RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
16 

Quand la police vole le sac de la vieille dame.

Sur une moto qui roule sur le trottoir, deux voyous casqués frôlent la vieille dame, tentent de lui arracher son sac à main dont elle a passé la bride autour de son épaule, ce qui occasionne une résistance imprévue. Tous trois tombent. Elle crie et se cramponne à son Code du travail sac à main.

Les policiers voyous la tabassent à coups de gourdin. La foule s’amasse et hurle « Laissez-la ! » et «  Tout le monde déteste la police Appelons la police ».
Les deux policiers voyous déguerpissent en attendant du renfort.

La vieille dame est relevée et soignée par un lycéen borgne, aidé par une dame aux empreintes de rangers dans le ventre, des garçons au nez cassé, au crâne suturé ou au corps zébré de coups de tonfas. Tous se réfugient dans une pharmacie en voyant revenir les motards escortés d’une escouade de la Guardia civil déguisée en CRS.

Bernard Cazeneuve est furieux qu’on n’aime pas la police, laquelle s’émeut de susciter des haines.

Savent-ils que le prénom de la vieille dame est Marianne ?

Théophraste R.

PS. Au premier tour des dernières élections régionales, dans les bureaux de vote proches des casernes des gendarmes mobiles (souvent confondus dans la rue avec les CRS), le FN cartonne (jusqu’a 62 % des voix). Les CRS ne vivent pas en caserne ; on attend (pour les aimer) leur communiqué républicain et leur modération dans les matraquages et gazages.

URL de cette brève 5080
http://www.legrandsoir.info/quand-la-police-vole-le-sac-de-la-vieille-dame.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
18/05/2016 à 09:23 par daniel

Article tout à l’honneur de la police !!!!!!!

#124367 
18/05/2016 à 15:06 par Sheynat

Ce que l’on sait peut-être moins c’est que :
Unité FO (Force Ouvrière), gros syndic de Gauche des policiers, a été interdit de manif par le Préfet, et dénonce les trahisons d’Alliance : http://www.unitesgppolice.com/manifestation-du-18-mai-une-mise-au-poin...
Depuis quelques temps un autre syndicat en pleine croissance fait la guerre au syndic de Gauche SGP FO pour ramasser de plus en plus de voies, c’est un syndicat de droite qui lance une com peu rationnelle « haine anti-flic », (qui a initié, organisé et mené cette manif) et fait les yeux doux au gouvernement (ça tombe bien en ce moment les gouvernants ont besoin d’une milice du fait de leurs actions deg’ envers le peuple) pour obtenir des trucs : Alliance.
Comment s’étonner d’ailleurs de voir s’afficher Marion Lepen dans cette manif ?!!

Là je pense qu’on verra la scission au sein même de la police, et j’espère qu’on arrêtera de tous les mettre dans le même sac. Des flics de gauche, ça existe, (des qui-ne-tapent-sur-personne aussi),mais de moins en moins malheureusement : le gouvernement fait tout ce qu’il peut dans ce sens.

#124371 
18/05/2016 à 16:58 par "Personne"

Quand je vois des manifestants foutre sur la gueule des ’’forces de l’ordre’’ et que ces dernières foutent sur la gueule des premiers, et réciproquement, je ne peux m’empêcher de penser à une ’’autre’’ guerre :

« […] De cette guerre infâme
C’est à Craonne sur le plateau
Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
Nous sommes les sacrifiés
[...]
C’est malheureux d’voir sur les grands boulevards
Tous ces gros qui font la foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous c’est pas la même chose
Au lieu d’se cacher tous ces embusqués
F’raient mieux d’monter aux tranchées
Pour défendre leur bien, car nous n’avons rien
Nous autres les pauv’ purotins
Tous les camarades sont enterrés là
Pour défendr’ les biens de ces messieurs là
[...]

Ceux qu’ont l’pognon, ceux-là r’viendront
Car c’est pour eux qu’on crève
Mais c’est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève
Ce s’ra votre tour, messieurs les gros
De monter sur le plateau
Car si vous voulez faire la guerre
Payez-la de votre peau’’ (chanson de Craonne)

#124373 
18/05/2016 à 17:37 par Maxime Vivas

Lu sur http://www.revolutionpermanente.fr/ (site du NPA).
"QUE FAIT LA POLICE ?
La manif des flics fait un flop à République

Ils sont peu nombreux ce midi place de la République pour manifester contre la "haine anti-flics" : 500 à 700 policiers, de la Nationale, de la BAC et des CRS étaient là, selon nos estimations. Côté syndical, c’était surtout Alliance (de la confédération CFE-CGC) ainsi que l’Unsa qui voulaient exprimer leur "incompréhension" face au désamour des forces de l’ordre.
Arthur Nicola
Littéralement, il y avait plus de gendarmes et CRS pour protéger la manifestation que de manifestants, qui n’ont pas pris le risque de faire un cortège et qui sont restés statiques sur la place. Un podium a été monté pour que les leaders syndicaux réaffirment leur volonté de voir un pays de plus en plus sécuritaire aimer ses forces de répression. Le rassemblement, très faible numériquement, était cependant très encadré et policé : pas question de troubler la circulation, qui était maintenue, et pas question de rentrer sur la place sans carte de police. Les patrons de bar allaient chercher leurs employés par la main. Pour rentrer il fallait donc faire la plonge ou porter du plomb.

Nos envoyés sur place ont ainsi dû, pour rentrer dans l’espace du rassemblement, ouvrir trois fois leurs sacs et justifier de leur venue... Manifestement, la place était privatisée aujourd’hui madame la maire : il faut rapidement écarter ces protestataires !

Plus que jamais, la haine est au cœur du discours des flics, qu’ils soient leaders syndicaux ou simples porte-flingues pour Cazeneuve. Interrogé, un syndicaliste de l’Unsa, nous rappelait qu’il était impensable de voir des manifestations contre les violences policières :
"Est-ce que vous trouvez que c’est normal quelques mois après l’assassinat en direct d’un collègue à la télé par un terroriste de voir des gens aller manifester pour rappeler les morts tués par la police. La police n’a jamais tuée personne. Arrêtez de dire que le jeune Fraisse été tué par la police, il a ramassé une grenade et, malheureusement pour lui, il est décédé. Les morts par la police n’existent pas, ça n’existe plus en France."

Et s’il restait encore des doutes sur le caractère nauséabond de ce rassemblement, il suffit de citer les personnalités politiques qui ont fait le déplacement.
Les députés FN Marion Le Pen et Gilbert Collard du Rassemblement Bleu Marine étaient bel et bien aux côtés des policiers "contre la haine anti-flics", pour le plus grand bonheur des agents, qui non content de voter massivement pour le FN, prenaient des selfies avec les deux députés.

#124374 
18/05/2016 à 20:02 par Esteban

...On voit bien que si pour la première fois il n’y a pas eu de casse c’est que la police a reçu les ordres de bien encadrer les casseurs...(...ôh que c’est pas beau...)

#124378 
18/05/2016 à 22:28 par Maxime Vivas

Les médias : Un sondage d’Odoxa révèle que seul un Français sur dix ressent de l’hostilité à l’égard de la police.
Je n’ai pas encore vu quelles questions sont posées pour obtenir cet incroyable (au sens premier) résultat.
Mais je lis les commentaires plus nuancés, faits par Gaël Sliman, président d’Odoxa : « …Les heurts observés récemment en marge des Nuit debout n’ont pas été sans conséquence », avec un quasi-doublement de l’hostilité à la police, passée de 6 % en octobre 2015 à 10 % aujourd’hui (22 % chez les sympathisants d’extrême gauche comme chez les 18 à 24 ans)… Davantage de sondés évoquent l’inquiétude (20 %, en hausse) que la sympathie (14 %, en baisse) comme sentiment prioritaire quand ils pensent à la police ».
Bref, les Français aiment la police tout en étant plus nombreux à en avoir peur qu’à éprouver de la sympathie pour elle, tandis que 22 % des jeunes ressentent de l’hostilité.
Vous avoir compris ?

#124383 
18/05/2016 à 22:44 par Vigie

Le bide de la manif des flics d’extrême droite qui ont fait des selfies avec deux députés FN place de la République est masqué par des photos de foule en plan serré et par la diversion de l’incendie d’une voiture de police.

Les médias, la préfecture, les politicards rivalisent dans le mensonge pour relater l’opportun l’incident. J’ai même lu « Tentative d’homicide ».
Voici par exemple La Voix du Nord :
«  D’après une source policière, les individus ont tenté de briser les vitres, avant de jeter un cocktail Molotov par la vitre arrière du véhicule. Les deux fonctionnaires de police qui se trouvaient à bord, deux agents du Service des compagnies centrales de circulation présents par hasard sur les lieux, sont parvenus à s’enfuir. Les deux agents ont pu se réfugier auprès des gendarmes présents dans le secteur pour la manifestation des policiers. L’un d’entre eux est légèrement blessé. »
http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/paris-une-voiture-de-police-in...

La vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montre qu’un engin fumigène a été jeté dans le véhicule par un manifestant ouvrant la porte droite, que les policiers ne sont pas « parvenus à s’enfuir », mais ont été aidés à partir (sans courir comme un jeune voyant arriver une tonfa) par des manifestants qui les ont protégés et qu’aucun ne semblait plus blessé que le DRH d’Air France enjambant une grille.

Les médias devraient se rappeler qu’il est facile désormais de voir quand ils mentent.

#124384 
19/05/2016 à 07:37 par calame juliat

Avec cette fameuse voiture de police incendiée on a pu entendre que ce serait le fait d’anarcho-libertaires tout
ce qui arrive en marge des manifestations et autres rassemblements.
Nous sommes en "état d’urgence"... cad que les citoyens doivent protéger la police et bien s’en occuper car
les pauvres sont maltraités et par leur chef et par leurs compatriotes qu’ils sont sensés protéger...
Si je raisonne calmement les faits étant attribués aux anarcho-libertaires, la manif d’hier devrait être
attribuée au pendant symétrique cad l’extrême-de l’extrême droite...
Dans le monde, beaucoup doivent se rire aux larmes de ce constat.

#124385 
19/05/2016 à 08:18 par Maxime Vivas

En fait, deux vidéos circulent : dans l’une un jeune homme ouvre la portière droite et lance un fumigène, dans l’autre, la vitre arrière est enfoncée et un homme lance un engin qui déclenche un incendie à l’arrière du véhicule.
Dans les deux, les policiers sortent, non pas "in extremis" comme je l’ai entendu sur une chaîne de désinfo en continu, non pas en échappant "de justesse" aux flammes. La policière n’est pas molestée, le policier est attaqué mais très rapidement mis hors de danger par un manifestant. Les deux sont accompagnés (protégés) hors des lieux.
Il est juste de dire que les deux policiers ont pu se sentir en danger de mort. On voit le policier au volant préparer son arme qu’il évitera de brandir. Au moins il faut dire ça.
Cet incident à été et sera exploité contre les adversaires de la loi El Khomri, objet de la colère populaire, sauf erreur.

#124386 
19/05/2016 à 08:35 par Geb.

Bon, sans aimer la police on peut quand même faire remarquer que lancer un fumigène incendiaire dans une voiture de police après avoir cassé ses vitrages, (Ou autre véhicule avec ses occupants dedans), ça la fout mal et ça ne peut-être que contre productif dans une manif montée de toutes pièces par des fachos pour déclencher des provocations des antifa).

D’autant que la performance est plus que minable. Ca n’est pas à un blindé des CRS ou de la Gendarmerie armé jusqu’aux dents que c’est arrivé mais à un véhicule de la circulation urbaine de la PP, occupé par deux zombies sans armes dont une femme.

Qui d’ailleurs avaient peut-être été envoyée là dans ce but précis par leur hiérarchie, à l’insu de leur plein gré. Va savoir ?

Comme casser les vitrines des banques et terroriser le personnel, ou briser les abribus et le mobilier urbain.

Les vrais responsables de la situation et le MEDEF comptent les points attablés au Georges V et les cons se mettent sur la tronche entre-eux et gueulent "la Police hors de la CGT". Pendant que la mayonnaise monte à l’avantage du Pouvoir. Ca gêne ni Rothschild, ni Gattaz, ni leurs mercenaires.

En faisant ça on prouve uniquement son incompétence stratégique, sa faiblesse d’analyse, et on se met à dos les usagers en les pénalisant tout en mettant les flics en situation d’aller encore plus loin dans la répression avec leur soutien.

Des non-événements de ce type ça file des points à Hollande et sa clique de vendus.

Pas aux victimes de leur politique.

Ce qui est triste c’est que ce genre d’actes négatifs ça fait un siècle au moins que ça existe et que personne n’a été encore en mesure de l’expliquer clairement à ceux qui vont en pâtir ;

La "vraie" trahison des dirigeants elle est là : Dans ce manque d’information et de formation des masses à une vraie résistance contre le Pouvoir et par l’absence de dénonciations des méthodes d’enfumage des populations et des méthodes de contre-insurrection employées pour ça.

#124387 
19/05/2016 à 15:02 par calame julia

Si deux vidéos circulent ...

#124390 
19/05/2016 à 15:55 par Made in Québec

La communauté internationale à un devoir de protection envers la population française et doit soumettre cette dictature socialiste à zone d’exclusion aérienne avant qu’il ne soit trop tard. Nous verront très bientôt des images de Français et Françaises en liesse, chanter et danser leur libération au pied d’une tour effel s’évanouissant sous une pluie de bombes de l’États-Unistan.

La rumeur court, la rumeur court…

DePassage from qc.ca

#124391 
19/05/2016 à 20:38 par ozerfil

Les violences sont inutiles et, pire, elles desservent la cause qu’elles défendent car elles permettent au gouvernement et à ceux qui soutiennent son action néfaste de brouiller le message des manifestants.

Mais, ceci étant posé...

Comment ignorer la violente intransigeance du gouvernement ?
Comment ignorer les violences qui se préparent contre les travailleurs ?
Comment ignorer la violence verbale des médias tous unis contre ceux qui dénoncent cette loi scélérate ?

Non, à la violence, certes, mais non à TOUTES les violences, même celles qui n’en ont pas l’air et le sont en fait bien plus que d’autres...!!

Jean ZIEGLER a dit qu’"il n’y a qu’une violence, celle des états"...

#124395 
19/05/2016 à 22:57 par Jean Cendent

Bonjour,
Les Fachos sont des personnes qui aiment les uniformes ( en principe )
Les Anti-Fa en aiment qu’un seul celui de l’armée d’Israël ( en principe )
Les Fachos bleu marine qui travaillent pour le gouvernement aiment aussi celui d’Israël ( en principe )
Donc entre les Anti-fa et le Fachos bleu marine il n’y a pas Convergence des Luttes ( de principe ) ?
Ou alors malgré tant de moyen seraient ils plus mal organisé que les zombies de Nuit Debout .
Enfumage de ruche pour endormir les abeilles butineuses comme les guerres humanitaires qui provoquent des attentats. Le coupable est le Droito financius dominatus planqué partout dans la structure hiérarchique et capitaliste pour voler le miel et tuer les abeilles tendances émancipatrices ou sauvageonnes, très connues des apiculteurs. Alors pourquoi les forces de répression frappent les pauvres et pas les riches cela reste un mystère dont l’espèce humaine doit s’affranchir...

#124397 
20/05/2016 à 00:25 par chb

Texte de P Tevanian (Les Mots Sont Importants) "Omerta dans la polis"
avec un rappel de quelques cas de citoyens tués par les forces de l’ordre, et du mur du silence.

A l’heure où une violence policière sous commandement socialiste se déchaîne, nous reproduisons une intervention orale faite lors d’une Journée contre les violences policières organisée à Nice en février 2011, par le Comité Vérité et Justice pour Hakim Ajimi. Elle reste hélas d’actualité.
Le point de départ de mon intervention sera le titre du livre de Sihem Souid, Omerta dans la police

Cela signifie en gros que, même si c’est minoritaire d’un point de vue numérique, ces abus arrivent régulièrement dans tous les commissariats. De la même manière qu’il y a une omerta dans l’éducation nationale, où je travaille, qui fait que, même si on laisse de côté la violence systémique de l’institution, du déterminisme social (ce que Pierre Bourdieu a appelé la « reproduction » et la « violence symbolique »), et si on pose qu’il y a une minorité d’un prof sur dix qui est vraiment méchant, violent, qui abuse de son statut et « casse » des élèves, chaque élève ayant chaque année une dizaine de professeurs, on arrive à la conclusion que tout élève est exposé à ces abus et humiliations.

#124398 
20/05/2016 à 12:37 par Jérôme Dufaur

Deux points de vue intéressants sur ces questions :

L’interview d’Eric Hazan par TV Debout et Radio Debout mercredi soir (à retrouver sur TV Debout chaîne you tube https://www.youtube.com/channel/UCRLZ1A3OweyAlESd89Ho7_A )

La rencontre entre la CGT Police et Nuit debout (en marge du rassemblement "Alliance Bleu Marine") ayant donné lieu à un article sur le site reporterre.net http://reporterre.net/Le-dialogue-inattendu-entre-policiers-et-manifes...

#124407 
RSS RSS Commentaires
   
Victor Hugo à La Havane
Maxime VIVAS
Victor Hugo a pris parti pour Cuba, dans des textes admirables en faveur des femmes cubaines et pour fustiger l’armée d’occupation espagnole pendant qu’en Europe il portait le fer rouge de ses vers au front de l’injustice. Le poète a su associer son talent d’écriture, ses dons de visionnaire et ses penchants humanistes pour bâtir, dans cette complétude humaine, une oeuvre par cela frappée du sceau du génie. On découvrira ici qu’avec lui, des dizaines d’autres Français glorieux ont tissé des liens (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Tout ce qui est sage a déjà été pensé : il faut essayer seulement de le penser encore une fois. »

Goethe

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.