RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Etats-Unis/Cuba : nouvelle sanction contre une compagnie française

Le groupe pétrolier français CGG Services S.A. a payé plus d’un demi-million de dollars aux États-Unis pour éviter une demande juridique pour violation de blocus appliqué à Cuba, ont informé ce lundi les autorités étasuniennes.

CGG Services S.A. et ses filiales ont accepté de payer 614 250 dollars pour avoir « ignoré imprudemment » les restrictions imposées par les États-Unis à la nation antillaise, a affirmé le département du Trésor, qui a toutefois précisé que les infractions constatées avaient été « mineures ».

L’une des transgressions remonte à 2010 quand une de ses filiales a fait des sondages sismiques à Cuba à la demande d’une entreprise, a affirmé le département du Trésor.

De plus, entre décembre 2010 et février 2011, la CGG a fourni des services, des pièces de rechange et des équipements d’origine étasunienne en vue de prospection de gaz et de pétrole à des bateaux qui opéraient en eaux territoriales cubaines.

« CGG France connaissait l’origine des prétendues violations, car elle savait où se trouvaient les navires et quelle était l’origine des marchandises », affirme le communiqué du département du Trésor.

Selon le communiqué de l’Office of Foreign Assets Control (OFAC), les transactions réalisées par la compagnie française,"en offrant un bénéfice économique substantiel à Cuba, ont causé un tort sensible aux objectifs du programme de sanctions".

En vigueur depuis 1962, le blocus économique et commercial reste le principal obstacle à la normalisation des relations entre les États-Unis et Cuba. Ce nouveau cas d’une politique obstinée intervient à peine un mois avant la visite du président Obama à Cuba.

(À partir d’informations de l’AFP)

Depuis l’annonce du 17 décembre 2014 [rétablissement des relations diplomatiques], l’administration Obama a infligé des amendes à sept entreprises (quatre étasuniennes et trois étrangères) pour un montant total de 2 835 622 225 dollars.

À ce jour, l’administration Obama (2009-2016) a infligé 48 amendes d’un montant total de 14 397 112 121 dollars, pour violation des sanctions appliquées à Cuba et à d’autres pays.

(Information de Cubavsbloqueo)

Tiré de CubaDebate

URL de cet article 29990
Même Thème
Double Morale. Cuba, l’Union européenne et les droits de l’homme
Salim LAMRANI
En juin 2003, sous l’impulsion de l’ancien Premier ministre espagnol, José Marà­a Aznar, l’Union européenne décide d’imposer des sanctions politiques et diplomatiques à Cuba. Cette décision se justifie, officiellement, en raison de la « situation des droits de l’homme » et suite à l’arrestation de 75 personnes considérées comme des « agents au service d’une puissance étrangère » par la justice cubaine et comme des « dissidents » par Bruxelles. Le seul pays du continent américain condamné par l’Union européenne (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Que ce soit bien clair : nous avons commis des erreurs, évidemment. Et nous en commettrons d’autres. Mais je peux te dire une chose : jamais nous n’abandonnerons le combat pour un monde meilleur, jamais nous ne baisserons la garde devant l’Empire, jamais nous ne sacrifierons le peuple au profit d’une minorité. Tout ce que nous avons fait, nous l’avons fait non seulement pour nous, mais aussi pour l’Amérique latine, l’Afrique, l’Asie, les générations futures. Nous avons fait tout ce que nous avons pu, et parfois plus, sans rien demander en échange. Rien. Jamais. Alors tu peux dire à tes amis "de gauche" en Europe que leurs critiques ne nous concernent pas, ne nous touchent pas, ne nous impressionnent pas. Nous, nous avons fait une révolution. C’est quoi leur légitimité à ces gens-là, tu peux me le dire ? Qu’ils fassent une révolution chez eux pour commencer. Oh, pas forcément une grande, tout le monde n’a pas les mêmes capacités. Disons une petite, juste assez pour pouvoir prétendre qu’ils savent de quoi ils parlent. Et là, lorsque l’ennemi se déchaînera, lorsque le toit leur tombera sur la tête, ils viendront me voir. Je les attendrai avec une bouteille de rhum.

Ibrahim
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
37 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
66 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.