Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

15 

Un seul hêtre vous manque et tout est des peupliers

Le sous-pilosophe et académicien de pacotille Alain Finkielkraut se prononce pour une « écologie poétique ».
On apprend ainsi qu’il est écolo.

Poète, on le savait grâce à ses deux fameuses complaintes :
« Mais taisez-vous,
Taisez-vous ! »

Et l’inoubliable :
- « Gna-gna-gna-gna-gna,
Pauvre conne,
Pauvre conne ! ».

Théophraste R. (lecteur de Botul par dessus l’épaule de BHL).

URL de cette brève 6291
https://www.legrandsoir.info/un-seul-hetre-vous-manque-et-tout-est-des-peupliers.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
29/08/2019 à 13:29 par babelouest

A hêtre cyprès du génie, il n’a pas de chance car il a raté la correspondance. S’il perd sévère à nouveau, c’est que son plumage n’atteint pas son grattage.Il lui faudra alors se souvenir de ce dicton :
« Errare humanum est, perseverare diabolicum »
Poil au bal à Tom.

#161818 
29/08/2019 à 19:19 par irae

Dans la famille philosophes de pacotille j’ajoute le tueur de gilets jaunes dont la tendance au meurtre et à l’expression outrancière n’a toujours pas choqué les chochottes médiatiques qui pourtant hurlent et se répandent sitôt qu’un non conformiste ose utiliser les mots tabou gazer ou cosmopolite ou nouvelle marotte province remplacé par région.

#161823 
29/08/2019 à 19:48 par adel

N’en jetez plus !!!
Finkie écolo ? Alors là c sûr les écolo nous enfument, il y a anguille sous roche, un filon quelque part.

#161824 
29/08/2019 à 22:22 par irae

Coluche dans l’instit annèes 80. Demande aux élèves la différence entre le roi et le prédident de la république. L’élève répond que le président est élu. Et Coluche de poursuivre "il est élu oui ce n’est qu’après qu’il se prend pour un roi".
Nous ne faisons que redécouvrir le fil à couper le beurre.

#161828 
29/08/2019 à 23:27 par Autrement

Finkelkraut (mais est-ce la bonne orthographe ?) risque chaque fois de se noyer et veut se re-pêcher encore... Pouah, riez !

#161831 
30/08/2019 à 10:03 par Assimbonanga

Le Figaro : "On ne saurait nier la gravité du changement climatique ni l’urgence qu’il y a à préserver notre monde, reconnaît l’auteur d’« Un cœur intelligent ». Le progrès, célébré par les temps modernes, est devenu incontrôlable. Mais, si les faits donnent raison à l’écologie, la science ne saurait être son seul langage, sous peine de provoquer à son tour d’autres catastrophes, juge l’écrivain. L’écologie ne doit pas perdre de vue la beauté de la nature, célébrée par les poètes. Lutter contre le réchauffement climatique ne justifie pas de défigurer le paysage par des éoliennes et de se mettre au garde à vous devant des injonctions puériles. Ce texte est le fruit d’une intervention publique d’Alain Finkielkraut le 4 août dernier à Erbalunga, en Corse, en compagnie de Régis Debray.
Hé bien, si vous le permettez, je dirais personnellement que tout ça c’est des conneries. Le progrès, la nature, l’écologie, la poésie, la science, tout ça pour rejeter les éoliennes ? N’importe nawak ! Les éoliennes doivent êtres considérées selon le biais politique et économique. A qui appartiennent-elles ? A quoi servent-elles, à qui ? Quels profits ? Permettent-elles une meilleure organisation citoyenne là où elles sont ? A quel usage sera destiné cette électricité produite ? Qui décide ? Qui paye l’infrastructure qui achemine l’électricité ? L’investisseur ou le contribuable ? Qui empoche les dividendes ? Des financiers, des spéculateurs, des fonds de placement : c’est de la merde.

Le progrès, la nature, l’écologie, la poésie, la science sont des généralités. On peut s’y livrer bien sûr, si on n’a que ça à foutre ce qui est le cas de ce bonhomme. En revanche, toutes les personnes qui daignent regarder encore la télé auront remarqué que cette été les ploucs conventionnels, ceux qui ont soutenu l’élection de Macron, ont mené la guerre de l’eau. L’avez-vous remarqué monsieur Finkel ? L’as-tu remarqué G. Sporri ?

Ces gens, pour préserver leur mode de production, leurs élevages au taux de chargement trop important, l’irrigation de leur maïs, et même, comble de la stupidité l’irrigation des vignes, veulent "récupérer" l’eau, c’est à dire l’accaparer à leur profit : eau des toitures, eaux des stations d’épuration, barrages, retenues d’eau. Et tout ça a pour résultante que les nappes phréatiques, réserves naturelles, seront court-circuitées.

Réveillez-vous ! L’écologie c’est pas autre chose. C’est concret, c’est communal, c’est conflictuel, c’est un combat, c’est la privatisation ou pas des barrages, de la gestion de l’eau communale.

Et je ne parle pas du problème des pesticides ! Mais ceux qui daignent s’abaisser à écouter les infos auront entendu parler du combat du maire de Langouet : c’est pas de l’écologisme. C’est juste pour pas être empoisonné jour après jour. Donc oui, lutte des classes ou lutte pour boire, manger et respirer normalement, sont du même ressort.

https://www.youtube.com/watch?v=S-32JWu2974

#161836 
30/08/2019 à 11:50 par Chrls

Un peu comme Yannick Jadot ce député qui veut vendre de l’espoir en bouteille .De l’espoir:demi pleine ou demi vide la bouteille ?

#161840 
30/08/2019 à 14:52 par Morvan56

Pourquoi détient-il un monopole de paroles à France-Culture depuis des dizaines d’années ? plus sérieux : Lorsque, la hache à la main, le bûcheron atteint la forêt, les arbres se disent : le manche est des nôtres...

#161842 
30/08/2019 à 16:53 par gusdenantes

il en est ainsi des inutiles , des méchants des sans grades ,

il leur est de première nécessité de faire du bruit à propos de toute chose qui plaise au roye ,

quand le roye est un gâteau aux amandes appelé financier ,

de suite ces turbulents font tapages force bruits et grands cris , ils n’ont jamais rien eu à dire
que leur colère leur hargne et leur courroux coucou , mais ils le font avec talent dans tout les vents ,
qui du prince font le doux plaisir .
Aussi il est naturel , que cette insigne ignare ce parangon de la bétise méchante et servile se fasse
académicien , il a le chapeau triangulaire qui sied à l’image du fou , du tout petit dans un grand rond
qui s’évertuent dans un cri famélique à faire des intérêts de son prince ses droits les plus cher ....

Ainsi on l’entends bien mener sa fronde vigoureuse sur un pays martyr martyrisé agonisant et pourtant debout ,
ainsi il reproche un manque d’estime et applaudis quand on tire sur une ambulance ,
ce qui fait la nature du faquin ? de l’escroc ? de l’usurpateur ?
bah tiens ... le sabre et le tricorne ? ou trente ans à donner la paroles a des demis dingues au thèses fallacieuses
car elles plaisent aux princes
quand la réussite ne doit rien à la vertu demandent toi toujours ou vont tout ces canons et pour qui est ce glas qui sonne ....

#161843 
30/08/2019 à 17:33 par Feufollet

Sûr qu’il a tout compris le Finki
C’est normal, c’est un "élu" à différents niveaux
L’écologie poétique c’était il y a 50 ans
Mais ça n’était déjà pas son genre
Maintenant qu’on est dans l’écologie de catastrophe évidente
Il veut nous faire des poèmes, pauvre type
Quand on est con on est con
Ou on naît con
Les cons se permettent tout
C’est à ça qu’on les.........?

#161844 
30/08/2019 à 17:43 par Fald

à Babelouest :
Boby Lapointe, sors de corps !

#161845 
31/08/2019 à 14:49 par Georges SPORRI

Finky est beaucoup plus malin (pervers ?) que ce que certains croient ! Pour être élu à l’AF il a contacté BADIOU pour publier un dialogue très "méta-code". Il a aussi exprimé que l’on pouvait être antisioniste et hostile à l’existence même d’Israël sans être anti sémite. Le site mai68.org/spip a conservé ce document YouTube mais Google rechigne à le transmettre.
@Assimbonanga / Va en paix ! Je te remercie de t’acharner contre la FNSEA, c’est bien !

#161870 
31/08/2019 à 17:08 par Assimbonanga

"un pays martyr martyrisé agonisant " ? @Gus, faut peut-être pas exagérer. T’as circulé un peu sur les routes de France ? Les zones d’activités, les bicoques, les piscines, les exploitations agricoles flambant neuf, les hôtels ***, les chambres d’hôtes à 100 balles la nuit, "l’hostellerie de plein air", tu trouves que ça fait miséreux ?

#161876 
31/08/2019 à 18:24 par babelouest

@ Assimbonanga
En effet on remarque que "nos concitoyens" de plus en plus réclament en vacances des animations, des commodités dont leurs parents se passaient volontiers quand il s’agissait de se ressourcer dans un cadre plus agreste et plus humble qu’à l’ordinaire. Je me souviens trop avoir loué une tente canadienne pour parcourir la France : parfois le terrain de camping n’était qu’un bout de pelouse à côté du stade de foot, et les seules commodités étaient les robinets du vestiaire. Serait-ce accepté aujourd’hui ?

Il est vrai que nous avons connu ces temps où dans un village il n’y avait qu’une voiture chez le médecin, et un téléphone à l’agence postale. En revanche, tout ce qu’on mangeait "était bio" d’office, et même sûrement plus qu’aujourd’hui.

#161885 
31/08/2019 à 23:23 par doare

Bravo..comme d’habitude..merci

#161894 
RSS RSS Commentaires
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

Laurent Mauduit. Les Imposteurs de l’économie.
Bernard GENSANE
Serge Halimi expliquait autrefois pourquoi il ne voulait jamais débattre avec un antagoniste ne partageant pas ses opinions en matière d’économie : dans la mesure où la doxa du capitalisme financier était aussi « évidente » que 2 et 2 font quatre ou que l’eau est mouillée, un débatteur voulant affirmer un point de vue contraire devait consacrer la moitié de ses explications à ramer contre le courant. Laurent Mauduit a vu le « quotidien de référence » Le Monde se colombaniser et s’alainminciser au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La communication est à la démocratie ce que la violence est à la dictature.

Noam Chomsky


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.