RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Grande partouze du sabre, du goupillon, du MEDEF et des médias.

2015, année des tueries de Charlie Hebdo, du Bataclan et de terrasses de café à Paris par des «  assassins que craignent les panthères et dont tremble un poignard quand leur main l’a touché » (Aragon). Des fous qui prétendaient servir un Dieu qui serait horrifié par eux, s’il existait.

2015, année des guerres françaises contre des pays lointains qui nous laissaient en paix, qui n’étaient pas des démocraties, pas plus que le Qatar, l’Arabie Saoudite et le Maroc, trois pays « amis ».

2015, année d’un rapport sur l’augmentation en 2014 du nombre de morts par accidents du travail : 541, soit plus de deux salariés par jour ouvrable (621 111 accidents non mortels avec arrêt).

Sur ces victimes-là, ainsi que sur les civils arabes qui reçoivent nos bombes, la classe politico-médiatique fait silence pour nous éviter de pleurer.

La télé nous montre les crèches de Noël jusque dans les mairies d’une France laïque. Le MEDEF poursuit ses offensives victorieuses (baptisées « réformes ») contre les ennemis de l’intérieur, envahisseurs de rues, brûleurs de pneus, déchireurs de chemises.

Figé sur sa croix, Jésus prolonge ses 2000 ans de pause, refusant de faire ses 35 heures hebdomadaires de miracles.

Et Pierre Gattaz ne s’en offusque pas.

Théophraste R. (Chef de la fabrication des panneaux « Ni Dieu ni maître »).

URL de cette brève 4917
http://www.legrandsoir.info/grande-partouze-du-sabre-du-goupillon-du-medef-et-des-medias.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
22/12/2015 à 18:33 par Dieu est belge

.
- Les médias dénoncent les mensonges en mentant.

- S’il y a des crèches vivantes, c’est parce que les autres sont mortes.

- A quelle aura lieu la messe de minuit ?
François Hollande

- Jésus n’a pas été crucifié, ou alors, un petit peu.

- Paradoxe : Certains chrétiens ont peur de dieu, et aussi - pour ne pas dire surtout - des cambrioleurs.

Bon, ces phrase sont de Pierre Desagre : Dieu est belge, Cactus inébranlable éditions)

#121346 
RSS RSS Commentaires
   
Être palestinien en Israël – Ségrégation, discrimination et démocratie
Ben White
La Guillotine est heureuse de vous proposer sa deuxième publication. Après Europe-Israël : Une alliance contre-nature de David Cronin, traitant des relations ambivalentes entre l’Europe et Israël, cette fois il s’agit d’une investigation abordant un autre sujet peu éclairé. Alors que les Palestiniens en Israël s’imposent comme une composante incontournable de la réflexion politique et de l’action pour libérer la Palestine de l’apartheid et de la domination militaire sionistes, aucun livre en français (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je n’accepte plus ce que je ne peux pas changer. Je change ce que je ne peux pas accepter.

Angela Davis

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.