Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

15 

Quels médias alternatifs lire ?

Le site d’information en ligne Slate a été acheté par Ariane et Benjamin de Rothschild confirme le président de Slate, Jean-Marie Colombani (ex-directeur du Monde, lequel appartient à Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse).

La nouvelle a été donnée le 17 août par un des journaux de Patrick Drahi, Libération, dont sont venus Pascal Riché et Pierre Haski, fondateurs du site Rue89 qu’ils ont vendu à L’Obs, propriété du Groupe Le Monde, Pierre Bergé, Xavier Niel, Matthieu Pigasse et de Claude Perdriel.

Du coup, les gogos se dirigeront vers la propriété d’AOL, le HuffPost (ex-Huffington Post), dont la filiale française a été créée en partenariat avec le groupe Le Monde (Pierre Bergé, Xavier Niel, Matthieu Pigasse ) et qui est dirigé par la richissime héritière, membre du « Club du siècle » (1) Anne Sainclair, qui officia sur France Inter, France 3, RTL, Paris-Match, Canal+, BFM TV et TF1 (avec... Jean-Marie Colombani !).

Dans « Un idiot à Paris », Michel Audiard fait dire à un personnage : « Je suis ancien combattant, militant socialiste et bistrot ; c’est dire si dans ma vie j’ai entendu des conneries… ».

En remplaçant le début de la réplique par : « Je suis lecteur de… » (ici le nom des médias cités plus haut), vous pouvez l’utiliser en bien des circonstances.

Théophraste R. (Vice-président du « Comité pour la séparation de la presse et de l’argent », Secrétaire-adjoint du sous-bureau du Grand Soir chargé d’affiner la phrase : « Faites-nous des dons de temps à autre ou l’on vend la boutique et on file aux Bahamas avec le magot en vous laissant comprendre l’Amérique-latine via Médiapart (de Plenel, ex-directeur de la rédaction du Monde »).

Note (1) Lieu de collusion où copinent des dirigeants politiques, économiques, culturels et médiatiques français.

URL de cette brève 5517
https://www.legrandsoir.info/quels-medias-alternatifs-lire.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
22/08/2017 à 09:36 par irae

En lectrice assidue d’Acrimed de longue date que j’invite chacun à consulter régulièrement cela fait beau temps que je ne lis plus ces torchons.
Le livre "un délicieux canard laquais" m’a tout autant dessalée sur "l’indépendance" du palmipède.

#138844 
22/08/2017 à 11:03 par Ellilou

Irae je vous rejoins totalement dans votre commentaire : lectrice assidue des articles d’Acrimed, je viens de ne pas renouveler mon abonnement au Canard Enchaîné après des années, leur "tiédeur" (pour rester polie...) avant et après l’élection du bellâtre m’est un peu restée en travers du gosier. Et ce n’est pas l’Affaire Ferrand qui m’a fait changer d’avis.
Je vais suivre votre conseil de lecture ;-)
Je profite de ce message pour remercier un milliard de fois Théophraste pour ses petits billets drôles et intelligents qui parviennent à me faire rire malgré la gravité des faits qu’ils dénoncent :-) Chapeau, camarde !

#138850 
22/08/2017 à 11:28 par Assimbonanga

Réponse au grand jeu concours du Quel média alternatif lire ?
LE GRAND SOIR bien sûr.
Kess qu’on gagne ?

#138852 
22/08/2017 à 11:35 par pierreauguste

J’hésite à faire un don puisque, Bahamas oblige, vous êtes ,contrairement à moi,potentiellement riche....Plus sérieusement,Il n’y a plus réellement de commentaires à faire au sujet de la mainmise de l’argent et de ses représentants sur tous les médias, alors à quand une information à chaud sur l’actualité sur ,par exemple,"au petit matin du grand soir".......Je crois que je vais faire un don paisible pour que la suggestion soit entendue,,ou plutôt une modeste contribution pour éviter à mon inconscient des remords éternels.....Merci encore ,pour le rire...

#138853 
22/08/2017 à 22:37 par legrandsoir

Je crois que je vais faire un don paisible...

Merci Pierreauguste. Finalement, si vous êtes suivis par qq lecteurs, on va continuer en restant libres et indépendants.

#138874 
23/08/2017 à 07:22 par babelouest

Après LGS, qui est bien entendu toujours en tête de la course, il y a maintenant le Saker francophone. On ne peut pas commenter, mais Hervé répond avec bonne grâce et pertinence aux courriels.

Même Thierry Meyssan répond aussi, à propos de ses éditoriaux du Réseau Voltaire.

On notera que ce sont des titres à faire hurler la bien-pensance.

#138876 
23/08/2017 à 09:52 par irae

Petite question pratique et pas désontéressée est-ce que comme acrimed vous avez obtenu de longue lutte le droit à la défiscalisation pour les donnateurs ?

#138880 
23/08/2017 à 12:28 legrandsoir

Non... même pas essayé

#138887 
23/08/2017 à 10:23 par irae

A ceux qui jugeraient ma demande par trop radine je dirais que les très (trop) nombreux très (trop) généreux donnateurs du prési qui ont donné le maxi de 7500 euros annuels se sont vus rembourser 4950 euros...ben par nous tout simplement (66% de réduction d’impôt). Il n’y a donc aucune raison de leur laisser mener campagne avec le fruit de notre travail (et encore une spoliation).
En attendant que tout ce système merdique toujours au service des mêmes soit renversé reprenons ce qui nous appartient et serve notre cause et non la leur.

#138881 
23/08/2017 à 19:26 par daniel

Le palmipède a participé à faire élire Macron la finance. Journal à lire entre les lignes.

#138914 
23/08/2017 à 21:53 par Feufollet

Il me faut bien avouer que je dois de nouveau la dime à plusieurs médias alternatifs
Un malaise s’installera progressivement jusqu’à l’exécution de ce devoir financier et moral
Si le Grand Soir s’éteignait, sa disparition provoquerait
Encore un peu plus d’ombre sur les manigances des prédateurs
Une lumière en moins dans la petite constellation francophone
De l’information libre et non-faussée

#138922 
23/08/2017 à 22:01 par irae

Revenons sur le fond des usages partisans qui peuvent être faits de la "presse". Illustration.
Le GEIE Arte qui se rapproche lentement mais sûrement des plus hautes marches du podium des vendus au néolibéralisme, à l’instar de ses confrères en trahison du serment d’hyprocrite (ha non il n’y a pas de code de déontologie pour les journaleux, l’honneur n’a rien à craindre), ne rate pas une occasion d’en mettre une à JLM à la faveur de n’importe quel sujet.
Ainsi, après un chant d’amour au président français de la finance entonné par un ancien énarque allemand bras droit du très libéral hell mut et dont le nom importe peu, pour qui, d’abord tous les indicateurs sont au vert grâce à l’action ultra efficace du petit nouveau (un sens du réalisme qui confine à la connerie et une analyse économique d’enfant de 3 ans et pour un énarque ça fait peur), qui rêve d’une fusion France/Allemagne en débutant par la création de régions fusionnées à la frontière (youpie, bienvenue aux emplois rémunérés à la limite de l’esclavage, au manque de crèches et aux horaires scolaires qui imposent, le plus souvent aux femmes, un choix cornélien entre le travail ou la maternité, parmi de tant d’autres bienfaits) vient enfin un sujet sur la loi travail.
Une « experte » dont on ne sait ni quelle est sa profession et encore moins à quel titre elle vient s’exprimer-là, après la diffusion de quelques secondes de JLM lançant un appel à l’insurrection citoyenne et à la résistance contre la loi travail, se précipite, que dis-je se rue pour faire un raccourci oiseux et dont on voit mal le lien avec le Venezuela et le rhabiller pour plusieurs saisons.
Accusé dans le monde médiacratique d’être le suppôt des méchants bolivariens contre les gentils révolutionnaires conservateurs on ne peut plus placides, et dans la presse alternative de rester en retrait sur la question, on peut penser que face à ces injonctions contradictoires, la meilleure réponse est encore la sienne le mutisme.
De son côté, cnews média appartenant au sieur bolloré et jamais en retard sur la ligne de départ de la reconquista néolibérale nous repasse en boucle les bandeaux des déclarations de la « malheureuse » procureure exilée au Brézil (tiens tiens ne serait-ce pas le pays qui a conduit un coup d’état pseudo-démocratique au profit des conservateurs d’ultra droite mais néanmoins ultra corrompus). Le droit serait menacé au Venezuela. A quand les bandeaux sur les menaces au droit en Turquie, dans les émirats du golfe, au Brézil et tant d’autres.... quel média de grande audience en parle ?

#138923 
24/08/2017 à 07:54 par calame julia

irae,
je me lève tôt, très tôt et je fais le tour de la presse matinale sur le net.
Presque tous les matins, je me dis : "punaise je vais arrêter puisque l’on n’apprend rien de stimulant,
et ce, quel que soit le sujet". Disons, des articles que, sans aucune prétention, vous et/ou moi pourrions
écrire. Ce qui fait que se plaignant de ne pas être lus et voulant plaire, certaines publications boivent
leur propre poison. Mais les journalistes sont payés...
Comment peut-on dans ce cas faire preuve de lucidité ? De prudence pour le moins ?

(Sinon, les dons peuvent-ils être anonymes ?)

#138934 
24/08/2017 à 09:22 legrandsoir

Dons anonymes ?
Vous faites un virement, ou vous envoyez un chèque, on l’encaisse et on ne dit pas un mot à à DCRI, ni à la CIA, ou bien débrouillez-vous pour croiser un administrateur sur une passerelle embrumée et pour lui remettre discrètement la mallette sans vous retourner.
Plus sérieusement, les dons servent à produire, sous d’autres formes, et pour un large public, le type d’informations que vous lisez sur le site.
Certains lecteurs ont opté pour des virements mensuels modiques et donc indolores (5 euros) qui nous aident bien et permettent une visibilité pour lancer des projets ou répondre à des demandes.
ATTENTION : malgré les vacances, LGS a eu 488 658 lecteurs/uniques en juillet. N’allez pas tous nous verser 5 euros.
Trop grande serait la tentation de Bahamas. Concertez-vous (un versement pour deux lecteurs. Ou tous, mais 1 euro seulement).

#138936 
24/08/2017 à 10:43 par irae

Bon c’est d’accord en dépit des réductions sur notre pouvoir d’achat on va y réflechir mais promettez de ne pas vous exiler au Luxembourg ou aux Bahamas.
Pour ce qui est des merdias on tape sur le privé mais n’oublions pas les chaînes gorgées avec l’argent de nos redevances pour servir la soupe à volonté aux grands groupes multinationaux et au médef.
Et comme on n’est jamais mieux servi que par les siens après les générations grand siècle ( chabot, pujadas....) les épouses de (lapix) un petit jeune journaliste en herbe dont la neutralité est d’évidence au-dessus de tout soupçon, livrera ses oracles sur fr2 dès la rentrée, l’homme qui parle mieux anglais que ta chèvre..
el gringo l’homme des raffarinades himself en majesté. Ne lésinant pas sur les moyens de la propagande néolibérale (surtout que c’est nous qu’on paye) cette équipe sera adroitement complétée sans doute pour réquilibrer le débat de 2 lieutenants de choix eux aussi insoupçonnables de parti pris la très objective fourest et l’inusable duhamel.
Des soirées de dimanche pleines de rigolades en perspective.

#138940 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA
samedi 18 novembre 2017
samedi 18 novembre 2017
samedi 18 novembre 2017
mardi 21 novembre 2017
mercredi 22 novembre 2017
jeudi 23 novembre 2017
vendredi 24 novembre 2017
samedi 25 novembre 2017
jeudi 30 novembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
samedi 2 décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017
Georges Séguy. Résister, de Mauthausen à Mai 68.
Bernard GENSANE
Il n’a jamais été le chouchou des médias. Trop syndicaliste, trop communiste, trop intransigeant à leur goût. Et puis, on ne connaissait même pas l’adresse de son coiffeur ! Seulement, à sept ans, il participe à sa première grève pour obtenir la libération de son professeur qui a pris part aux manifestations antifascistes de Février 34. Huit ans plus tard, à l’âge de quinze ans, il rejoint les rangs de la Résistance comme agent de liaison. Lui et les siens organisent de nombreuses évasions de militants (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.