Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Ô saisons, ô châteaux !

Vous avez sans doute vu des photos du manoir sarthois de François Fillon et du château (11 millions d’euros) que Pierre Gattaz va acheter dans le Luberon.

Ces deux là sont de la caste qui enrage devant les avantages conquis par les salariés. A supprimer ! Vite ! Par 49-3, par ordonnance, la populace tenue à distance par des grenades, des matraques, des comparutions immédiates.

La sécurité sociale, par exemple, œuvre d’un ouvrier ministre, communiste et cégétiste : Ambroise Croizat. Ce bienfaiteur de la nation a vécu chichement et son nom ne figurait même pas dans le dictionnaire jusqu’à ce que François Ruffin alerte Alain Rey qui a mis fin à cette honteuse lacune.

Ah ! Si vous ne l’avez encore fait, regardez le film « La sociale » de Gilles Perret.

Vous y verrez d’emblée un grand sociologue confesser qu’on ne lui parla pas de Croizat pendant ses études, car l’Histoire avait gommé son nom. La fille du ministre y raconte son père et nous montre son « château » (photo).

Théophraste R. (Inspecteur principal-adjoint au service « Allumage du désir d’aller manifester »).

PS. En prime : Gattaz, qui a touché plus d’1 million d’euros de CICE pour créer des emplois, en a supprimé dans son entreprise (Radiall). Vous faites quoi, les 12 et 23 septembre ? Moi, j’ai manifs.

URL de cette brève 5531
https://www.legrandsoir.info/o-saisons-o-chateaux.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
03/09/2017 à 07:14 par Bernard Gensane

Á propos d’Ambroise Croizat, un témoignage de sa fille :
http://bernard-gensane.over-blog.com/article-ambroise-croizat-se-souve...

#139348 
03/09/2017 à 08:49 legrandsoir

Super ! Un coucou et un grand merci à Angel Rossi que Bernard et moi avons l’honneur et le plaisir de connaître.
MV.

#139349 
03/09/2017 à 10:45 par irae

Désolée LGS après avoir été traitée par la droite, par les merdias, par la gôche bon teint d’irresponsable d’abstentionniste je me suis promis de regarder ceux qui explicitement ou implicitement ont appelé à voter pour le fils de la finance s’opposer à lui dans une incohérence totale.
Sur le fond pour ce qui concerne les barragistes majoritaires :
- soit le fn est un parti dangereux et on se demande alors pourquoi il n’est pas dissous,
- soit il ne sert que de tremplin aux libéraux et il fallait encore plus d’abstention pour dire votre jeu on n’en veux plus.
D’ailleurs je note que du Keynia vient un exemple intéressant d’annulation d’une consultation présidentielle.
Signé : partisane d’une remise à plat du système électoral, avec notamment décompte des blancs et taux minimum d’exprimés pour valider.

#139353 
03/09/2017 à 12:04 par Assimbonanga

François & Pénélope Fillon ont-ils été condamnés à des travaux d’intérêt général pour leur apprendre ce qu’est un emploi pas fictif et payer leur faute ?

#139357 
03/09/2017 à 12:10 par Assimbonanga

En attendant, il ( François Fillon) est déjà à la tête de la société 2F depuis 2012, une société de conseils dans la finance, le droit, l’économie, les affaires privées, les affaires publiques, le commerce, l’éducation, l’environnement, l’organisation, le management, la gestion commerciale, administrative ou technique. En 2013, déjà, Le Canard Enchaîné avait révélé qu’il avait tenu une conférence pour le Kazakhstan en échange de 30 000 €.
Source Ouest france l’édition du soir
Il donne (vend) des conseils de gestion affaires publiques affaires privées !!!! Rions trois fois par saccades de deux !

#139358 
04/09/2017 à 00:33 par Scalpel

Archiméga d"accord avec Irae dont je plussoie le très avisé propos.

#139370 
04/09/2017 à 12:37 par Ellilou

Nous avons vu ce film dans une petite salle de cinéma, la séance fut d’ailleurs suivie d’un petit débat entre les spectateurs enthousiastes. L’un de nos fils, accompagné d’un camarade de son âge (17 ans), nous avaient accompagnés car les jeunes doivent absolument savoir d’où viennent les "conquis sociaux" et qui les a portés : merci à Gilles Perret, merci à Michel Etiévent et surtout notre éternelle reconnaissance et humble admiration à Ambroise Croizat :-)

#139377 
04/09/2017 à 14:26 par Fald

Les quelques pots de fleurs dans l’appartement d’André Wurmser plastiqué par l’OAS étaient son "Jardin d’hiver".
Et Maxime Vivas, lors de ses pérégrinations midipyrénéesques a sûrement déjà vu le "château" de Paul Vaillant-Couturier à Ste-Croix-Volvestre, certes plus luxueux que celui de Croizat, ce qui n’est pas difficile.

Les cocos ont toujours vécu dans des châteaux, c’est bien connu !

Mais après tout, serais-ce interdit ? C’est la conscience qui compte. Engels finançait Marx avec une fortune issue de l’exploitation capitaliste.

Des artistes gagnant des millions ont été communistes et aussi dignes de l’être que les autres. Ferrat en avait fait une chanson :

Si j’étais peintre ou maçon
Métallo ou forgeron
Que je travaille à la chaîne
En écoutant ma rengaine
Vous vous feriez une raison
Si j’étais peintre ou maçon

Mais je gagne des millions
Et combats à ma façon
Votre bien-aimé système
Et votre teint devient blême
Quand je dis révolution
Moi qui gagne des millions

#139384 
RSS RSS Commentaires
   
L’Espagne dans nos coeurs
Loic RAMIREZ
On a beaucoup écrit sur la guerre civile espagnole et si peu sur ses suites. Refusant la défaite, les républicains ont poursuivi leur combat durant plus de trente ans contre la dictature franquiste. Majoritairement exilés en France, ils ont eu pour principal soutien le parti communiste français et ses militants. Diffusion de tracts et de propagande, campagnes de solidarité, déplacement de clandestins et soutien logistique, les femmes et les hommes du PCF ont prêté main-forte aux "rouges" tout au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les Etats Unis doivent diriger le monde en portant le flambeau moral, politique et militaire du droit et de la force et servir d’exemple à tous les peuples.

Sénateur Jesse Helms
"Entering the pacific century" Heritage Foundation, Washington, DC, 1996


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.