RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Thème : FMLN

Au Salvador, 25e anniversaire des Accords de paix

Maurice LEMOINE
Le 16 janvier 1992, dans le château de Chapultepec (Mexique), au terme de plus de vingt-huit mois de difficiles négociations, le gouvernement salvadorien du président Alfredo Cristiani et l’opposition armée du Front Farabundo Martí de libération nationale (FMLN) signaient des accords de paix. Gros de 95 pages et de 27 pages d’annexes, ce texte mettait fin à une sanglante guerre civile née à la fin des années 1970 – quand, les fraudes électorales devenant chaque fois plus insupportables, les luttes populaires se développaient – entre un régime autoritaire et une guérilla révolutionnaire stimulée qui plus est, en 1979, par la victoire des sandinistes sur le dictateur Anastasio « Tachito » Somoza au Nicaragua. En pleine confrontation est-ouest, cette même année 1979 fut également marquée par l’élection à la Maison-Blanche de Ronald Reagan, républicain qu’appuyaient les milieux d’affaires, le Pentagone et le lobby de l’industrie de la Défense. Entre cette année phare et, douze années plus tard, la fin de (...) Lire la suite »

N’abandonnez jamais vos rêves !

Guy ROY
Le processus de paix se déroulant à Cuba entre les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) et les dirigeants colombiens en rappelle un autre que les jeunes connaissent moins. En effet, un certain tabou existe sur l’insurrection au El Salvador parce que le FMLN, la branche politique des insurgés salvadoriens, a été mise et est maintenue sur la liste des organisations terroristes malgré l’exercice d’un pouvoir pacifié par le FMLN lui-même. Il nous a été demandé un geste de solidarité pour une association d’ex-combattants qui tient un rassemblement afin de faire sortir de l’ombre ces guérilleros laissés à eux-mêmes malgré une aide minimum de l’ONU. Cette aide n’a pas été suffisante pour plusieurs des anciens combattants. Ils tentent donc d’attirer l’attention de leur ancienne organisation politique au pouvoir, le FMLN lui-même. Nous avons voulu exprimer notre pleine solidarité envers ces gens qui ont mis leur vie en péril pour un nouvel El Salvador. On voit souvent dans les manifestations d’envergures (...) Lire la suite »