Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


PARIS - Rassemblement de soutien aux communistes polonais contre la répression ! - PRCF, les Amis d’E. Gierek, Comité International pour la Solidarité de Classe (CISC)

En Pologne, les communistes persécutés,
tandis que les nazis défilent dans les rues !

Dans une Pologne au cœur de l’euro-fascisation, et ayant pour moteur l’anticommunisme, rassemblons-nous le samedi 27 janvier devant l’Ambassade de Pologne à Paris (1 Rue de Talleyrand, 75007), en soutien en nos camarades du Parti communiste polonais (KPP) menacé d’interdiction !

Notre solidarité avec les communistes polonais et le Parti Communiste de Pologne est totale.
Nous multiplions les actions de solidarité même si la fascisation qui frappe aussi notre pays fait peser la chape de plomb de la censure sur nos initiatives.

L’UE démontre par son inaction complice son caractère et sa nature profondément anti-démocratique, loin des discours sur les droits humains piétinés dès qu’il s’agit des communistes, des syndicalistes, des paysans luttant pour la terre.
L’anti-communisme est toujours l’anti-chambre du fascisme.

Accuser les militants communistes polonais de propagande totalitaire est encore un pas vers la mise à égalité du communisme avec le fascisme afin d’interdire totalement l’activité des communistes.

En Pologne, les communistes polonais sont condamnés pour avoir poursuivi leur activité statutaire légale !

Pourtant, au moment de la condamnation des rédacteur de "Brzask", les néofascistes de ONR (Obόz Narodowo Radykalny - Rassemblement National Radical) défilaient dans la rue pour de Bialystok pour fêter le 82 anniversaire de leur fondation… Ils portaient alors des étendards avec le symboles de la phalange, des torches allumées et appelaient publiquement à liquider leur ennemis politiques, c’est-à-dire faisaient complètement référence au fascisme historique. Malgré cela le Ministère de la Défense a programmé d’armer les fascistes en les intégrant à la nouvelle structure de défense territoriale. Auparavant, un tribunal à Czestochowa a relaxé un homme qui faisait commerce de tee-shirts avec inscriptions racistes sans y voir une violation de l’article 256 du code pénal. Dernièrement le Ministère de la Justice et le Procureur Général ont suspendu l’exécution du jugement d’un nationaliste condamné pour agression sur un policier.

L’État bourgeois pense qu’il va terroriser le KPP et les militants communistes polonais par cette répression anti-communiste et que cette campagne anti-communiste va lui profiter. Cependant cette répression est liée à l’intensification des pratiques anti-sociales barbares de l’Union européenne. La solidarité avec le KPP et le soutien aux communistes persécutés dont l’action se déroule dans des conditions très difficiles, sont très importantes pour et doivent devenir massives -chaque protestation devant les ambassades polonaises seront des actions décisives et efficaces.

Enfin il est temps de ne plus accepter l’amalgame honteux, indigne, mensonger qui veut faire croire que communisme et fascisme sont des frères jumeaux. Cet horrible mensonge se répand dans tous les médias bourgeois, les chiens de garde du système capitaliste ne cessent de le pilonner,des livres d’école reprennent le grand mensonge, le bourrage de crâne est général : c’est lui qui sème la revanche d’Hitler.

Les répressions anti-communistes doivent cesser, et les lois anti-communistes abrogées !

À bas la falsification de l’Histoire ouvrière !

https://www.initiative-communiste.fr/articles…
https://www.initiative-communiste.fr/articles…

Initiateurs du rassemblement :

PRCF, les Amis d’E. Gierek, Comité International pour la Solidarité de Classe (CISC)

Participants au rassemblement :

Amis d’ E. Gierek
CISC
PRCF
MS21
FSC
JRCF
CC59/62
PCF Pas de Calais
RFVRPCF
POLEX
PCRF
ANC

»» https://paris.demosphere.eu/rv/59192
URL de cette brève 5671
https://www.legrandsoir.info/paris-rassemblement-de-soutien-aux-communistes-polonais-contre-la-repression-prcf-les-amis-d-e-gierek-comite-international-pour.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
RSS RSS Commentaires
   
Un futur présent, l’après-capitalisme, de Jean Sève
Michel PEYRET
Une façon de dépasser le capitalisme Le livre de référence L’essai de l’historien Jean Sève intitulé Un futur présent, l’après-capitalisme (La Dispute, 2006). Ce livre propose une interprétation du mouvement historique actuel dans le sens du dépassement possible du capitalisme. Il énonce ce qu’il envisage comme des preuves de l’existence actuelle de « futurs présents » qui seraient autant de moyens de ce dépassement du capitalisme déjà à l’oeuvre dans le réel. Sur la question économique, la gauche est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

’’Derrière chaque enfant qui meurt de faim se cache un assassin’’

Jean Ziegler ( Forum Social Mondial de Porto Alegre 2003)


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.