RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Noël : la cheminée des acheminés

L’important, c’est que la machine tourne. Peu importe que la famille soit déstructurée, que la psyché soit réduite au sexe, et le sexe à une activité de performance quasi-machinale : l’important, c’est que la machine tourne. Et elle tourne toujours en fonction des avantages des mêmes groupes : les classes supérieures. Source

***  

Il faut absolument devenir fou à Noël. Jésus est né à Noël, Coca-Cola a créé le père-Noël, en train de siroter un cola. En vérité, en vérité, je vous le dis, il y avait du Jack Daniel "s. dans sa bouteille de coke -ou de la coke- dans sa bouteille…

 

Quand j’étais petit, le père Noël pénétrait par la cheminée. J’ai dit à papa qu’il n’y avait pas de cheminée dans la maison, il a pris une bonne rasade et a répondu :

-         Il a dû entrer par une fenêtre…

A moins 25 degrés, papa avait enfin trouvé la raison pour laquelle on gelait comme des cretons.  Papa oubliait de remettre des bûches dans la fournaise. Le lendemain, dieu le punissait : il se levait avec une gueule de bois.

 

C’était magique ! Il y avait le père Noël qui passait dans le ciel avec son traîneau et son attelage de Rennes. Du moins, au Canada. Car, en Afghanistan, il passe des drones qui apportent des cadeaux américains aux enfants.

C’est magique !

Le père Noël - bien qu’il y a débat sur le sujet- est pour le moment, Noir. Un noir parmi les roux. Alors, comme tous les enfants, il joue avec ses manettes à Washington ou en Californie, ou dans le désert du Nevada. Tellement loin, comme pas une goutte de sang ne risque de gicler sur sa chemise blanche. Comme la maison…

Pour les tiers-pauvres, il y a la carte de crédit : c’est magique. Il faut alors faire de Noël la soulerie de la consommation pour ne plus se souvenir en janvier que Noël est enfin passé tout en revenant te visiter à chaque mois. Noël aura toujours des contes… A rendre.

Dressés pour acheter : Mime de riches, mine de rien…

Sous titre : sale mine de mime

 

Le capitalisme va au devant de vos désirs. C’est un pêcheur outillé des filets de la compréhension des mécanismes robotiques de vos esprits. Pendant des siècles, il a créé le mime de riches. Chaque matin, les riches se réunissent pour savoir ce con, ce qu’on pourrait bien permettre au robot-consommatus , afin qu’il se croit à l’aise, de la classe moyenne, volet 43,000$ par an, ou peinturluré dans la couche «  supérieure ».

On commence par faire entrer chez vous des circulaires par lesquelles chaque neurone perd la tête devant ce montage de coloris friands, ou de voitures sur papier glacé, alors qu’au supermarché, il y a un prédicateur du vert qui vous regarde avec un coup de semonce si vous n’avez pas votre sac réutilisable.

 

Plus que 7 semaines à attendre… Vous ne vous en pouvez plus, vous vous rongez les ongles jusqu’aux coudes. Il faut des boules, un sapin en plastique. Bientôt, il y aura un sapin avec une commande à distance pour qu’il se monte tout seul. Façon de parler, il vous faudra appuyer sur le bouton d’une manette.

-         C’est correct, Ginette ?

-         Me semble qu’il est croche !...

-         C’est du Walmart !

Les consommateurs sont conçus «  in bureau »… En haut d’une tour de gratte-ciel, par des fabricants de produits : nous.

Bonheur et santé pour le nouvel an…

«  Roche est un des plus célèbres groupes pharmaceutiques au monde, son siège actuel est localisé dans la ville de Bâle. Le groupe Roche emploie aujourd’hui plus de 80 000 personnes à travers le monde pour un chiffre d’affaires de 30 milliards d’euros. »

Tour de la compagnie pharmaceutique Roche. Là où siègent des pères Noël qui vous fabriquent des granules de santé. Bonnes pour le stress, le mal de fête, les douleurs musculaires associées au travail de bureau, les migraines, les cancers, les tendances suicidaires, la crème scolaire, pour contrer le décrochage, et les vertus de tous les onguents. De la tête jusqu’aux hémorroïdes.

Même le dénommé Jésus, n’arrivait pas à faire tout ça…

D’où vient l’expression : «  Il y a anguille sous Roche »…

Moulés pour gaspiller

L’occidental(e) est devenu un(e) prostitué(e) en béton parce qu’on la figé dans le moule de la chair avec une mitraillette à pubs, des idées dirigées à distance, comme des drones, notre façon de vivre en achetant du superflus de garage.

Si on faisait l’inventaire de tous les biens en dormance dans les foyers du Canada et des États-Unis, nous en aurions assez pour payer nos dettes nationales.

Mais le gaspillage a un sens : il sert à calfeutrer les malheurs, les déboires, le vacuum des narcissiques cloutés à leur foi en ce système qui fait dérailler sa masse travailliste.

Comme le dit le cliché, elle apporte de l’eau au moulin, mais le moulin est une tour à bureau, comme un gros siphon d’acier à pétrole, qui suce le tout et le transforme en «  argent ».

C’est la cheminée des acheminés…

Le mime du bourgeois peut bien s’acheter à crédit ce que possède la bourgeoisie.

Il est la souris qui s’achète une trappe… J

Une souris qui s’achète une trappe à crédit…

Nous sommes des distillés de la vie. Noël, c’est le grand alambic des affairistes séducteurs qui s’installe en nous comme le ver solitaire.

 

«  Le sujet a un gros appétit (il mange pour deux), mais curieusement c’est un manque d’appétit qui signale la présence du ver. Mais le diagnostic ne se fait réellement qu’en présence de morceaux de ce ver dans les selles ou même dans les sous-vêtements. Il s’agit d’une sorte de spaghetti qui peut mesurer jusqu’à 20cm, blanc et plat. »

 

 

La FED, ver solitaire mondialiste…

Prédiction concernant les  cadeaux de Noël

 

Vos cadeaux, 20 ans plus tard

FINALE

Noël, c’est comme les fours de Dachau : on se fait cuisiner mais dans un volontariat rose, filoutés par un nazisme mondialiste.

 

Le père Noël n’y entre pas.

De ce que l’on achète, nous ne pouvons plus distinguer qui est la marchandise ou le gentil père Noël, couleur tison, qui brasille et qui brasille…

Tout feu, tout flegme !

Joyeux Noël !

Gaëtan Pelletier

14 novembre 2012

URL de cet article 18319
  

Chicharra et les vautours
Maxime VIVAS
Le nouveau roman de Maxime Vivas Ce livre est la simple histoire d’une idole internationale (proche d’un Manu Chao) dont on exploite l’image et de jeunes ambitieux qui cherchent fortune sans penser à mal. Mais en rapprochant l’art et l’argent, ce roman intègre en filigrane l’ombre de Michael Jackson et de bien d’autres idoles qui furent cernées par des profiteurs avides jusqu’à se moquer de la vie de la poule aux oeufs d’or. Pierre souffre de solitude dans sa grange transformée en habitation, à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté de la presse est la liberté que les capitalistes ont d’acheter des journaux et des journalistes dans l’intérêt de créer une opinion publique favorable à la bourgeoisie.

Karl Marx

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.