Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


PARIS - PROJECTION-DEBAT « JUSQU’A NOUS ENTERRER DANS LA MER » (Venezuela, 2017) - Cercle Bolivarien de Paris

PROJECTION-DEBAT « JUSQU’A NOUS ENTERRER DANS LA MER » (Venezuela, 2017)

Mercredi 21 mars 2018 à 19h25

Cinéma LE BRADY
39, boulevard de Strasbourg
75010 Paris
Métro : Château d’Eau / Strasbourg Saint-Denis / Gare de l’Est

ENTREE GRATUITE

Le Cercle Bolivarien de Paris a le plaisir de vous inviter à la projection du documentaire « Jusqu’à nous enterrer dans la mer » réalisé par Thierry Deronne (Venezuela, 2017). La projection du film sera suivie d’un débat en présence du réalisateur de passage à Paris et d’un pot de l’amitié.

Trailer à visionner ici (YouTube)

L’entrée est gratuite dans la limite des places disponibles (capacité maximum de 100 sièges). Les dons sont acceptés et seront reversés au Cercle Bolivarien de Paris pour financer de futures activités.
Le film en DVD sera également disponible à la vente.

Le documentaire :

Fruit d’un an de vie commune avec les habitants de Bello Monte, ce documentaire nous raconte la lutte quotidienne de ce quartier populaire de l’Etat d’Aragua sur le front de la culture, de la santé et de l’alimentation dans le contexte difficile du Venezuela aujourd’hui. Sans voix off, ni interview journalistique, nous voici plongés au cœur de la réalité d’une commune populaire et rurale du Venezuela aux côtés d’hommes et surtout de femmes qui s’organisent collectivement pour faire front et exercer pleinement leur citoyenneté. Ce documentaire est un témoignage rare du modèle de socialisme communal vénézuélien. Pour le spécialiste de l’Amérique latine qu’est le journaliste indépendant Maurice Lemoine, c’est le « documentaire le plus juste » qu’il a vu sur le pays caribéen.

Le réalisateur :

Thierry Deronne, licencié en Communications Sociales (IHECS, Bruxelles, 1985) vit au Venezuela depuis 1994. Enseigne le documentaire et le montage dans deux universités (UBV, UNEARTE). Formateur des mouvements sociaux au sein de l’Ecole Populaire et Latino-Américaine de Cinéma et de Télévision. Après avoir donné des formations audiovisuelles dans le Nicaragua sandiniste des années 80, il fonde cette école au Venezuela en 1994, et participe à la fondation de plusieurs télévisions associatives et publiques comme Vive TV, dont il fut vice-président de 2004 à 2010. Créateur du Blog www.venezuelainfos.wordpress.com. Cinéaste, réalisateur entre autres du "Passage des Andes" (2005), de "Carlos l’aube n‘est plus une tentation" (2012) et de "Jusqu’à nous enterrer dans la mer" (2017).

URL de cette brève 5739
https://www.legrandsoir.info/paris-projection-debat-jusqu-a-nous-enterrer-dans-la-mer-venezuela-2017-cercle-bolivarien-de-paris.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
RSS RSS Commentaires
   
Eric Hazan. Changement de propriétaire. La guerre civile continue. Le Seuil, 2007
Bernard GENSANE
Très incisif et très complet livre du directeur des éditions La Fabrique (qui publie Rancière, Depardon, Benjamin etc.), ce texte n’est pas près de perdre de son actualité. Tout y est sur les conséquences extrêmement néfastes de l’élection de Sarkozy. Je me contenterai d’en citer le sombrement lucide incipit, et l’excipit qui force l’espoir. « Dimanche 6 mai 2007. Au bureau de vote, la cabine dont on tire les rideaux derrière soi pour mettre son bulletin dans l’enveloppe s’appelle un isoloir. On voit (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Il y a beaucoup d’ignorance sur ce qui se passe à Cuba et on ne veut jamais rien leur reconnaître. Si d’autres avaient fait ce que Cuba a fait [pour lutter contre le SIDA], ils seraient admirés par le monde entier."

Peggy McEvoy
représentante de UN-AIDS à Cuba de 1996 à 2001


Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.