Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Pour présider autrement, il faut une autre majorité.

Kader Arif, ancien patron de la fédération socialiste de la Haute-Garonne, ancien secrétaire d’Etat aux anciens combattants, a fait l’objet d’une information judiciaire en décembre 2015 pour favoritisme présumé dans l’attribution de marchés publics (portant sur plusieurs millions d’euros) attribués à la SARL Awf Music animée par son frère et sa belle-sœur. La société, selon le Canard enchaîné, bénéficiait d’une « chance insolente dans les appels d’offres » puisque, depuis 2009, « chaque fois que la Région Midi-Pyrénées a besoin de lumières et de sono pour ses sauteries, elle passe une commande à AWF ».

Egalement dans le collimateur de la Justice, un contrat passé au nom du ministère de la Défense avec la société All Access, gérée par les neveux de Kader Arif.

Kader Arif a dû démissionner du gouvernement.

S’exprimant sur l’affaire Pénélope Fillon, Benoît Hamon a déclaré : « Il ne faut pas tergiverser. La conséquence que j’en tire, c’est qu’à l’Assemblée nationale comme au Sénat, on interdise la possibilité d’employer un cousin, un enfant ou un conjoint ».

Ce souci de moralisation est à communiquer à Kader Arif, investi par le PS pour les législatives de 2017, et donc futur membre de la majorité sur laquelle s’appuiera le possible président Benoît Hamon.

Théophraste R. (Distributeur de balais).

PS. Le manque de place m’empêche de vous parler des investitures novatrices de Valls et El Khomri.

URL de cette brève 5311
https://www.legrandsoir.info/pour-presider-autrement-il-faut-une-autre-majorite.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
04/02/2017 à 14:07 par Palamède Singouin

Le parcours de Hamon est similaire à celui de Valls, c’est celui du parfait apparatchik solférinien (Dray, Cambadélis, Désir, DSK...) : vagues études d’Histoire et Géo, rapidement orienté vers l’UNEF (couveuse de socialo-arrivistes comme la MNEF, SOS Racisme ou Ni Putes ni...etc..), jeune socialiste rocardien, aucune autre activité professionnelle qu’un rapide passage dans les hautes sphères de l’institution sondagière IPSOS.
Quelle crédibilité ?

#132275 
04/02/2017 à 16:19 par Francois

On peut faire confiance à hamon... s’il est élu, l’interdiction d’embaucher les potes et la famille sera effective... à partir de 2032 peut être...
C’est énorme mais il aurait tord de se priver, puisque ça marche.
Qui est le plus méprisable, hamon qui tente sa chance ou les cons qui gobent tout alors qu’ils n’ont jamais raconté que des cracs...
J’ai ma réponse.

#132279 
RSS RSS Commentaires
   
Banque du Sud et nouvelle crise internationale
Eric TOUSSAINT
En pleine crise du subprime, dont les conséquences n’ont pas fini de se faire sentir dans l’économie mondialisée, sept pays l’Amérique latine lancent une Banque du Sud qui pourrait jeter les bases d’une autre architecture financière internationale. En combattant inlassable, Eric Toussaint propose dans ce livre une approche claire et synthétique, destinée à des non-spécialistes, de l’état des résistances au néolibéralisme, du contexte économique international contemporain ainsi que des principaux défis que (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

Henry Ford (1863-1947)


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.