Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

13 

Tunisie-Funérailles de Chokri BELAà D : Al Jazeera, Palme d’Or de la falsification journalistique !

1. Combien étions-nous pour dire adieu à Chokri BELAà D ?

C’est d’abord le Ministère de l’Intérieur qui a avancé le chiffre de 1.400.000, concernant le nombre de personnes qui ont assisté aux funérailles de Chokri BELAà D ; pour les arabisants, voir à ce sujet, sur le Lien suivant, l’émission de Nessma TV (la Chaîne la plus écoutée, au point de vue informations et débats politiques) ayant pour titre " 1,4 million de personnes présentes à l’enterrement de Chokri Belaïd" (sur, environ, 10, 8 millions d’habitants) :

Ce chiffre a été repris par plusieurs médias nationaux et internationaux. Et ce fut un choc dans le Milieu Islamiste, et surtout chez leurs dirigeants, aggravé par les slogans accusateurs criés par cette immense foule dont le plus répété fut "Ya Ghannouchi ya saffah, ya kattal laroueh ! " (Oh ! Ghannouchi sanguinaire, oh ! Assassin), transmis, en direct, sur toutes les Radios et Chaînes de télévision nationales et plusieurs étrangères. Ce qui a conduit le Ministère de l’Intérieur à minimiser l’ampleur populaire, sans précédent, prise par l’événement, et ce, en ramenant, miraculeusement, son chiffre à 40.000 ! Le Ministère de l’Intérieur ne peut pas se comporter autrement, car, ne l’oublions pas, c’est le Ministère qui a été le plus islamisé, surtout en termes de cadres supérieurs, le plus souvent, farouchement partisans et incompétents ! Quant à l’Agence étatique TAP (Tunis Afrique Presse), elle a titré, après la cérémonie d’enterrement, "Des centaines de milliers de citoyens aux funérailles nationales de feu Chokri Belaïd " ; voir le lien ci-dessous :

http://www.tap.info.tn/fr/index.php/politique/7299-des-centaines-de-mi...

En tant que témoin oculaire, je peux affirmer que la foule, venue de tous les coins du pays, était immense, gigantesque, compacte, s’étendant sur toute la superficie du cimetière (qui fait plusieurs hectares) et perchée en haut de tous ses bâtiments ; s’étendant, également, en dehors du cimetière et perchée, aussi, en haut de tous les bâtiments du voisinage. Je peux affirmer, aussi, que tous les slogans que j’ai entendus étaient hostiles au Régime Islamiste actuel, à ses dirigeants et au Qatar. Dans tous les cas, en comparaison avec les deux plus importantes Manifestations pour ou contre les mariage homosexuels, qui ont eu lieu dernièrement à Paris, observées à la télévision, j’affirme, avec mon humble point de vue, que le nombre de citoyens présents à la cérémonie d’enterrement de Chokri BELAà D dépasse, largement, le nombre de participants à chacune des dites manifestations, nombre qui a été estimé à plusieurs centaines de milliers de personnes, aussi bien par les organisateurs que par les services de la Préfecture de Police de Paris.

Quoique l’on pense,en l’absence de sources spécialisées neutres et de techniques de dénombrement fiables capables de nous fournir un nombre approximatif réel des citoyens présents à l’enterrement de Chokri BELAà D, et compte tenu de l’enjeu politique de ce chiffre dans l’évaluation du rapport des forces entre Modernistes et Islamistes, la guerre des chiffres va continuer.

2. Le Qatar, commanditaire potentiel de l’exécution de Chokri BELAà D et champion de la falsification journalistique

Ce chiffre, en réalité, n’intéresse pas uniquement la Tunisie. Il intéresse, également, un autre pays, parrain notoire d’Ennahdha, à savoir le Qatar, pays qui s’immisce de plus en plus dans nos affaires, à tel point que Bassam Tahhan, Politologue Franco-Syrien et Professeur de Stratégie et de Géopolitique, le désigne, dans l’analyse suivante : http://french.irib.ir/analyses/interview/item/241170-bassam-tahhan,-politologue-et-professeur-de-stratégie-et-de-géopolitique comme étant un commanditaire potentiel, en première ligne, de l’exécution de Chokri BELAà D. Dans cette analyse, Bassam Tahhan affirme aussi que, grâce à ce crime, les jours du Parti Ennahdha sont comptés et que, pour les Révolutions Arabes, l’impact de l’assassinat de Chokri BELAà D sera aussi important que le suicide de Mohamed BOUAZIZI.

La Palme d’Or du ridicule et de la falsification journalistique, toutes catégories confondues, revient à la fameuse chaîne satellitaire qatarie Al Jazeera, principal soutien médiatique des Islamistes de tous bords, et particulièrement des Wahhâbistes, outil, par excellence, de la propagande Salafiste, auprès des musulmans du monde entier, y compris ceux d’Europe, véhiculée et financée par le Qatar. Le Qatar, État-champion du double-langage, chouchou des milieux politiques et financiers occidentaux, n’est-il pas, lui-même, officiellement, un État Wahhâbite, premier déstabilisateur des Révolutions Arabes et principal protecteur et bailleur de fonds étranger des Islamistes Tunisiens ? Le Qatar, pays non francophone, devenu, depuis octobre 2012, par décision inattendue, membre associé de l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), et ce, sans être passé par le statut d’observateur, comme l’exige la règle convenue, fait qui risque de déstabiliser, aussi, l’OIF en lui faisant perdre sa spécificité ! Le Qatar qui n’a pas hésité à condamner à la perpétuité le poète Mohammed al-Ajami, alias Ibn al-Dhib, pour avoir écrit en 2011 un poème ayant pour titre "Poème du Jasmin" où il rendait hommage à la Révolution Tunisienne, exprimant l’espoir que le changement puisse toucher d’autres pays arabes en clamant "nous sommes tous la Tunisie face à une élite répressive" ; voir à ce sujet, sur le Lien ci-dessous, le Communiqué d’Amnesty International intitulé « Qatar : Outrageous life sentence for " Jasmine poet" » : http://www.amnesty.org/en/news/qatar-outrageous-life-sentence-jasmine-...

En effet, Al Jazeera a été prise "en flagrant délit de falsification d’images et de faits" et n’a pas hésité à diffuser, entre autres, "des sons à la gloire d’Ennahdha et à la chute du régime de Ben Ali" couvrant des images de la Cérémonie d’Enterrement de Chokri BELAà D où la foule ne fait, en vérité, que crier des slogans hostiles à Ennahdha, à ses dirigeants, à ce même Qatar [par exemple, "Tounes Tounes Horra Horra, wel Qatar ala barra !" (Tunisie Tunisie libre et le Qatar dehors !) ; peut-être que ceci explique cela !],… et appeler à la chute du Régime Islamiste. Quant au nombre de citoyens ayant assisté aux funérailles de Chokri BELAà D, Al Jazeera a tout fait pour le minimiser, soit par ses commentaires, soit par l’augmentation du coefficient d’agrandissement des images présentées qui "décompactifie " la foule et diminue le champ initial des images.Voir, à ce sujet, par exemple, le Lien suivant, avec sa vidéo : http://www.businessnews.com.tn

3. Conclusion

Le Qatar, dont le régime actuel se situe à des années-lumière du Printemps Tunisien, pays de l’apartheid, par excellence, où vivent, trois fois plus d’hommes que de femmes, à cause du fait que 65 % de ses habitants sont composés par la sous-classe d’une population de travailleurs immigrés, à quasi-totalité masculine : http://www.qsa.gov.qa/eng/PopulationStructure.htm

Le Qatar, cet État aux valeurs moyenâgeuses, dont les seules richesses intellectuelles ou autres se limitent, aujourd’hui, aux exportations de gaz et à leurs retombées mercantiles et dont l’influence va, malheureusement, grandissante en créant partout l’inquiétude, croit-il pouvoir se permettre, grâce à ses pétro-machins, de nous prendre pour des imbéciles ?

Salah HORCHANI

URL de cet article 19312
   
Même Thème
Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il s’agit maintenant de le transformer.

Karl Marx


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
40 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.