Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

35 

Mélenchon censuré : les médias font la campagne de Macron, Fillon Hamon & Le Pen ! #JLM2017 # Les chiffres

la rédaction d'Initiative Communiste le journal du PRCF s'est penchée sur les chiffres décrivant le nombre de citation par les médias, le temps de parole de chaque candidat à la président. Et ces chiffres sont édifiants de la campagne de propagande à l’œuvre pour le quatuor Hamon Macron Fillon Le Pen et de la censure frappant à contrario Mélenchon.

Censure de Mélenchon : les médias font la campagne de Macron, Fillon Hamon & Le Pen ! Initiative Communiste vous le prouve chiffre à l’appui.

Si vous ne vous informez qu’en écoutant la télé et la radio, en ne lisant que les titres de la presse des milliardaires Dassault, Bolloré, Drahi, Niel, Pigasse et autre Lagardère ou Pinault qui constituent 99% du paysage médiatique en France, alors vous avez peut être eu la désagréable impression que Mélenchon avait quasiment disparu. Sauf de sondages dont on peut questionner la pertinence qui ne servent qu’à tenter de sauver la campagne du candidat du PS et ex ministre de Hollande visiblement en perdition. Et bien ce n’est pas une impression, car la censure frappe. Elle frappe Mélenchon tandis que la machine à imposer dans les têtes pour qu’ils soient en tête dans les urnes le quatuor des candidats du système (Fillon, Hamon, Macron qui partagent le programme dicté via l’UE par le MEDEF – Le Pen qui leur donne la réplique tout en partageant les mêmes mesures anti travailleurs) tourne à plein régime.
Bourrage de crane pour les Macron Fillon Hamon & Le Pen, censure de Mélenchon : la preuve par les chiffres

A la rédaction d’Initiative Communiste, les bénévoles du PRCF se sont usés les yeux à décortiquer les chiffres publiés par l’institut CSA et ses partenaires analysant en continu internet pour mesurer la présence médiatique des différents candidats à la présidentielles.

Et les chiffres sont implacables c’est un véritable bourrage de crane en faveur de Fillon, Macon, Hamon et Le Pen qui a lieu. Tandis que Mélenchon est lui réduit à la portion congrue. C’est en tout cas ce que démontre l’analyse des chiffres de pop2017 qui décortique le nombre de citation dans les médias sur internet pour chaque candidat à la présidentielle (http://www.pop2017.fr/my-pop). Initiative Communiste a réalisé sur la base de ces chiffres un comparatif pour le mois de janvier et sur la période post primaires allant du 9 février au 10 mars.

En janvier 2017, Mélenchon avait le droit à

3,8 fois moins d’espace médiatique que Macron
2,4 fois moins d’espace médiatique que Le Pen
2,8 fois moins d’espace médiatique que Hamon
3,9 fois moins d’espace médiatique Fillon
1 minute temps de paroles toutes les 13 minutes de discours de Fillon, Macon, Hamon et Le Pen

Sur la dernière période de 30 jours, la situation s’est encore aggravée avec :

7,2 fois moins d’espace que Macron
4,2 fois moins d’espace que Le Pen
2,7 fois moins d’espace que Hamon
5,4 fois moins d’espace que Fillon
1 minute temps de paroles toutes les 20 minutes de discours de Fillon, Macon, Hamon et Le Pen

Quand le quatuor des candidats du systèmes fait l’objet de 6,8 millions de citations comptabilisées par pop2017 sur ces 30 derniers jours, Mélenchon n’a lui droit qu’à 0,3 million de citations. Et encore les chiffres ne mesurent pas ici la proportion de celles qui sont pour lui cogner dessus !

L’examen de l’évolution des chiffres quotidiens montre une censure permanente de la campagne de Jean Luc Mélenchon, et à mesure que le premier tour approche, un renforcement de la mobilisation des médias du système pour Macron, Fillon Hamon & Le Pen.

D’après les décomptes du conseil supérieur de l’audiovisuel Macron, Fillon Hamon & Le Pen cumule près de 50% du temps de parole sur l’ensemble des médias audiovisuels.

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel chargé de faire respecter l’équité des temps de parole tient un décompte pour l’ensemble des télévisions et radio. Malgré une mise en forme conçue manifestement pour décourager le plus retord des journalistes d’investigation, Initiative Communiste s’est plongé dans les chiffres, analysant la semaine du 1er fevrier au 5 mars publiés par l’autorité administrative.

Et ses chiffres confirment ceux de l’analyse des données internet conduite par pop2017.

si on considère la totalité des télés et radios, en cumulant le temps de parole direct, celui des soutiens et celui des émissions pour chacun des candidats :

Macron, Fillon Hamon & Le Pen cumulent près de 50% du temps de parole sur l’ensemble des médias audiovisuels.
Mélenchon est largement censuré, avec 4 fois moins de temps d’antenne que Fillon, 3 fois moins que Macron, 2 fois moins que Hamon ou Le Pen.
Les autres candidats sont eux quasi totalement absents des plateaux de télés et des micros des radios

BFM TV : la chaine de Drahi en pointe de la campagne de Macron !

Au cours du mois de février, les journalistes de l’hebdomadaire Marianne ont sorti la calculette pour surveiller la télé de l’oligarque Drahi le milliardaire propriétaire de SFR, entreprise rachetée avec l’appui de Macron tout juste nommé ministre à Bercy ! Et sans surprise ils ont constaté que « la chaîne de NextRadioTV a diffusé au total autant de minutes de meetings du fondateur d’En Marche... que de l’ensemble de ses quatre principaux concurrents réunis ! »

On est ici loin des principes de neutralité ou même d’équité qui devraient prévaloir. Rappelons que bien que privées, les chaines de télé exploitent des canaux de diffusions qui sont eux la propriété des français. Mais privatisées, la dizaines de milliardaires qui possèdent le système médiatique s’en servent tout azimut pour faire du bourrage de crâne et promouvoir les 4 candidats du système : Macron, Fillon, Hamon et Le Pen !

les discours de Macron ont été retransmis pendant un total de 426 minutes ces quatre derniers mois, contre 440 pour ses adversaires principaux : 182 minutes de François Fillon, 135 de Jean-Luc Mélenchon, 63 minutes de Marine Le Pen et à peine 60 minutes de Benoît Hamon (ce qui correspond à son seul discours d’investiture, à La Mutualité, le 5 février).

JBC pour www.initiative-communiste.fr

EN SUPPLEMENT :

Comment les perroquets des médias répètent à l’unisson des propos attribués à Mélenchon et qu’il n’a pas tenus.

https://www.facebook.com/JLMelenchon/videos/10154116419403750/
C’est court et implacable. Vous avez dit DECODEX du Monde ?

»» http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/melenchon-censure-...
URL de cet article 31639
   
LA CRISE, QUELLES CRISES ?
Eric TOUSSAINT, Damien MILLET
Les médias et les économistes de la tendance dominante donnent généralement à propos d’un phénomène aussi profond qu’une crise des explications partielles, partiales et biaisées. Cette vision teintée de myopie caractérise tout ce qui touche aux questions économiques. Damien Millet et Eric Toussaint en spécialistes de l’endettement lèvent le voile sur les racines profondes et durables du déséquilibre économique qui caractérise toute la vie sociale. En 2007-2008 a éclaté la crise financière internationale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le plus troublant pour moi était la soif de meurtre témoignée par les membres de l’US Air Force. Ils déshumanisaient les personnes qu’ils abattaient et dont la vie ne semblait avoir aucune valeur. Ils les appelaient "dead bastards" et se félicitaient pour leur habilité à les tuer en masse.

Chelsea (Bradley) Manning

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
67 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.