Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


VILLENEUVE D’ASCQ - Conf/Débat "70 ANS APRES SA REVOLUTION, COMPRENDRE LA CHINE..." avec Rémy HERRERA, Marc VANDEPITTE, Saïd BOUAMAMA... - CERCLE HENRI BARBUSSE

SAMEDI 30 NOVEMBRE 2019 - 14 HEURES
SALLE MASQUELIEZ, rue Jules GUESDE, VILLENEUVE D’ASCQ
METRO FORT DE MONS - PONT DE BOIS - BUS 13

CONFERENCE DEBAT

70 ANS APRES SA REVOLUTION, COMPRENDRE LA CHINE POPULAIRE, LE SOCIALISME CHINOIS, LA RELATION DE LA CHINE AU MONDE

LA CHINE EST-ELLE CAPITALISTE, IMPÉRIALISTE ET DESTRUCTRICE DE L’ENVIRONNEMENT ? LA « LONGUE MARCHE » POUR LA CONQUETE DU POUVOIR DES OUVRIERS, PAYSANS, INTELLECTUELS ET BOURGEOIS PATRIOTES CONTINUE-T-ELLE SUR LE CHEMIN DU SOCIALISME ?

Avec

  • Rémy HERRERA, chercheur, auteur de « La Chine est-elle capitaliste ? »
  • Marc VANDEPITTE, auteur belge d’ouvrages sur les rapports Nord-Sud, Cuba et la Chine, du collectif Investig’Action
  • Saïd BOUAMAMA, sociologue, auteur d’ouvrages sur les révolutions dans le Tiers-Monde
  • et un REPRESENTANT DE L’AMBASSADE DE CHINE à Paris

Organisé par le CERCLE HENRI BARBUSSE
RASSEMBLEMENTCOMMUNISTE.FR

En 1949, après un siècle désastreux de colonisations, d’humiliations, de guerres civiles et de famines, la révolution chinoise sous la direction du Parti Communiste replace son pays millénaire sur la carte du monde. Tout un peuple retrouve sa dignité.

En seulement 70 ans de révolution, de réformes et d’ouverture, le peuple chinois a accompli ce qui pour le capitalisme est impossible, la sortie de plus d’un milliard d’êtres humains de la grande pauvreté, la construction d’une économie nécessaire à une société de moyenne aisance.

Pour la première fois dans l’histoire récente, un pays pauvre et sous-développé au départ, s’est hissé en un rien de temps au rang de superpuissance économique dotée d’un grand impact sur les événements mondiaux. Comment cela fut-il possible, et qu’est-ce que cela signifie pour le reste du monde ?

LIBRAIRIE MILITANTE ET STANDS POLITIQUES ET ASSOCIATIFS
REPAS ASIATIQUE ET SOIREE FESTIVE
ENTREE LIBRE

URL de cette brève 6387
https://www.legrandsoir.info/villeneuve-d-ascq-conf-debat-70-ans-apres-sa-revolution-comprendre-la-chine-avec-remy-herrera-marc-vandepitte-said-bouamama.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
RSS RSS Commentaires
   
« Arabesque américaine » : Printemps Arabe ou révolutions colorées fomentées par les USA ?
Ahmed BENSAADA
Souvent évoqué, parfois décrié, mais rarement analysé, le rôle des États Unis dans les révoltes de la rue arabe fait enfin l’objet d’un travail sérieux, rigoureux et fort bien documenté. Arabesque américaine* est l’ouvrage d’Ahmed Bensâada, un chercheur algérien établi à Montréal. Dès les premières lignes, l’auteur annonce la couleur « une chose est évidente : le mode opératoire de ces révoltes a toutes les caractéristiques des révolutions colorées qui ont secoué les pays de l’Est dans les années 2000. Comme il (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lorsque l’on tente, comme ce fut le cas récemment en France, d’obliger une femme à quitter la Burqa plutôt que de créer les conditions où elle aurait le choix, ce n’est pas une question de libération mais de déshabillage. Cela devient un acte d’humiliation et d’impérialisme culturel. Ce n’est pas une question de Burqa. C’est une question de coercition. Contraindre une femme à quitter une Burqa est autant un acte de coercition que l’obliger à la porter. Considérer le genre sous cet angle, débarrassé de tout contexte social, politique ou économique, c’est le transformer en une question d’identité, une bataille d’accessoires et de costumes. C’est ce qui a permis au gouvernement des Etats-Unis de faire appel à des groupes féministes pour servir de caution morale à l’invasion de l’Afghanistan en 2001. Sous les Talibans, les femmes afghanes étaient (et sont) dans une situation très difficile. Mais larguer des "faucheuses de marguerites" (bombes particulièrement meurtrières) n’allait pas résoudre leurs problèmes.

Arundhati Roy - Capitalism : A Ghost Story (2014), p. 37


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.