Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Vieux fourneaux de la Macronie

Mais quand on voit à quel point les jeunes politiciens (Macron, Griveaux, Sciappa, Bergé…) sont vioques dans leur tête , on comprend pourquoi Brassens chantait que le temps ne fait rien à l’affaire.

Théophraste R. Gériatre qui a traversé la rue (avant j’étais proctologue à LREM, mais j’avais trop de boulot avec tous ces tr... je me comprends).

URL de cette brève 6065
https://www.legrandsoir.info/vieux-fourneaux-de-la-macronie.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
31/01/2019 à 04:52 par calame julia

Les papys et mamys journalistes ne font plus de la résistance !
"Demain, demain, je jure, on va changer de facteur"...
Ben, c’est fatigant mazette !

#156336 
31/01/2019 à 17:46 par Fald

Pour Macron lui-même, je reconnais m’être trompé de deux siècles.
En 2017, je disais qu’il avait été élu à 39 ans avec les idées de la reine Victoria quand elle avait 39 ans.
Depuis, il a supprimé les impôts directs des plus riches et augmenté les impôts indirects, mesures que critiquait déjà Vauban, qui était contre la gabelle.

#156370 
01/02/2019 à 09:39 par Assimbonanga

Ici https://www.youtube.com/watch?v=tTlhPG-t2nY, Jean-Luc Mélenchon détaille comment s’y prennent les macronistes pour invisibiliser une contestation sociale (avec l’aide des vieux fourneaux et des jeunes recrues décervelées). Il explique aussi comment on discrédite et calomnie les contestataires pour faire fuir l’opinion. Il explique les perquisitions infamantes. Il met en lumière les effectifs policiers disproportionnés pour y procéder.
Il s’aperçoit qu’il n’y a plus de vague d’indignation citoyenne pour se porter en soutien des persécutés. Terrible dureté de la répression judiciaire sur les personnes appréhendées. Justice expéditive. Aucune force politique, ni intellectuelle, n’a réagi pour prendre leur défense. Tout cela permet d’invisibiliser le mouvement et d’ignorer les contenus de la contestation.
C’EST VRAI ! C’est ce qui est arrivé aux zadistes de NDDL. 2500 gendarmes. 300 blessés, sur un petit patelin en campagne. Et Mélenchon lui-même, ni personne ici, n’est venu à la rescousse ou alors du bout des lèvres. Idem village de Bure. Pardon, mais il faut balayer devant sa porte !

« Quand ils sont venus chercher les zadistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas zadiste.
Quand ils sont venus tuer des jeunes noirs et arabes de banlieue
Je n’ai rien dit
Je n’étais ni arabe ni noir ni jeune.
Quand ils sont venus chercher les gilets jaunes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas gilet jaune.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait personne pour protester. »

[ Pasteur Niemöller ] réactualisé 2019 Assimbonanga

#156387 
01/02/2019 à 13:30 par latitude zero

Et Mélenchon lui-même, ni personne ici, n’est venu à la rescousse ou alors du bout des lèvres

Comme si la FI était contre les zadistes !!
Facile de critiquer quand tu marches sur des oeufs pour éviter les accusations de récupération , qui seront mises en avant , y compris par une ( grande ?) partie de ceux que tu veux défendre et qui feront les unes des médias des milliardaires et d’état avec délectation,
Les "politiques" sont totalement discrédités et la FI est mise ( injustement) dans le même sac.
Les gilets jaunes dans leur majorité sont depuis longtemps les abstentionnistes du" tous pourris..."
En tout cas en novembre c’était vraiment ça .
C’est sur ce terrain glissant qu’il faut évoluer ! ( à chacun son terrain glissant !)

Comme dit JLM , il ne faut pas récupérer les Gilets jaunes mais que ce soient eux qui nous récupèrent , ils doivent finir par s’apercevoir eux-mêmes que nous sommes leurs vrais alliés et que nous les soutenons .
Pas question de débouler sur les ronds points avec les 41 livrets thématiques et passer pour des opportunistes .
Zadistes ou Gilets jaunes, dans un premier temps c’est à eux de commencer à découvrir que la FI existe .

#156398 
01/02/2019 à 13:43 par Assimbonanga

@latitude zero, je me rappelle qu’à l’époque je prenais d’assaut LGS pour y insérer des articles sur le siège de NDDL. C’était un sujet relégué. Il ne captivait pas.

#156399 
01/02/2019 à 23:25 par François de Marseille

@ Assimbonanga : " Et Mélenchon lui-même, ni personne ici, n’est venu à la rescousse ou alors du bout des lèvres. Idem village de Bure. Pardon, mais il faut balayer devant sa porte !"
Balayez devant la votre, on parle de la ZAD sur LGS, JLM en a regulierment parlé dans sa revue de la semaine.
On fait la liste des sujets que vous n’évoquez pas et on en déduit bipolairement que vous vous en moquez ?

#156415 
02/02/2019 à 11:08 par Assimbonanga

@François de Marseille, tu me passes un savon ? Pour une fois, je me suis permise d’exprimer une critique à l’égard de Jean-Luc, serait-ce interdit ? Le crois-tu infaillible ? Je me rappelle avoir envoyé à LGS pas mal d’articles du temps du siège de NDDL et certains furent publiés, pas tous. J’ai écrit d’innombrables commentaires, bien sûr. Je n’avais pas l’impression de susciter l’intérêt... Peut-être étaient-ils lus mais je n’ai pas souvenir que les blessures infligées à 300 "zadistes" aient soulevé l’indignation parmi les habitués du GS, ni les tirs de flashballs, ni les GLIf4, ni les mètres cubes de grenades, ni les emprisonnements de zadistes et ni non le fait que les journalistes n’étaient pas acceptés sur le terrain par les forces de l’ordre. Ceux de Reporterre heureusement n’ont pas lâché et m’ont permis d’être informée presque heure par heure.
Les télévisions ne couvraient pas l’événement. Seuls quelques flashs radio ou TV laissaient de temps à autre filtrer quelques nouvelles très manichéennes. L’opinion publique ne se sentait pas concernée.
Si tu as la possibilité, je veux bien que tu me fournisses les articles que Jean-Luc a consacré à la défense de ce modèle collectiviste d’agriculture.
François, perso, je suis prête à avouer publiquement qu’il y a plein de sujets qui me laissent indifférente. Je n’ai pas de capacité universelle ni les facultés intellectuelles de tout embrasser. J’en déduis donc que d’autres humains ont les mêmes limitations. J’ai toujours remarqué que les LGS ou les FI ont plutôt tendance à être classe ouvrière et sont relativement incultes sur le domaine agricole. Je ne leur jette pas la pierre, mais je le fais toutefois observer : c’est une réalité. Je contribue à apporter mes modestes connaissances rurales pour nourrir le collectif.
Crois-tu vraiment que les gilets jaunes aient eu conscience à l’époque que ce qui se tramait à NDDL allait un jour les concerner aussi ? Crois-tu qu’aujourd’hui encore beaucoup de gilets jaunes remontent dans l’historique pour remarquer que la répression macronienne a commencé à NDDL et à Bure, ainsi que sur diverses zad ?

#156420 
02/02/2019 à 11:39 par Assimbonanga

Je recommande la lecture de cet article au sujet des violences policières, des recours et du regroupement des victimes : https://reporterre.net/Pour-enrayer-les-violences-policieres-la-batail...
Evidemment, si LGS souhaite carrément publier l’article, ce sera encore mieux. Mais c’est pas obligé non plus. Je propose, LGS dispose.

#156423 
02/02/2019 à 11:58 legrandsoir

Sur la page de reporterre, il y a mentionné "Tous droits réservés". Donc, pas de reproduction sans leur autorisation.

#156426 
RSS RSS Commentaires
   
Venezuela – Chronique d’une déstabilisation
Maurice LEMOINE
A la mort de Chávez, et afin de neutraliser définitivement la « révolution bolivarienne », les secteurs radicaux de l’opposition ont entrepris d’empêcher à n’importe quel prix son successeur Maduro, bien qu’élu démocratiquement, de consolider son pouvoir. Se référant de façon subliminale aux « révolutions de couleur », jouissant d’un fort appui international, ils ont lancé de violentes offensives de guérilla urbaine en 2014 et 2017 (45 et 125 morts), dont une partie importante des victimes, contrairement à ce (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui qualifient les chômeurs et les handicapés de parasites ne comprennent rien à l’économie et au capitalisme. Un parasite passe inaperçu et exploite son hôte à son insu. Ce qui est la définition de la classe dirigeante dans une société capitaliste.

Jason Read


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.