Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

10 

Tous au régime AVANT les fêtes.

Les troupes du régime syrien, appuyées par l’aviation du régime russe ont arraché Alep au régime de Daesh dont on sait qu’il est armé par les régimes du Qatar, d’Arabie saoudite et les régimes des pays membres de l’OTAN.

Le régime français aurait déclaré par la voix du régimien Laurent Fabius(1) : « Bachar al-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre ». Il avait aussi encouragé les terroristes du régime d’Al Nosra « parce que, sur le terrain, ils font un bon boulot ».

Le président du régime français, qui dit chercher depuis des années une porte de sortie pour le président du régime syrien a trouvé la sienne, laissant le champ libre pour 2017 à ses anciens ministres partisans du régime du MEDEF : la France au pain sec (2) et à l’eau.

Théophraste R. (Diététicien politique, nutritionniste insoumis et stomatologue solferinien).

(1) Dans les instances dirigeantes du régime français, Fabius fut ministre du Budget, ministre de l’Industrie et de la Recherche, Premier ministre, président de l’Assemblée nationale, premier secrétaire du PS, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, ministre des Affaires étrangères, puis ministre des Affaires étrangères coiffant le Commerce extérieur et le Tourisme avant de devenir président du Conseil constitutionnel.
(2) Régime uniquement à l’eau pour les sans-dents puisque le pain sec leur est encore plus difficile à avaler que des couleuvres pour un adhérent de base du PS.

URL de cette brève 5274
https://www.legrandsoir.info/tous-au-regime-avant-les-fetes.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
22/12/2016 à 07:23 par Chammal

Régime français... bananier, bien sûr (courbure banano-chômdu antillaise)

#130822 
22/12/2016 à 09:21 par résistant

Se focaliser sur les politiciens, c’est gaspiller son l’énergie sur des leurres. Ca fait partie de leur fonction que de prendre les coups à la place de leurs maitres, les seuls vrais maitres du monde, nos vrais ennemis : les grands banquiers et grands industriels. C’est sûr, c’est plus difficile de nous parler d’eux, on ne les voit pas à la télé. Mais justement, ce serait un travail journalistique sacrément utile.

#130823 
22/12/2016 à 09:21 par calame julia

Et j’ajoute une question subsidiaire : où, quand et comment pourrait-on apprendre qu’un peuple
fait la guerre contre un autre peuple ?! Aide pour la réponse : qui décide de faire la guerre ?!

#130824 
22/12/2016 à 10:01 par Palamède Singouin

Les troupes du régime syrien, appuyées par l’aviation du régime russe ont arraché Alep au régime de Daesh

Dans le dernier n° du Monde Diplomatique, l’article "Qui sont les rebelles syriens ?" ne fait pas figurer Daesh (aka EI, ISIS...) au nombre des combattants présents à Alep. Vous risquez donc de vous faire traiter de propagandiste poutinien par - au hasard - un Denis Sieffert.
Par contre pour ce qui est du "modérantisme" des uns et des autres, l’article est beaucoup plus réservé que les "grands médias".

#130825 
22/12/2016 à 15:57 par "Personne"

Je ne sais où

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».
Je suis bien d’accord.
N’empêche, j’ai un problème. Je ne sais où mettre le PS.
Je ne parle pas d’échiquier politique. Non, cela ne serait qu’une question de relativité.

Je veux bien faire durer les choses, je suis opposé à l’obsolescence programmée. Mais, un jour vient où cela n’est plus décemment possible. L’âme en peine, il faut se résoudre à la séparation.
J’ai des scrupules, qui n’en aurait pas, j’aimerais m’en débarrasser proprement.

Je ne sais où mettre le PS, je veux dire dans quel conteneur :
- celui pour le compostage,
- celui pour le recyclage,
- celui des matériaux inertes,
- celui des encombrants,
- ou bien, celui des produits toxiques.

Pour les bonnes résolutions, le début de l’année est une trop brève période...

#130835 
22/12/2016 à 16:52 par Jean Cendent

Très bon texte, l’affiche PEUPLE DE FRANCE ! Le gouvernement ment.
Très bonnes couleurs, l’affiche PEUPLE DE FRANCE ! Qu’il faudrait voir flotter au vent du GS.

#130836 
22/12/2016 à 20:01 par Eponine

Que veut le peuple Syrien, comme tous les peuples, la paix, des moyens de vivre, la liberté.
Bachar Al-Assad ne semble pas être la réponse même si l’intervention de la Russie se justifie
pour combattre Daesh. Mais ce peuple en paie le prix fort. Quand au gouvernement français qui
parle de crimes de guerre, j’attends qu’ il justifie son intervention à Mossoul auprès du peuple français
Le silence des médias est assourdissant sur ce conflit et bien d’autres.
Cela pour dire que je n’ai aucune sympathie pour B. Al-Assad.
Pour le régime des sans dents entièrement d’accord avec vous, J. luc Mélanchon me semble la seule option.

#130841 
22/12/2016 à 21:56 par latitude zero

"Qui sont les rebelles syriens ?" ne fait pas figurer Daesh (aka EI, ISIS...) au nombre des combattants présents à Alep.

Peu importe en fait, ce sont des groupes dit "modérés" qui composent l’ASL , c’est une fable à laquelle on est prié de croire , aussi que Daesh s’est fait chassé d’Alep Est en 2014. ( par qui et comment ?)
Mais Daesh et l’ASL sont interchangeables , selon ce qu’on leur demande ou selon ce qui les arrange.
L’ASL est un fourre tout censé recevoir des groupes quand ils deviennent trop infréquentables (recevoir une partie des armes aussi et la logistique ) au gré des circonstances, passant alors au statut de "rebelles modérés" chers à nos médias.
Quand les Turcs "ont repris" Jarabius à Daesh, il n’y a eu aucun combat, une partie de Daesh s’est retirée , l’autre est restée en passant sous la bannière ASL. L’opération turque n’a jamais eu pour but d’en découdre avec Daesh et ne visait qu’à se positionner par rapport aux Kurdes. On peut dire que Daesh gardait la ville pour les Turcs mais qu’il a du passer sous la bannière ASL pour être plus présentable.

Au fait, le terroriste de Berlin a encore perdu sa pièce d’identité ( titre de séjour) sous le siège passager ! ah la la sont pas doués ça devient carrément grotesque !

#130845 
22/12/2016 à 22:30 par latitude zero

Eponine

Bachar Al-Assad ne semble pas être la réponse

C’est aux Syriens seuls d’apporter cette réponse, sans aucune ingérence étrangère.
Il semble qu’une majorité de Syriens soutiennent toujours Bachar Al Assad, en cas d’élection il a la légitimité de s’y représenter sous le contrôle de l’ONU et d’observateurs internationaux , c’est la position syrienne et russe. Si Bachar Al Assad est élu , il restera , s’il n’est pas élu , il partira , comme il l’a déjà dit.

Mais ce peuple en paie le prix fort.

A qui la faute ?

#130848 
23/12/2016 à 05:01 par depassage

@ Résistant
Non, Résistant, ton ennemis est tout petit, il s’appelle la propriété des choses dont on n’a pas un besoin vital en tant qu’individu, mais on l’a en tant que société.

#130852 
RSS RSS Commentaires
   
RÉSISTANCES AU TRAVAIL
Stephen BOUQUIN
Stephen Bouquin (coordination) Louis-Marie Barnier, José Calderón, Pascal Depoorter, Isabelle Farcy, Djordje Kuzmanovic, Emmanuelle Lada, Thomas Rothé, Mélanie Roussel, Bruno Scacciatelli, Paul Stewart Rares sont les romans, même de science-fiction, fondés sur l’invraisemblance. Il en est de même avec les enquêtes en sciences sociales. Il existe néanmoins des vraisemblances négligées. Les résistances au travail en font partie. Le management contemporain a beau exalter l’individualisme, il exige en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est difficile d’intéresser ceux qui ont tout à ceux qui n’ont rien.

Helen Keller


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.