RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
 

Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".

La presse spécialisée nous a très récemment rappelé que le président des Etats-Unis pourrait bien obtenir du Congrès US le droit de couper l’Internet en période de crise.

La loi "Protecting Cyberspace as a National Asset Act", présentée au Congrès une première fois l’année dernière, est officiellement destinée à combattre la cyber-criminalité et, vous l’aurez deviné, le terrorisme.

Bloquée une première fois, la loi sera présentée à nouveau cette année. Elle autoriserait le président des Etats-Unis en exercice à fermer l’Internet pendant une période de 30 jours - ou même de 120 jours, selon les sources - et contraindre les sites internet "à respecter les contraintes de sécurité". Aucune autorisation de justice ou du pouvoir législatif ne sera nécessaire. Le Department of Homeland Security sera chargé de dresser une liste des infrastructures concernées et qualifiées de "critiques" (pour faire sérieux). La cerise indispensable sur un tel gâteau est que le président pourra prolonger la mesure indéfiniment.

Cette proposition de loi dans la plus grande démocratie du monde (je vous fais grâce des guillemets) préoccupe ceux qui ont encore un pied dans la réalité. Les autres croient que l’on cherche encore les armes de destruction massive en Irak.

Parions que Moubarak Obama trouvera les mots justes pour un discours de circonstance qu’il prononcera avec éloquence juste avant l’extinction des feux.

Théophraste R.
(Et comme ça, ça vous la coupe ?)

URL de cette brève 1558
http://www.legrandsoir.info/Moubarak-Obama-pourrait-couper-l-Internet-en-periode-de-crise.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 14:28 par Le Yéti

« Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise" »

Ha ha, ça serait le meilleur moyen de précipiter la crise en question et l’anéantissement de son système !
Imaginez un pays comme l’es USA sans Internet, les banques, les entreprises, les administrations américaines sans Interner !
Moubarak l’a fait. Il vient de les rétablir en moins d’une semaine : l’Égypte s’est retrouvée économiquement, administrativement et financièrement paralysée pendant cinq jours et a perdu 90 millions de dollars pendant ce petit laps de temps.
Pendant, non seulement la révolte n’a pas faibli, mais elle s’amplifie.

#66427 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 18:41 par legrandsoir

@Yeti

Dans la mesure où les infrastructures visées ne sont pas explicitement mentionnées, on peut très bien imaginer - par exemple - une action auprès des fournisseurs d’accès qui couperaient, non pas l’internet, mais VOTRE accès à internet, nuance. En faisant la part entre particuliers et professionnels, par exemple. La coupure ne serait pas totale, certes, mais probablement "suffisante".

"YouTube Myspace, and I’ll Google your Yahoo"

#66431 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 19:31 par kounet

On continue de réver !Cet Obama, un grand démocrate aussi !
S’il s’amuse à faire passer cette loi, on va monter un internet clandestin, ils nous emmerdent maintenant !

#66432 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 21:14 par yellow

mouais...notre ami Obama fait pâle figure au congrès,dommage il apparaissait comme un fil d’espoir.

#66434 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
03/02/2011 à 23:35 par Tixipixi

S’ils arrivent a passer le Loi , et s’ils le font ,ca vas être le moment de la révolte .

#66436 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
04/02/2011 à 14:40 par darichicode

ce qu’il entendent par "cyberspace" :

CYBERSPACE.—The term ‘‘cyberspace’’
means the interdependent network of information infrastructure, and includes the Internet, telecommunications networks, computer systems, and
embedded processors and controllers in critical industries.

c’est dans la note !...

http://www.gpo.gov/fdsys/pkg/BILLS-111s3480is/pdf/BILLS-111s3480is.pdf

#66446 
Moubarak Obama pourrait couper l’Internet en "période de crise".
16/02/2011 à 04:05 par Roidulys

Ici au Québec, on pense déjà , dans certains milieux militants, remettre sur les rails les vieux réseaux de babillards électroniques (fonctionnant via la ligne téléphonique), c’est-à -dire les "BBS" ("Bulletin Board Systems") tels qu’ils existaient en Amérique du Nord avant l’apparition de l’internet, en préparation pour le moment ou ce scénario (la fermeture précipitée de l’internet) se réalisera.

Les dirigeants politiques américains auront beau tout faire pour réduire au silence les réseaux de nouvelles alternatives en Amérique du Nord, mais les militants anti-mondialisation se trouveront toujours un autre véhicule électronique (même rudimentaire soit-il) pour diffuser leurs messages.

#66710 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA
Putain d’usine, de Jean Pierre Levaray.

« Tous les jours pareils. J’arrive au boulot et ça me tombe dessus, comme une vague de désespoir, comme un suicide, comme une petite mort, comme la brûlure de la balle sur la tempe. Un travail trop connu, une salle de contrôle écrasée sous les néons - et des collègues que, certains jours, on n’a pas envie de retrouver. On fait avec, mais on ne s’habitue pas. On en arrive même à souhaiter que la boîte ferme. Oui, qu’elle délocalise, qu’elle restructure, qu’elle augmente sa productivité, qu’elle baisse ses (...)

Agrandir | voir bibliographie

 

En transformant les violences de l’extrême droite vénézuélienne en "révolte populaire", en rhabillant en "combattants de la liberté" des jeunes issus des classes aisées et nostalgiques de l’apartheid des années 90, c’est d’abord contre les citoyens européens que l’uniformisation médiatique a sévi : la majorité des auditeurs, lecteurs et téléspectateurs ont accepté sans le savoir une agression visant à annuler le choix des électeurs et à renverser un gouvernement démocratiquement élu. Sans démocratisation en profondeur de la propriété des médias occidentaux, la prophétie orwellienne devient timide. L’Amérique Latine est assez forte et solidaire pour empêcher un coup d’État comme celui qui mit fin à l’Unité Populaire de Salvador Allende mais la coupure croissante de la population occidentale avec le monde risque un jour de se retourner contre elle-même.

Thierry Deronne, mars 2014

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.