Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Manuel Valls, politiquement SDF.

Ne pouvant même pas accorder son soutien Hamon à cause de sa « dérive » empreinte « d’une forme de sectarisme », Valls a déclaré devant 300 personnes réunies à huis clos à l’Assemblée nationale vouloir ouvrir « une maison progressiste  ».

Il est vrai que, expulsé des Primaires, il se trouve à la rue. Et Macron a accueilli la rumeur d’une possible arrivée de l’ancien Premier ministre dans les locaux d’En Marche par un méprisant «  Je n’ai pas fondé une maison d’hôtes ».

Théophraste R. (Loueur de meublés à quiconque, sauf à Pinocchio).

PS. Rappel des arguments de Benoît Hamon pour se rallier à Jean-Luc Mélenchon : https://www.legrandsoir.info/la-declaration-imaginaire-pour-l-instant-...

URL de cette brève 5361
https://www.legrandsoir.info/manuel-valls-politiquement-sdf.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
15/03/2017 à 07:46 par Theo Tarkissis

Soit Benoît Hamon, lâché par son parti, rejoint la France Insoumise (les écarts de leurs programmes n’étant pas énormes), soit JLM (270 000 comités de soutiens + le PCF, des meetings pleins à craquer, des audiences TV qui cartonnent) se rallie à Hamon qui, s’il est élu, sera un Hollande-bis. En effet, sa majorité de députés PS sera en gros la même que celle qui a soutenu la politique du Premier ministre Valls (avec une nouvelle venue : la députée El Khomri).
Le choix est vite fait, sauf si on est amnésique et maso.

#133669 
15/03/2017 à 07:55 par AUGUSTIN

Entre "mon adversaire la finance" (Macron) et son camarade de parti qui l’a battu à la loyale dans un débat public, Valls a choisi, même s’il ne peut le dire clairement. Mais en parlant de dérive sectaire de Hamon, en refusant de le soutenir, même de le parrainer, il dit aux électeurs du PS pour qui il faut voter : pour celui qu’il ne critique pas, la vipère élevée dans son gouvernement dont elle s’est écartée pour prendre son élan et le piquer.
Où sont-ils ceux qui adjuraient JLM de participer à la primaire du PS, cette fabrique de reniements et de trahisons ?

#133670 
15/03/2017 à 09:17 par J.J.

...a déclaré vouloir ouvrir « une maison progressiste ».

Il pourrait peut être ouvrir une "maison" tout court, si ce n’était interdit par la loi....
"Honni soit qui mal y pense", mais en y pensant un peu quand même....

#133673 
15/03/2017 à 10:15 par aldamir

Valls doit certainement posséder à l’instar des les 60 députés de l’Assemblée Nationale le passeport israélien , révélation effectuée par Meyer du CRIF, et que le Pouvoir Financier pourrait facilement reclasser comme il le fait toujours pour ses acolytes.

#133675 
15/03/2017 à 21:14 par Dragon Halluucinai
#133691 
16/03/2017 à 09:02 par Clocel

Marrantes ses accusations de sectarisme de la part d’un individu indéfectiblement attaché par sa femme à un des derniers pays pratiquant l’apartheid...
Audiard avait une formule pour cette catégorie de personnage, ça ne me revient pas...

#133707 
16/03/2017 à 22:08 par depassage

@Clocel
“Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.”

#133739 
16/03/2017 à 23:20 par Autrement

À ce pauvre SDF on pourrait proposer (liste non exhaustive) :
- une cabane au Canada (grâce au CETA)
- une petite maison dans la prairie
- l’Auberge rouge
- la Grotte de Lourdes
- la Maison Nucingen (ça ne le dépayserait pas beaucoup)
- la Ferme des Mille vaches (ça non plus ça ne le dépayserait pas)
- le Cabinet des Antiques
- le pénitencier de l’île de Ré
- le gouffre de Padirac (tout au fond, là où on n’y voit plus rien)
Et comme il trouve qu’il y a trop de Blancs dans sa circonscription, on pourrait peut-être lui réserver aussi une paillasse dans la Case de l’oncle Tom...

#133740 
17/03/2017 à 01:28 par patrice

Les " sans figures" c’est comme les cons, ça ose tout !

#133742 
RSS RSS Commentaires
   
TOUS LES MEDIAS SONT-ILS DE DROITE ? Du journalisme par temps d’élection
par Mathias Reymond et Grégory Rzepski pour Acrimed - Couverture de Mat Colloghan Tous les médias sont-ils de droite ? Évidemment, non. Du moins si l’on s’en tient aux orientations politiques qu’ils affichent. Mais justement, qu’ils prescrivent des opinions ou se portent garants du consensus, les médias dominants non seulement se comportent en gardiens du statu quo, mais accentuent les tendances les plus négatives inscrites, plus ou moins en pointillé, dans le mécanisme même de l’élection. Ce sont (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous sommes gouvernés, nos esprits sont moulés, nos goûts formés, nos idées suggérés, en grande partie par des gens dont nous n’avons jamais entendu parler.

Edward Bernays

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.