RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Sarkozy - Liban : "De combien de temps l’Etat d’Israël a-t-il besoin pour terminer le travail ?"


Bénédiction très politique pour les émigrants juifs de France.


Le Monde, 20 juillet 2006.


La grande synagogue de la Victoire, à Paris, était pavoisée de drapeaux israéliens, mercredi 19 juillet au soir, pour une manifestation annoncée comme une "cérémonie de bénédiction", mais qui a davantage ressemblé à un meeting politique. Il s’agissait de "bénir" les 1 200 nouveaux émigrants juifs de France, qui vont effectuer leur "alya" - c’est-à -dire s’installer définitivement en Israël - au cours des prochains jours.

Près d’un millier de personnes - hommes et femmes séparés - étaient rassemblés dans la synagogue à l’initiative du Fonds social juif unifié (FSJU), de l’Agence juive et du Consistoire de Paris.

L’invité d’honneur était Zeev Boïm, ministre israélien de l’intégration. "Vous n’avez pas à vous inquiéter, parce que notre combat est juste, a lancé celui-ci. Avec cette guerre, nous allons détruire toutes les forces de nos ennemis en face."

M. Boïm a ensuite donné, devant l’assistance, sa version de sa rencontre avec le ministre de l’intérieur, Nicolas Sarkozy, le matin. "Je l’ai remercié pour sa défense d’Israël et lui ai transmis les félicitations d’Ehoud Olmert. (M.) Sarkozy est revenu sur le fait que le Hezbollah était responsable de l’agression. Il m’a demandé : "De combien de temps l’Etat d’Israël a-t-il besoin pour terminer le travail ?" Je lui ai répondu : "Une semaine à dix jours.""

Gil Taieb, responsable de l’association Alya meilleure intégration (AMI), a prédit pour sa part la fin prochaine du Hezbollah : "Dieu merci, la Terre sera bientôt débarrassée de cette plaie."


PRIàˆRE POUR LA PAIX... ET POUR L’ARMÉE

En l’absence du grand rabbin de France, Joseph Sitruk, qui s’est exprimé par l’intermédiaire d’une cassette vidéo, c’est le grand rabbin de Paris, David Messas, qui a béni les partants. Il a prononcé une prière "pour que la paix règne en Israël et que l’armée d’Israël puisse vaincre ses ennemis". Puis il a récité le psaume 121 : "Il ne dort ni ne sommeille, le gardien d’Israël."

La guerre entre Israël et le Hezbollah ne semble pas avoir découragé les partants. Maxime Najmann, 26 ans, prendra l’avion le 6 septembre pour s’installer à Beersheba. "Pour moi, partir en Israël, c’est retrouver mes racines, explique-t-il. C’est aussi échapper à la morosité ambiante en France. Les tensions sur place ne me traversent même pas l’esprit. Quand on est là -bas, on ne les sent pas."

Michèle, 68 ans, part habiter à Netanya. "Notre peuple ne fait que se défendre, il n’attaque pas, juge-t-elle. Je n’ai pas souffert d’antisémitisme en France, en revanche j’ai souffert de la désinformation." Avant de se séparer, les futurs citoyens israéliens ont bu le verre de l’amitié, en s’éventant, à cause de la chaleur, avec le petit drapeau israélien qu’on leur avait distribué.

Xavier Ternisien


- Source : Le Monde
www.lemonde.fr


Liban : La guerre préventive permanente d’Israël et les limites de l’unilatéralisme, par Michel Warschawsky.

Liban : Manifestations anti-guerre en Israël, par Mike Head.

L’attaque israélienne sur le Liban menace de plonger tout le Moyen-Orient dans la guerre, par WSWS.




URL de cet article 3896
  

L’écologie réelle
Guillaume SUING
Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu’au plus grand plan d’agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s’aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c’est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l’agriculture « chimique ». Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d’enseignements pour l’époque actuelle, est aujourd’hui totalement passée sous silence, y compris dans le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La Colombie est lentement assassinée par le gouvernement narco-paramilitaire sur orbite des USA. 65 massacres pour la seule année 2021 avec plus de 240 victimes, 106 leaders sociaux et 33 signataires des accords de paix assassinés, 102 personnes tuées au cours des manifestations.

Thierry Deronne

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.