Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

Pour présider autrement, il faut une autre majorité.

Kader Arif, ancien patron de la fédération socialiste de la Haute-Garonne, ancien secrétaire d’Etat aux anciens combattants, a fait l’objet d’une information judiciaire en décembre 2015 pour favoritisme présumé dans l’attribution de marchés publics (portant sur plusieurs millions d’euros) attribués à la SARL Awf Music animée par son frère et sa belle-sœur. La société, selon le Canard enchaîné, bénéficiait d’une « chance insolente dans les appels d’offres » puisque, depuis 2009, « chaque fois que la Région Midi-Pyrénées a besoin de lumières et de sono pour ses sauteries, elle passe une commande à AWF ».

Egalement dans le collimateur de la Justice, un contrat passé au nom du ministère de la Défense avec la société All Access, gérée par les neveux de Kader Arif.

Kader Arif a dû démissionner du gouvernement.

S’exprimant sur l’affaire Pénélope Fillon, Benoît Hamon a déclaré : « Il ne faut pas tergiverser. La conséquence que j’en tire, c’est qu’à l’Assemblée nationale comme au Sénat, on interdise la possibilité d’employer un cousin, un enfant ou un conjoint ».

Ce souci de moralisation est à communiquer à Kader Arif, investi par le PS pour les législatives de 2017, et donc futur membre de la majorité sur laquelle s’appuiera le possible président Benoît Hamon.

Théophraste R. (Distributeur de balais).

PS. Le manque de place m’empêche de vous parler des investitures novatrices de Valls et El Khomri.

URL de cette brève 5311
https://www.legrandsoir.info/pour-presider-autrement-il-faut-une-autre-majorite.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
04/02/2017 à 14:07 par Palamède Singouin

Le parcours de Hamon est similaire à celui de Valls, c’est celui du parfait apparatchik solférinien (Dray, Cambadélis, Désir, DSK...) : vagues études d’Histoire et Géo, rapidement orienté vers l’UNEF (couveuse de socialo-arrivistes comme la MNEF, SOS Racisme ou Ni Putes ni...etc..), jeune socialiste rocardien, aucune autre activité professionnelle qu’un rapide passage dans les hautes sphères de l’institution sondagière IPSOS.
Quelle crédibilité ?

#132275 
04/02/2017 à 16:19 par Francois

On peut faire confiance à hamon... s’il est élu, l’interdiction d’embaucher les potes et la famille sera effective... à partir de 2032 peut être...
C’est énorme mais il aurait tord de se priver, puisque ça marche.
Qui est le plus méprisable, hamon qui tente sa chance ou les cons qui gobent tout alors qu’ils n’ont jamais raconté que des cracs...
J’ai ma réponse.

#132279 
RSS RSS Commentaires
   
Roger Faligot. La rose et l’edelweiss. Ces ados qui combattaient le nazisme, 1933-1945. Paris : La Découverte, 2009.
Bernard GENSANE
Les guerres exacerbent, révèlent. La Deuxième Guerre mondiale fut, à bien des égards, un ensemble de guerres civiles. Les guerres civiles exacerbent et révèlent atrocement. Ceux qui militent, qui défendent des causes, tombent toujours du côté où ils penchent. Ainsi, le 11 novembre 1940, des lycées parisiens font le coup de poing avec des jeunes fascistes et saccagent les locaux de leur mouvement, Jeune Front et la Garde française. Quelques mois plus tôt, les nervis de Jeune Front avaient détruit les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« L’ennemi n’est pas celui qui te fait face, l’épée à la main, ça c’est l’adversaire. L’ennemi c’est celui qui est derrière toi, un couteau dans le dos ».

Thomas Sankara

Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire :je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos déclarations, (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.