RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Barcelone, épicentre du changement

Esther VIVAS
Ce « sí se puede » – « oui, c’est possible »,– qui, des mois durant, a résonné sur les places et dans les rues suite à l’inoubliable Printemps Indigné de 2011 arrive aujourd’hui comme un tremblement de terre dans les institutions, ce qui était inimaginable alors. La victoire de Barcelona en Comú – Barcelone en Commun – à Barcelone, avec Ada Colau en tête de liste, a fait voler en éclat l’échiquier politique. Si, des mois durant, nous avons dû subir des accusations de différents acabits selon lesquelles le 15M – 15 mai, date à laquelle le mouvement des indignés a été initié, ndr – serait radical, antisystème et « punk à chien », accompagnées de « si vous voulez faire de la politique, formez un parti », comme si la politique se limitait à faire de la politique partisane, sans compréhension aucune ou volonté de comprendre quoi que ce soit de ce qu’a signifié ce « soulèvement populaire » indigné, aujourd’hui les pires cauchemars de l’establishment sont devenus réalité. Le discours contre-hégémonique qui s’est construit à (...) Lire la suite »

L’empire et le monde arabe

Mohamed EL BACHIR
Le couple mensonge-réalité virtuelle, créateur de réel « Croyez- vous que des solutions efficaces puissent émerger d'une analyse judicieuses de la réalité observable ?" La question ci-dessus fut posée, en 2002, par le journaliste Ron suskin au conseiller de W.Bush de l'époque, Karl Rove. La réponse de ce dernier, ci-dessous, a été publié par le Wall Street Journal : « En Vérité , le monde ne marche plus réellement de cette manière. Nous américains , nous sommes maintenant un Empire et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez studieusement cette réalité, nous ne perdons pas de temp , nous agissons et nous créons d'autres réalités nouvelles qu'il vous est loisible d'analyser... C'est ainsi que les choses se passent, pas autrement . Nous sommes les acteurs et les producteurs de l'Histoire. A vous, vous tous, il ne vous reste qu'à étudier ce que nous créons. » (1) Le néo-conservateur Karl Rove a le mérite d'être clair sur les intentions de l'Empire. Agir là où un (...) Lire la suite »

Comment lutter contre la propagande occidentale

Andre VLTCHEK
« ...Lorsqu'une maison est attaquée par des brigands, qu'un village est envahi par des gangsters, que de la fumée, des flammes et des cris sortent de partout, pouvons-nous nous permettre le luxe de prendre le temps de calculer, d'analyser et de rechercher des solutions logiques, éthiques, globales et objectives complètes ? » Andre Vltchek D’abord, ils commencent par fabriquer des mensonges monstrueux puis nous disent d’être objectifs ! L’amour est-il objectif ? La passion est-elle objective ? Les rêves sont-ils défendables, logiquement et philosophiquement ? Lorsqu’une maison est attaquée par des brigands, qu’un village est envahi par des gangsters, que de la fumée, des flammes et des cris sortent de partout, pouvons-nous nous permettre le luxe de prendre le temps de calculer, d’analyser et de rechercher des solutions logiques, éthiques, globales et objectives complètes ? Je suis fermement convaincu que non. Nous sommes obligés de nous battre contre ceux qui incendient nos maisons, de frapper (...) Lire la suite »
17 

Le Renseignement US avait prédit que le soutien US aux rebelles en Syrie entraînerait la chute de Ramadi

Moon of Alabama
Trois nouvelles informations montrent que l'administration Obama, ainsi que la Turquie et d'autres pays, ont sciemment créé la situation actuelle en Syrie et en Irak. Ils savaient tous que leur appui à l'opposition, qui inclut Al Qaïda depuis le début, conduirait sans doute à la création d'un Etat Islamique. L'administration a été avertie dès août 2012 que cela entraînerait la prise de Mossoul et de Ramadi par une entité d’Al-Qaïda. Merci à Brad Hoff d’avoir mentionné dans les commentaires ici les rapports de la Defense Intelligence Agency d’août et d’octobre 2012 sur la guerre en Syrie. La DIA est une agence de renseignement des États-Unis qui avait raison en ce qui concerne l’affaire des armes de destruction massives irakiennes mais ses conclusions, comme, par exemple, le fait que les « tubes en aluminium », dont on a tant parlé, avaient été commandés par l'Irak pour construire des mortiers (et non des armes atomiques ndt), ont été censurées par l'administration Bush. Les rapports de la DIA, profondément (...) Lire la suite »

L’Occident facilitera la montée de l’Etat Islamique « afin d’isoler le régime syrien », lit-on dans un document de la Defense Intelligence Agency de 2012 (Levant Report)

Brad Hoff
Le lundi 18 mai, Judicial Watch, le groupe de vigilance du gouvernement conservateur, a publié une sélection de documents autrefois classifiés obtenus du Département américain de la Défense et du Département d'Etat grâce à un procès fédéral. Alors que les grands médias se concentraient sur le traitement par la Maison Blanche de l’attaque du consulat de Benghazi, un bien plus « grand tableau » se dégage de la lecture d’un document de la Defense Intelligence Agency rédigé en 2012 : à savoir que l’avènement d’un « État islamique » dans l’est de la Syrie est souhaitable pour que l'Occident puisse arriver à ses fins dans la région. De manière surprenante, le rapport récemment déclassifié stipule que pour « l'Occident, les pays du Golfe et la Turquie [qui] soutiennent l’opposition [syrienne]... il y a la possibilité d'établir une principauté salafiste officielle ou pas, dans l’est de la Syrie (Hasaka et der Zor), et c’est exactement ce que veulent les puissances qui soutiennent l'opposition, afin d'isoler le régime (...) Lire la suite »
Pendant que notre classe politico-médiatique crie à la germanophobie...

La suprématie allemande en Europe

OSKAR LAFONTAINE

Jean-Luc Mélenchon, le fondateur du Parti de Gauche, a écrit un pamphlet intitulé « Le hareng de Bismarck ». Il est dirigé contre la suprématie allemande en Europe et la reprise par le Président français François Hollande et Manuel Valls, le chef du gouvernement, de la politique de « l’Agenda 2010 » de Gerhard Schröder.

Comme cette « politique réformatrice » de Schröder n'était pas un produit de la social-démocratie mais consistait en la reprise du programme du patronat allemand par un Chancelier social-démocrate, la polémique que lance Mélenchon vise dans les faits à dénoncer la mise en place, en France, de ce programme du patronat allemand. Son exposé est convaincant. Ce programme ne marche qu'aux dépends des autres et seulement si les autres pays européens ne l'adoptent pas non plus. Cela est si simple et si logique que l'on ne peut que se demander pourquoi la Chancelière allemande, son Ministre des Finances et son partenaire de coalition ne l'ont toujours pas compris. Tous les pays européens ne peuvent pas avoir des exportations excédentaires, c'est-à-dire produire plus que ce qu'ils consomment. Ou, encore plus simple : tous les pays ne peuvent pas détenir en même temps le record des exportations. Pour illustrer ce qui s'est passé en France Mélenchon raconte une visite de François Hollande à Angela Merkel en (...) Lire la suite »
« Il n’y a aucune probabilité que le gouvernement grec fasse marche arrière sur la question des salaires et des retraites ».

Discours prononcé lors du colloque organisé par The Economist

Alexis TSIPRAS

Amies et amis,

Mesdames et Messieurs,
Je remercie les organisateurs du colloque pour leur aimable invitation. C’est, en effet, la quatrième fois que j’ai l’occasion de parler de cette tribune, mais la première fois en qualité de Premier ministre.

Je suis heureux de participer à cette institution financière annuelle, dans ce forum économique, qui chaque année donne l’occasion d’entendre et de discuter les différents concepts politiques et économiques qui définissent les grandes lignes du débat public, tant au niveau international qu’au niveau européen. Nous parlons de concepts politiques et économiques qui ne trouvent pas leurs sources aux exercices menés par les économistes dans des conditions de laboratoire, mais qui sont définis par les oppositions sociales inhérentes à toutes les sociétés occidentales modernes. Et en effet ces concepts politiques et économiques sont liés à des hypothèses idéologiques qui sont par définition divergentes. Il appartient donc aux gouvernants politiques et étatiques de résoudre chaque fois cette antinomie de la façon la plus efficace possible. Parce qu’en fin de compte, c’est la politique qui déterminera à chaque instant ce qui est juste et ce qui est injuste, ce qui est légitime et ce qui est illégitime, ce qui est (...) Lire la suite »

Athènes se débat contre une asphyxie orchestrée

Rosa Moussaoui (L'Humanité)

À court de liquidités, l’exécutif grec pourrait faire défaut sur les prochaines échéances au FMI. Les créanciers exigent toujours de Tsipras qu’il tourne le dos à ses engagements électoraux.

Asphyxier la Grèce, pour la faire plier. Après quatre mois de négociations et d’atermoiements, les créanciers d’Athènes serrent encore le nœud coulant, espérant obtenir de la gauche grecque qu’elle tourne le dos à ses engagements. Mais plutôt que de céder aux injonctions de la Commission européenne, du FMI et de la Banque centrale européenne (BCE), qui exigent de nouvelles coupes dans les salaires, une réforme consacrant la précarité sur le marché du travail et la casse du système de retraites, le gouvernement grec pourrait au contraire choisir de faire défaut. Au total, la Grèce doit rembourser 1,5 milliard d’euros au FMI, en quatre échéances, du 5 au 19 juin. Jusqu’en octobre, ce sont près de 10 milliards d’euros qu’Athènes doit verser à ses créanciers, principalement à la BCE (6,7 milliards d’euros). Cela dans un contexte où le gouvernement, à court de liquidités, a déjà dû réquisitionner fin avril les réserves de trésorerie des entités publiques pour honorer le paiement des pensions et des salaires des (...) Lire la suite »

Les contradictions du capitalisme

VILA
La première survient quand les capitalistes proposent non pas des biens et des services pour combler les besoins de la population mais des « marchandises » avec pour unique raison d’empocher des profits puis de les réinvestir pour enclencher un nouveau cycle économique profitable. Cette contradiction ne saute pas aux yeux et c'est pour cela que le capitalisme a eu, un temps, un écho favorable. La deuxième survient quand le capitaliste exige de la productivité de la part du salarié en robotisant et en automatisant, afin d’obtenir d’être plus compétitif vis-à-vis de la concurrence. Mais dans ce cas-là, il entre moins de valeur travail dans la valeur de la marchandise. Et c'est donc autant de moins de plus-value à exproprier. La troisième survient quand, le salaire s’amenuise et donc la consommation tout autant. Le marché solvable rétrécit tandis que les capacités de production s’intensifient et inondent les marchés de produits ayant de moins en moins de valeur marchande, pour de moins en moins de (...) Lire la suite »
32 

"L’esprit du 11 janvier" a jugé Zyed et Bouna coupables !!!

Jamilla FARAH

Nous venons d’apprendre le verdict de relaxe des policiers dans l’affaire des deux adolescents, Zyed et Bouna, innocents, qui par réflexe naïf avaient fui le contrôle de police, rituel dirigé régulièrement et singulièrement contre les jeunes des quartiers populaires dont il est difficile d’en déterminer la pertinence.

Après dix années de patience des familles et d’ « insolence » judiciaire, la procureure adjointe Delphine Dewailly lors de son réquisitoire considère qu’« [Etant donné que Sébastien Gaillemin, gardien de la paix n’avait] pas conscience du danger, il ne peut pas lui être reproché de ne pas avoir agi pour y remédier » (Journal Le Monde). Nous en concluons de manière logique que d’une part, la qualification de gardien de la paix ne nécessite pas la possession d’un certain bagage de raison et alors il en va de la responsabilité de formation par l’État qui aura failli pour la protection civile, et que d’autre part, n’avoir pas conscience du danger alors que la signalétique existante et le caractère fortement énergétique du lieu interdit par la fréquentation publique spécifiant sa dangerosité ne peuvent pas constituer un argument valide parce que ces derniers indicateurs ne pouvaient échapper à la conscience d’aucun adulte sain d’esprit et encore moins à un gardien de la paix. Alors comment prétendre à la fonction de (...) Lire la suite »
34 

Christian Estrosi : défaite de la pensée et triomphe de la peur.

Ahouansou SÉYIVÉ
Fini l'esprit du 11 janvier, ce vert pâturage où le troupeau devait désormais se sustenter. Oubliés, serments et engagements rassembleurs. Le ciment nouveau, censé solidifier les bases de la patrie ébranlée par les sicaires d'un Islam réduit à l'obscurantisme, a semble-t-il, été mal coulé. Pour reprendre la vulgate chère au Front National et distillée insidieusement par les médias mainstream (La Une de Valeurs Actuelles du 6 mai 2015 en est un exemple parfait), cette entreprise de terrassement s'est révélée un "travail d'arabe". Les fissures décelées en filigrane, lors d'un rassemblement relevant à parts égales du sursaut citoyen et du réflexe ovin, se sont transformées en béances dans lesquelles s'engouffrent avec entrain nombre de responsables de droite, notamment proches de Nicolas Sarkozy. Ses communicants s'étaient donnés du mal. Ils avaient soigné son image, lissé ses premières prises de parole. Tout avait changé, il s'était calmé,assagi. Las, les hommes ne changent pas ils évoluent, Sarkozy aussi, (...) Lire la suite »

La stupidité institutionnelle (La Jornada)

Noam CHOMSKY

Le mois de janvier dernier, Noam Chomsky a reçu le Prix de la Lutte contre la Stupidité, mis en place par la revue Philosophy Now (Royaume-Uni), tout particulièrement pour son travail sur la structure des médias et sa constante incitation à la pensée critique et indépendante, avec une référence spéciale à son livre La fabrication du consentement, co-écrit avec Edward S. Herman. Ci-après le discours de Noam Chomsky lors de la cérémonie de remise du prix, retransmis en vidéoconférence depuis sa maison au Massachusetts (USA) au London’s Conway Hall, à Londres.

Je suis évidemment très heureux de recevoir cette distinction qui m’honore, et de pouvoir la recevoir aussi au nom de mon collègue Edward Herman, co-auteur de La fabrication du consentement et qui a beaucoup travaillé sur ce sujet si important. Bien entendu, nous ne sommes pas les premières personnes à nous être penchées sur ce sujet. De façon prévisible, George Orwell a été une des premières personnes à traiter ce sujet. Il a écrit un essai peu connu, qui sert d’introduction à son fameux livre La ferme des animaux. Il est peu connu car il n’a pas été publié : il a été retrouvé plusieurs décennies plus tard parmi ses documents inédits, mais il n’est pas disponible. Cet essai signale que La ferme des animaux est évidemment une satire du régime totalitaire, mais il invite le peuple Anglais à ne pas s’endormir sur ses lauriers parce que, comme il l’exprime, en Angleterre les idées impopulaires peuvent être supprimées sans avoir besoin de recourir à la force. Il donne par la suite des exemples de ce qu’il veut dire (...) Lire la suite »
17 

L’Assassinat d’Oussama ben Laden (London Review of Books) - (4/4)

Seymour HERSH
En Juin 2011, il a été signalé dans le New York Times, le Washington Post et partout dans la presse pakistanaise, qu'Amir Aziz avait été détenu pour interrogation au Pakistan ; il était, disait-on, un informateur de la CIA qui avait espionné les allées et venues dans l'enceinte de Ben Laden. Aziz fut libéré, mais l'officiel à la retraite a dit que les services de renseignement américains étaient incapables de savoir qui avait divulgué l'information hautement classifiée sur sa participation à la mission. Les fonctionnaires à Washington ont décidé qu'ils « ne pouvaient pas courir le risque que le rôle d'Aziz dans l'obtention de l'ADN de Ben Laden soit aussi connu. » Il fallait un bouc émissaire, et l'élu fut Shakil Afridi, un médecin pakistanais de 48 ans, agent occasionnel de la CIA, qui avait été arrêté par les Pakistanais à la fin mai et accusé d'aider l'agence. « Nous sommes allés voir les Pakistanais et nous leur avons dit de s'en prendre à Afridi, » a dit le responsable à la retraite. « Il fallait couvrir (...) Lire la suite »

Pourquoi l’article de Hersh sur Abbottabad sort-il maintenant ?

Moon of Alabama

L’article de Hersh* sur le meurtre d’Oussama ben Laden est vilipendé par les habituels journalistes-aux-ordres des médias dominants. Ils ont cru et "rapporté", la version que la Maison Blanche et la CIA leur avait donnée. Reconnaître que Hersh a largement raison, les embarrasserait trop.

Mais ils auraient pu être plus prudents. Ce que dit Hersh n’est pas nouveau. C’est à peu près la même chose que ce que R.J. Hillhouse a dit en 2011. Ce qu’elle dit a été également largement confirmé par l'ancien brigadier pakistanais FB Ali sur le site de Pat Lang**. Hillhouse est furieuse, et à juste titre, que Hersh ne mentionne pas son article : Le 7 août 2011, j'ai écrit, entre autres : La version des États-Unis sur la façon dont ils ont trouvé Ben Laden est une fiction. Osama Ben Laden a été livré aux Etats-Unis par un informateur, un officier de l'ISI de grade intermédiaire - qui voulait la récompense de 25 millions de dollars promise par le programme « Récompenses pour la justice ». Le service de renseignement pakistanais – ISI – protégeait Ben Laden. L’argent saoudien finançait le maintien en captivité de Ben Laden par ISI. Les États-Unis ont menacé le Pakistan d’interrompre leur aide financière s’il ne coopérait pas à une opération américaine contre Ben Laden. Les généraux pakistanais, Kiyani et (...) Lire la suite »

L’Assassinat d’Oussama ben Laden (London Review of Books) - (3/4)

Seymour HERSH
Le débat interne dans les coulisses de la Maison Blanche commença dès qu'il fut établi que la mission avait réussi. Le corps de Ben Laden était supposé être en route pour l'Afghanistan. Obama devait-il respecter ses engagements auprès de Kayani et Pasha et prétendre environ une semaine plus tard que Ben Laden avait été tué dans une attaque de drone dans les montagnes, ou devait-il rendre cela public immédiatement ? Le crash d'hélicoptère permit aux conseillers politiques d'Obama de préconiser plus facilement le second plan. L'explosion et la boule de feu seraient impossibles à dissimuler et le bruit de ce qui s'était passé était voué à fuiter. Obama allait devoir « prendre le pas sur l'histoire » avant que quelqu'un le fasse au Pentagone : attendre ne ferait qu'atténuer l'impact politique. Tout le monde n'était pas d'accord. Robert Gates, le ministre de la Défense, était le plus volubile de ceux qui insistaient pour honorer les accords avec les Pakistanais. Dans ses mémoires, Duty, Gates ne cache pas sa (...) Lire la suite »
Parlons (Inter) Net
La flèche au curare est dans « l’arc patriotique »

Union nationale (et pourquoi pas « sacrée »  ?), abolition des notions de gauche et de droite, arc patriotique, enjambement du concept de lutte des classes, oubli même que les classes sociales existent, réconciliation « nationale » dans un magma de chez Bisounours, théorisations ignorant la réalité de ce qui définit le capitalisme (la propriété privée des grands moyens de production et d’échanges), références mensongères à ce que fut la Résistance (qui n’agrégea pas communistes et fascistes mais colla ces derniers au poteau) invocation abusive du Conseil National de la Résistance (d’où furent exclus les collabos, pro-nazis, antisémites et xénophobes…), la machine à décerveler est en marche pour nous fabriquer un peuple hébété, désossé, mou et malléable à loisir.

En plaçant le curseur de la gauche dans le camp de la droite, le parti solférinien a armé le FN, accrédité ses « UMPS », « tous les mêmes », « tous pourris » et il a déboussolé le peuple de gauche.

Or, la lutte des classes existe, explicitée (et non « inventée ») par Karl Marx. La place du curseur est en haut de la barricade, dont Elsa Triolet disait qu’elle n’a que deux côtés.

Théophraste R.







 
VIDEOS

 
voir la liste des vidéos proposées sur :
Le Grand Soir Tube
Voir aussi
*Le fonctionnariat à deux vitesses
Elle n'a pas résisté à la polémique, mais elle a déjà un nouveau point de chute. L'ancienne présidente de l'INA, Agnès Saal, démissionnaire après la révélation de ses onéreuses notes de taxis, (...)
Chien Guevara
*Israël condamné à rembourser 1 milliard de dollars à l’Iran par un tribunal suisse
Un tribunal helvétique vient de condamner le gouvernement israélien à rembourser plus d’un milliard de dollars à l’Iran, à titre de compensation pour des avoirs confisqués par Israël après la révolution (...)
EuroPalestine
*Sus aux chômeurs !
Le pouvoir solférinien est faible avec les forts mais fort avec les faibles. Renforcement des contrôles Pôle emploi : C’est pour le mois d’août. La décision a été prise : Lors du conseil (...)
Bernard GENSANE
*Moyen-Orient : Ennemis sur-mesure ?
Depuis l’invasion et la destruction de l’Irak par les Etats-Unis en mars 2003, le Moyen-Orient se trouve plongé dans un inconcevable chaos. De la sorte, plusieurs guerres parallèles ou croisées s’y (...)
Karim MOHSEN
*Le darwinisme (racisme) nouveau est arrivé.
Selon certains, il faudrait s’extasier. Emmanuel Todd vient de publier un livre dans lequel il nous explique que le 11 janvier a été une imposture. C’est bien. D’ailleurs, heureusement qu’il est là (...)
GRISOU
12 
*#30 mai 2015, 14h : Appel au rassemblement à Paris ! La France doit sortir de l’Euro et de l’UE Atlantique !
Appel à tous les progressistes, à tous les patriotes républicains, à tous les syndicalistes désireux de porter un coup d'arrêt à la casse néo-libérale de notre pays. Pour le progrès social, la paix, (...)
Appel collectif
*L’autre de l’autre
Dans Meursault, contre enquête, Kamel Daoud donne corps au destin de « L’Arabe » assassiné par le héros de L’étranger. Soixante-dix ans après le faits, Haroun, le frère de la victime, construit une (...)
Bernard GENSANE
*Sept jeunes condamnés à six ans de prison au Pays Basque Sud
Ce mercredi 6 mai, sept jeunes du Pays Basque Sud ont été condamnés à six ans de prison. Trois d'entre eux ont été arrêtés par la police espagnols aujourd'hui. Ils avait été jugés aux côtés de (...)
Mediabask
*Colombie : Capitalisme, déplacement de populations et malformations congénitales
Dans le système capitaliste le Terrorisme d’Etat est un fait récurent, celui-ci est employé pour produire la paralysie des revendications sociales, et pour provoquer des massifs déplacements de (...)
Cecilia ZAMUDIO
*Le risque de continuer à perdre c’est la motion A Une chance d’inverser et gagner à gauche, c’est la motion B
Gérard Filoche, explique ici aux militants socialistes pourquoi leur prochain congrès est une duperie s'ils continuent à baisser les bras sur la ligne du « On ne peut pas faire autrement » que de (...)
Gérard FILOCHE
13 
*Un panneau mémorial pour Ambroise Croizat
Le syndicaliste CGT et ministre communiste qui mit en place la Sécurité sociale en 1945 a été honoré hier à la station de métro Porte d’Orléans par un panneau mémorial qui retrace son parcours. Plusieurs (...)
Gérard LE PUILL
*Comment Orange a collaboré au massacre dans Gaza (Electronic Intifada)
Orange fournissant un service gratuit aux soldats israéliens déployés près de Gaza pendant l’attaque qui a tué plus de 2200 Palestiniens l’été dernier. La filiale israélienne de la compagnie de (...)
Ali Abunimah
*Dmitry Rybolovlev et l’effet boomerang
Dmitri Rybolovlev, oligarque russe et patron de l’AS Monaco devrait méditer cette pensée de Saint-Paul : « Le monde serait meilleur si vous l’étiez ». La loi du retour Tout le monde connait le principe (...)
Jérôme CAISSAGNE
Le maire de Toulouse fait taire un compagnon de Mandela, mais...
*Robert Ménard à Toulouse le lundi 18 mai
Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, celui-là même qui entend expulser de la Bourse du Travail, la CGT et Radio Mon Païs, a accordé une salle, la Salle Barcelone, 22, allée de Barcelone pour une (...)
Maxime VIVAS
*Kenneth Roth de HRW poursuit ses accusations mensongères à l’aide d’une autre fausse photo.
La semaine dernière, nous avons constaté que le directeur de Human Rights Watch, Kenneth Roth, avait utilisé une image des destructions à Gaza provoquées par Israël pour accuser le gouvernement syrien (...)
Moon of Alabama
Derniers commentaires
L’idée choc étudiée en Islande : et si on retirait aux banques la capacité de créer de la monnaie ?
La suprématie allemande en Europe
Le Renseignement US avait prédit que le soutien US aux rebelles en Syrie entraînerait la chute de Ramadi
Le darwinisme (racisme) nouveau est arrivé.
La cryptographie et l'autoritarisme (Blog do Mauro Santayana)
24 ans avant François Hollande, Nelson Mandela vint à Cuba et…
Le risque de continuer à perdre c'est la motion A Une chance d'inverser et gagner à gauche, c'est la motion B
Le darwinisme (racisme) nouveau est arrivé.
Le nouveau ministre israélien de la Justice, une candidate génocidaire
Le darwinisme (racisme) nouveau est arrivé.
Comment lutter contre la propagande occidentale
Comment lutter contre la propagande occidentale
La flèche au curare est dans « l’arc patriotique »
Comment lutter contre la propagande occidentale
Comment lutter contre la propagande occidentale
Le darwinisme (racisme) nouveau est arrivé.
Le darwinisme (racisme) nouveau est arrivé.
Comment lutter contre la propagande occidentale
Le darwinisme (racisme) nouveau est arrivé.
La suprématie allemande en Europe
RSS RSS Commentaires

Pour les accros des réseaux sociaux


le 26 mai 2015
vous étiez 11204 à contempler le Grand Soir.
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.