gens n’ont pas de mémoire, dans la mesure où ils n’ont même pas écouté les informations qui auraient pu leur faire dresser l’oreille. Ils doivent vivre dans une sorte de nuage.

#148740 
22/05/2018 à 09:50 par Assimbonanga

Quelle chance d’habiter à proximité, @Babelouest ! Mon gouvernement a une fâcheuse tendance à aimer rester stationnaire sur son lieu et j’ai du mal à mobiliser la force propulsive.

#148749 
RSS RSS Commentaires
   
Islamophobie. Comment les élites françaises construisent le "problème musulman"
A. Hajjat et M. Mohammed
Les connaissances sur l’islam produites par différents acteurs appellent généralement une action politique pour « résoudre » le « problème musulman ». En ce sens, les conditions de production des connaissances sur l’islam peuvent être déterminées par la « solution » envisagée, et cette « solution » peut varier considérablement en fonction du diagnostic que l’on fait de la réalité sociale. Les mythes propagés par les experts sécuritaires et certains intellectuels médiatiques s’accompagnent souvent d’appels au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Tout le savoir-faire de la politique conservatrice du 20ème siècle est déployé pour permettre à la richesse de convaincre la pauvreté d’user de sa liberté politique pour maintenir la richesse au pouvoir."

Aneurin Bevan (1897-1960)


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.