RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
 

Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".

La presse spécialisée nous a très récemment rappelé que le président des Etats-Unis pourrait bien obtenir du Congrès US le droit de couper l’Internet en période de crise.

La loi "Protecting Cyberspace as a National Asset Act", présentée au Congrès une première fois l’année dernière, est officiellement destinée à combattre la cyber-criminalité et, vous l’aurez deviné, le terrorisme.

Bloquée une première fois, la loi sera présentée à nouveau cette année. Elle autoriserait le président des Etats-Unis en exercice à fermer l’Internet pendant une période de 30 jours - ou même de 120 jours, selon les sources - et contraindre les sites internet "à respecter les contraintes de sécurité". Aucune autorisation de justice ou du pouvoir législatif ne sera nécessaire. Le Department of Homeland Security sera chargé de dresser une liste des infrastructures concernées et qualifiées de "critiques" (pour faire sérieux). La cerise indispensable sur un tel gâteau est que le président pourra prolonger la mesure indéfiniment.

Cette proposition de loi dans la plus grande démocratie du monde (je vous fais grâce des guillemets) préoccupe ceux qui ont encore un pied dans la réalité. Les autres croient que l’on cherche encore les armes de destruction massive en Irak.

Parions que Moubarak Obama trouvera les mots justes pour un discours de circonstance qu’il prononcera avec éloquence juste avant l’extinction des feux.

Théophraste R.
(Et comme ça, ça vous la coupe ?)

URL de cette brève 1558
http://www.legrandsoir.info/Moubarak-Obama-pourrait-couper-l-Internet-en-periode-de-crise.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 14:28 par Le Yéti

« Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise" »

Ha ha, ça serait le meilleur moyen de précipiter la crise en question et l’anéantissement de son système !
Imaginez un pays comme l’es USA sans Internet, les banques, les entreprises, les administrations américaines sans Interner !
Moubarak l’a fait. Il vient de les rétablir en moins d’une semaine : l’Égypte s’est retrouvée économiquement, administrativement et financièrement paralysée pendant cinq jours et a perdu 90 millions de dollars pendant ce petit laps de temps.
Pendant, non seulement la révolte n’a pas faibli, mais elle s’amplifie.

#66427 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 18:41 par legrandsoir

@Yeti

Dans la mesure où les infrastructures visées ne sont pas explicitement mentionnées, on peut très bien imaginer - par exemple - une action auprès des fournisseurs d’accès qui couperaient, non pas l’internet, mais VOTRE accès à internet, nuance. En faisant la part entre particuliers et professionnels, par exemple. La coupure ne serait pas totale, certes, mais probablement "suffisante".

"YouTube Myspace, and I’ll Google your Yahoo"

#66431 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 19:31 par kounet

On continue de réver !Cet Obama, un grand démocrate aussi !
S’il s’amuse à faire passer cette loi, on va monter un internet clandestin, ils nous emmerdent maintenant !

#66432 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 21:14 par yellow

mouais...notre ami Obama fait pâle figure au congrès,dommage il apparaissait comme un fil d’espoir.

#66434 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 23:35 par Tixipixi

S’ils arrivent a passer le Loi , et s’ils le font ,ca vas être le moment de la révolte .

#66436 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
04/02/2011 à 14:40 par darichicode

ce qu’il entendent par "cyberspace" :

CYBERSPACE.—The term ‘‘cyberspace’’
means the interdependent network of information infrastructure, and includes the Internet, telecommunications networks, computer systems, and
embedded processors and controllers in critical industries.

c’est dans la note !...

http://www.gpo.gov/fdsys/pkg/BILLS-111s3480is/pdf/BILLS-111s3480is.pdf

#66446 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
16/02/2011 à 04:05 par Roidulys

Ici au Québec, on pense déjà , dans certains milieux militants, remettre sur les rails les vieux réseaux de babillards électroniques (fonctionnant via la ligne téléphonique), c’est-à -dire les "BBS" ("Bulletin Board Systems") tels qu’ils existaient en Amérique du Nord avant l’apparition de l’internet, en préparation pour le moment ou ce scénario (la fermeture précipitée de l’internet) se réalisera.

Les dirigeants politiques américains auront beau tout faire pour réduire au silence les réseaux de nouvelles alternatives en Amérique du Nord, mais les militants anti-mondialisation se trouveront toujours un autre véhicule électronique (même rudimentaire soit-il) pour diffuser leurs messages.

#66710 
RSS RSS Commentaires
   
Guide du Paris rebelle
Ignacio RAMONET, Ramon CHAO

Mot de l’éditeur
Organisé par arrondissement - chacun d’eux précédé d’un plan -, ce guide est une invitation à la découverte de personnages célèbres ou anonymes, français ou étrangers, que l’on peut qualifier de rebelles, tant par leur art, leur engagement social ou encore leur choix de vie.
Depuis la Révolution française, Paris est la scène des manifestations populaires, des insurrections et des émeutes collectives. Toutes ayant eu un écho universel : la révolution de 1830, celle de 1848, la Commune, les (...)

Agrandir | voir bibliographie

 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
La vérité éclate : un accès de franchise de la Banque d’Angleterre démolit les bases théoriques de l’austérité. (The Guardian)
On dit que dans les années 1930, Henry Ford aurait fait remarquer que c’était une bonne chose que la plupart des Américains ne savent pas comment fonctionne réellement le système bancaire, parce que s’ils le savaient, « il y aurait une révolution avant demain matin ». La semaine dernière, il s’est passé quelque chose de remarquable. La Banque d’Angleterre a vendu la mèche. Dans un document intitulé « La création de l’argent dans l’économie moderne », co-écrit par trois économistes de la Direction de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.