RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Voici un exemple du bulletin hebdomadaire envoyé par courrier aux  (+4000) abonné(e)s

Pour vous abonner gratuitement, cliquez ici.

 

suivez Le Grand Soir sur Twitter - Facebook | Pour vous abonner/désabonner, cliquez ici
Le Grand Soir
Journal Militant d'Information Alternative
Cette semaine
Syrie. Les rumeurs sur les ADM laissent présager une nouvelle attaque américaine
Moon of Alabama
Après la libération de Douma par l’armée syrienne, les zones tenues par les Takfiris près de la capitale Damas sont rapidement tombées. Les combattants de Jaish al-Islam à Dumayr, au nord-est de Damas, se sont rendus sans se battre. Comme d’habitude, les Takfiris ont été transférés dans le gouvernorat du nord-ouest de l’Idleb détenu par Al-Qaïda et d’autres forces soutenues par la Turquie. La ville de Dumayr contrôle l’autoroute de Damas à Bagdad. Les négociations sur la capitulation du Qalamoun oriental (...) Lire la suite »
Ce « nouveau monde » … qui nous renvoie au passé
Fabrice AUBERT
Révolution, c’était le livre d’Emanuel Macron pour dévoiler ses analyses et son programme. Révolution oui, toutes les décisions prises par Jupiter, sont révolutionnaires… mais dans quel sens ??? Dans le sens de l’émancipation ou dans le sens inverse à l’évolution historique, telle est la question ??? Du code du travail : Le premier code du travail, en France date de 1910 et les députés sous contrainte des réalités, suite au rapport du docteur « Villermé » et des 1.300 grèves de 1906, a généré le fondement (...) Lire la suite »
les zadistes et le titre de propriété
VILA
Depuis l’avènement du capitalisme, le sujet paraît sérieux : Avez-vous le titre de propriété du bien dont vous jouissez, en poche ? Ou êtes vous un imposteur voire un voleur ? Les zadistes de notre dame des landes remettent, à leur corps défendant, le sujet au goût du jour. Le sujet est tellement important qu’il a valu un débat épique entre les deux plus grands penseurs du XIXième siècle : Marx et Proudhon. Et l’on peut dire que le point de départ de leur controverse se situe dans la Constitution de (...) Lire la suite »
Infrastructures et vies détruites sont les exploits de la Coalition contre Daech
Bachar al-Jaafari
Pour mémoire, voici l’intervention du délégué permanent de la Syrie auprès des Nations Unies devant le Conseil de sécurité réuni le 17 avril 2018 [*], à la demande de la Fédération de Russie, afin d’examiner la situation humanitaire à Raqqa et au Camp d’Al-Fourkane occupés par les États-Unis. Mais, il semble que la Ghouta orientale, libérée des terroristes par l’Armée arabe syrienne et ses alliés, n’a pas fini de nourrir les rancœurs de ladite Coalition internationale de lutte contre Daech [NdT]. Monsieur le (...) Lire la suite »
Venezuela : je refuse d´être pris pour une cible médiatique
Romain MIGUS
Les élections présidentielles au Venezuela auront lieu le 20 mai 2018. Cette convocation du Peuple aux urnes sera l´occasion de demander aux citoyens qu´ils fassent un choix sur le futur de leur pays, de la forme la plus souveraine et démocratique qu´il soit. Le chavisme, emmené par Nicolas Maduro, affrontera quatre candidats d´opposition dont Henri Falcón (1). Cet ancien gouverneur de l´Etat du Lara a été le directeur de campagne du candidat d´opposition Henrique Capriles Radonski aux dernières (...) Lire la suite »
Déclaration d’Alexander Shulgin, Ambassadeur de la Fédération de Russie au 59ème meeting de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC)
Alexander Shulgin
Monsieur le Président, Je voudrais commencer mon discours par les mots qui appartiennent au grand penseur Martin Luther : "Un mensonge est comme une boule de neige : plus on le fait rouler, plus il devient grand". Cet aphorisme sage est pleinement applicable à la politique. Celui qui a choisi la voie de la tromperie devra mentir encore et encore, en inventant des explications pour les divergences, en répandant la désinformation et en faisant de la contrefaçon, en utilisant désespérément tous (...) Lire la suite »
En quête de vérité dans les décombres de Douma – et les doutes d’un médecin sur l’attaque chimique (The Independent)
Robert FISK
C’est l’histoire d’une ville appelée Douma, un endroit putride, ravagé, plein d’immeubles résidentiels défoncés, et où se trouve une clinique souterraine dont les images de souffrance ont permis à 3 des plus grandes puissances du monde occidental de bombarder la Syrie la semaine dernière. Il y a même un docteur sympa en blouse verte qui, alors que je le localise justement dans cette même clinique, me dit avec entrain que la vidéo du « gaz » qui a horrifié la planète – malgré tous les sceptiques – est (...) Lire la suite »
Interview du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov pour l’émission "Hard Talk" sur la chaîne BBC, Moscou, 16 avril 2018
Transcription : Journaliste : Sergueï Lavrov, bienvenu à Hard Talk. La semaine dernière, le monde entier était profondément préoccupé par l’éventualité d’un conflit armé direct entre les USA et la Russie. D’après vous, dans quelle mesure nous sommes-nous approchés d’un tel scénario ? Sergueï Lavrov : Je ne pense pas que nous ayons été très proches. Je pense que cette situation a été créée par nos collègues occidentaux qui se sont comportés de manière très irresponsable. Ils ont accusé les autorités syriennes (...) Lire la suite »
L’horreur des bavures, décrite par un grand reporter
Toc,toc ! Qui c’est ? C’est la frappe chirurgicale.
Jacques-Marie BOURGET
D'être vieux comme un naufrage me vaut d'avoir vécu quelques "représailles" de l'histoire. Ces opérations du genre bistouri à la Kouchner sont toujours des catastrophes qui s'empilent. Souvenirs. Le 23 octobre 1983 à Beyrouth, à une heure si matinale que les rues ne sont occupées que par des plastiqueurs et les petits marchands de café, l’ami libanais, le frère, qui m’aide dans mon travail me téléphone : « Vite, le PC des français vient de sauter... je viens te chercher ». Je (...) Lire la suite »
Frappes USA/France/GB en Syrie - Qui a gagné ?
Moon of Alabama
Hier soir, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis ont lancé une attaque illégale contre la Syrie et ont bombardé plusieurs sites militaires et civils à l’intérieur du pays. Ils présentent leur attaque comme une vengeance ou une punition pour une prétendue ‘attaque chimique’ qui a eu lieu une semaine plus tôt. L’’incident chimique’ du 7 avril à Douma a été fabriqué pour renverser la décision de Trump d’ordonner à l’armée américaine de quitter la Syrie. Les ‘rebelles’ salafistes de Douma financés par les (...) Lire la suite »
Syrie : ce que l’on sait... et ce que l’on tait
Christophe TRONTIN
Depuis la soi-disant attaque chimique du 7 avril, le festival de mensonges sur la crise syrienne atteint une sorte de paroxysme. « Ce que l’on sait des frappes américaines, françaises et britanniques » titre le Monde... Apparemment, le Monde ne sait pas grand-chose. De leur côté, les médias russes fournissent quelques précisions qui ont malheureusement échappé au quotidien du soir. Et qui remettent en perspective la victoire rapide, facile et incontestable que l’on veut nous vendre. Qui ment ? Qui dit (...) Lire la suite »
De la guerre qui viendrait
PERSONNE
Vous voulez la paix ; vous la voulez profondément. Toutes les classes dirigeantes de l’Europe, les gouvernements et les peuples la veulent aussi, visiblement avec une égale sincérité. Et pourtant, dans cet immense et commun amour de la paix, les budgets de la guerre s’enflent et montent partout d’année en année, et la guerre, maudite de tous, redoutée de tous, réprouvée de tous, peut, à tout moment, éclater sur tous. D’où vient cela ? Au risque de vous paraître affligé de la plus cruelle monotonie, je (...) Lire la suite »
Un ennemi de l’État de droit (français et international) siège à l’Elysée
Georges GASTAUD, Annie LACROIX-RIZ
Par Georges Gastaud* et Annie Lacroix-Riz**. Texte soutenu par Léon Landini, ancien officier des FTP-MOI, Médaille de la Résistance, officier de la Légion d’honneur, et Pierre Pranchère, Combattant volontaire de la Résistance, ancien député communiste. Georges Gastaud est philosophe, secrétaire national du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF) Annie Lacroix Riz est historienne, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université de Paris VII. L’oligarque que les manips médiatiques et (...) Lire la suite »
AGENDA
VOIR AUSSI
ENQUETE : Bienvenue en ploutocratie : Kazakhgate, Afrique, réseaux…
Eric Arthur Parme
Il est des événements qui sont de véritables affaires d’État, mais qui passent, comme si de rien n’était. Tirer les conséquences de tels scandales et accepter leurs implications demanderait en effet une refonte totale de nos sociétés, révélant que la démocratie n’y existe pas, sauf sous ses seules manifestations inoffensives pour l’ordre établi et ses systèmes ploutocrates-mafieux. Nous avons voulu nous replonger dans ces affaires d’État, imbriquant une multitude d’acteurs, différents pays, niveaux de (...) Lire la suite »
Communiqué de presse de l’équipe médic de la zad et du collectif de soignants mobilisés par rapport aux expulsions sur le site de NDDL, 19 avril 2018
Zone A Défendre
A la sortie de la rencontre entre la délégation intercomposante et la préfecture, Nicolas Hulot a déclaré lundi “Je veux témoigner de la retenue des gendarmes dans une intervention difficile.” Depuis le début des expulsions sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes le 9 avril dernier, nous (équipe médic et collectif de soignants mobilisés) avons comptabilisé 272 personnes blessées dont 10 dans un état grave qu’il a fallu évacuer. Est-ce donc là un signe de retenue ? Ce bilan est non exhaustif et sous-estimé car (...) Lire la suite »
Macron « le petit » et la révolte des « sans-dents et des gens qui ne sont rien »
Mohamed BELAALI
Après Sarkozy et Hollande, voilà donc Macron, le nouveau serviteur des riches. « Macron, c’est moi en mieux » disait Sarkozy (1). Ce qui caractérise ces trois présidents c’est leur soumission absolue aux puissants et leur mépris profond pour le peuple. La guerre ouverte et sans répit que mène aujourd’hui Macron, comme hier Sarkozy et Hollande, contre l’immense majorité de la population a au moins le mérite de démystifier l’État républicain, la démocratie, la liberté de la presse, la séparation des (...) Lire la suite »
Cuba ne veut pas d’affrontement, mais elle ne cèdera pas d’un pouce sur ses principes
Discours de Bruno Rodriguez Parrilla, ministre des Relations extérieures de la République de Cuba, à la session plénière du 8e Sommet des Amériques, à Lima, au Pérou, le 14 avril 2018, « Année 60 de la Révolution ». (Traduction de la version sténographique du Conseil d’État) VOTRE Excellence Monsieur Martin Vizcarra Cornejo, Président de la République du Pérou Vos Excellences Chefs d’État et de gouvernement Je tiens tout d’abord à rendre hommage au peuple péruvien, auquel nous unissent des liens étroits (...) Lire la suite »
« Cuba ne se résume pas à ses leaders charismatiques »
RT
Alors que Cuba vient de se doter d’un nouveau président, marquant ainsi la fin des années Castro, Viktor Dedaj a répondu aux questions de RT France concernant la révolution cubaine et son avenir. RT France est allé à la rencontre de Viktor Dedaj, auteur de Cuba est une île, publié aux éditions Le Temps des Cerises, et animateur du site Le Grand Soir. Pour Viktor Dedaj, on ne peut pas parler d’ère Castro car la révolution cubaine a des racines populaires profondes et « elle ne se résume pas à des (...) Lire la suite »
La frappe sur la Syrie : de l’impérialisme pur et dur
John WIGHT
"Les crimes s’empilent jusqu’à devenir invisibles" - Lorsque le dramaturge Bertolt Brecht a fait cette remarque, c’était dans les années 1930, à l’époque du fascisme et du colonialisme européen. Le monde était séparé entre les États puissants qui avaient accaparé la parole et ceux qui étaient forcés de les écouter et d’obéir. Cette époque a culminé dans la Seconde Guerre mondiale. Hélas, aujourd’hui, les années 1930 sont de retour et les crimes s’accumulent à nouveau, au point qu’ils menacent de devenir (...) Lire la suite »
Colombie : Des élections entre guerre et paix
PASC
Les accords de paix entre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), aujourd’hui Force alternative révolutionnaire du commun, et le gouvernement colombien ont été réduits en miettes lors de leur passage par le congrès. Les FARC dénoncent le non respect des rares accords encore en vigueur et ont été obligés de suspendre en grande partie leur campagne électorale pour des raisons de sécurité. Le 2 mars, Gustavo Petro, ex-maire de Bogota, seul candidat de gauche ayant une mince chance de se faire (...) Lire la suite »
L’Église et l’esclavage : une relation ambigüe
Adil GOUMMA
L’attitude de l’Église concernant l’esclavagisme à travers les cinq derniers siècles est marquée d’une inconstance étrange. Cette inconstance était dictée par les conditions politiques et économiques desquelles dépendaient les circonstances de chaque époque, ainsi que par les choix stratégiques de l’institut ecclésiastique. Vers la fin du XVe, siècle l’histoire allait connaître un phénomène traumatisant sans précédent. Il s’agit de la traite négrière. Des commerçants, des concessionnaires et des (...) Lire la suite »
Le service "national" ou bourgeois de Macron
Boris- JRCF
« Le moment que représentera ce service national universel, c’est un moment de rencontre entre la jeunesse de notre pays et la nation, et en partie son armée, mais ça peut être aussi un engagement civique, comment est-ce qu’on donne de son temps utilement à la nation » Emmanuel Macron, Le Monde du 13/02/2018. Cette courte citation de Macron est révélatrice. En effet, il veut faire rencontrer la jeunesse et la Nation comme s’il considérait la jeunesse comme un corps étranger à cette dernière. La (...) Lire la suite »
Apparences et réalités de la commémoration de Charles Maurras
Annie Lacroix-Riz
Apparences et réalités de la commémoration de Charles Maurras I. De Charles Maurras à son biographe Olivier Dard A. Du dithyrambe à la polémique La commémoration de Charles Maurras, organisée comme ses semblables par le Haut comité aux commémorations nationales institution fondée en 1974 par Maurice Druon, ministre de la Culture, et qui, rattachée à la direction des Archives de France en 1979, était depuis lors chargée « de veiller à la commémoration des événements importants de l’histoire nationale (...) Lire la suite »
Vivent les minorités agissantes : elles préparent les majorités d’un avenir meilleur
Maréchal, les r’voila !
SPARTACUS (et ARAGON)
N’en déplaise à Macron et à ses porte-flingues de LREM (BFM-TF1-LCI-TOUS-POURRIS et COMPAGNIE), la règle de la majorité vaut pour les urnes et pas ailleurs. L’esclavage a été aboli par des minorités agissantes observées avec stupeur par des êtres soumis et abêtis. La Révolution française, qui continue à émerveiller les peuples, n’a pas entraîné 50 % (+1) des citoyens. Quant aux Résistants, dans le Vercors, dans les maquis de Corrèze ou ailleurs, ils étaient une poignée à dire que les nazis devaient quitter la (...) Lire la suite »
Syrie : Communiqué de responsables d’organisations locales et de militants du PCF qui se démarquent de Pierre Laurent
COLLECTIF
Le communiqué officiel du Parti Communiste Français (voir plus bas dans son intégralité) commence ainsi : « Après le très probable bombardement chimique particulièrement ignominieux, effectué par le régime syrien sur la population de la Ghouta, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France viennent de réaliser une attaque punitive contre plusieurs sites qu’ ils ont identifiés comme étant les centres de production d’armes chimiques du régime.... ». Donc, le « régime » syrien a très probablement (ce (...) Lire la suite »
Skripal : selon un laboratoire suisse indépendant, la toxine utilisée est BZ, produite aux États-Unis et au Royaume-Uni, et non en Russie (Zero Hedge)
Tyler Durden
Quelqu’un a des explications à donner.... ou est-ce que les frappes aériennes syriennes ont simplement "distrait" les citoyens de la réalité entourant l’empoisonnement des Skripal ? Rappelez-vous comment les politiciens (et non les scientifiques) ont dit qu’un agent neurotoxique mortel - produit par la Russie – fut utilisé dans la tentative d’assassinat des Skripal ? Rappelez-vous les 50 questions (ici et ici) autour des « faits » énoncés par Theresa May ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les (...) Lire la suite »
Salve de missiles dans le ciel de Damas
Bruno GUIGUE
C’est fait. Le gang Washington-Paris-Londres vient de bombarder la Syrie. Abdiquant toute pudeur, l’habituel trio expert en coups tordus a expédié ses engins de mort sur un Etat-membre des Nations Unies. A grand renfort de missiles, un Occident déclinant a joué les durs à distance, se gardant bien d’affronter sur le terrain un adversaire qui lui mettrait une bonne fessée. En attaquant l’appareil militaire syrien, cette coalition étriquée conduite par des pantins vaniteux a cru que sa quincaillerie de (...) Lire la suite »
De la liberté d’expression des faits
Jean-Marc GARDES
Que ce soit « Envoyé spécial » ou « Cash investigation », Lise Lucet propose de très bonnes émissions de décryptage de l’actualité, de ce qui fait – et aussi défait – notre société ou notre monde. Un fil rouge à celles-ci : le sérieux et la qualité. Un second fil rouge : le nombre, impressionnant, de personnes, d’ « acteurs sociaux », approchés par les journalistes pour répondre à leur question et témoigner, qui refusent de le faire, par peur de représailles, ou bien qui ne le font que visage « flouté » et voix (...) Lire la suite »
Frappes
Bernard GENSANE
Il faudrait que tous ceux qui s’expriment sur Internet (et ailleurs) arrêtent d’utiliser l’expression “ frappes chirurgicales ”. Il s’agit en effet du calque étasunien “ surgical strikes ”. C’est-à-dire des “ frappes ” tellement précises et ciblées qu’elles détruisent au millimètre près (en évitant, cela va sans dire, au maximum, les “ dommages collatéraux ”, autrement dit des civils innocents). Et, sous-entendu, qu’elles “ soignent ” (quoi ? Je vous le demande). Les expressions “ frappes chirurgicales ” et “ (...) Lire la suite »
Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons (Pétition)
À l’attention : de Monsieur le président de la République, Emmanuel Macron Syrie, pas en mon nom, pas avec mes garçons ! À l’heure de lancer cette pétition, la France s’apprête à bombarder la Syrie avec les USA et d’autres pays. Peut-être l’auront-ils fait au moment où vous lirez ces lignes, ceci au risque d’une réplique Russe et du risque d’un embrasement général pouvant déboucher sur la troisième guerre mondiale. Ainsi, sous prétexte de ‘’punir’’ une violation présumée du droit international par la Syrie, (...) Lire la suite »
Macron, le roquet de Trump (RT)
Fanian CUNNINGHAM
Le président français Macron a fait monter les enchères sur la guerre en Syrie en affirmant que des armes chimiques avaient été utilisées par le ’régime’ le week-end dernier. Macron augmente ainsi les chances d’une frappe militaire conjointe avec les Etats-Unis sur la Syrie. Depuis le début de l’incident présumé du 7 avril dans la ville de Douma, près de Damas, la capitale syrienne, le président américain Donald Trump s’est fortement appuyé sur son homologue français pour décider d’une éventuelle opération (...) Lire la suite »
Trump, Trumpette, Trumpion
PERSONNE
Trump, Trumpette, Trumpion s’en vont en guerre Mironton, mironton, mirontaine Trump, Trumpette, Trumpion s’en vont en guerre Mironton, mironton, mirontaine Ne savent quand ils reviendront Ne savent quand ils reviendront Ils reviendront (z’) à Pâques Mironton, mironton, mirontaine Ils reviendront (z’) à Pâques Ou à la Trinité Ou à la Trinité (x2) ... Lire la suite »
Tension à l’Université de Toulouse – Jean-Jaurès
Bernard GENSANE
Des personnels de l’université viennent de lancer une pétition intitulée “ L’Université ne mérite pas ça – Appel de l’Université Toulouse - Jean Jaurès ”. Cette pétition est une réponse à celle lancée par les collègues de la Maison de la Recherche qui soutiennent la politique de sélection du gouvernement et appellent à demi-mots à une intervention policière sur le campus. Ce texte a l’extrême singularité d’être signé anonymement (je n’avais personnellement jamais vu cela en cinquante ans de pratique de (...) Lire la suite »

Les abonnements/désabonnements à cette liste, ainsi que la diffusion des nouveautés, sont automatisés et ne sont pas gérés directement par les responsables du site.

Pour se désabonner de cette liste, CLIQUEZ ICI

En cas de problème ou si vous désirez contacter un responsable, ne "répondez" pas à ce courrier (car nous n'en serions pas avertis) mais écrivez directement à contact [chez] legrandsoir.info

Une envie de verser votre obole au Grand Soir ? Voir ici.

Commentaires, réactions, menaces et lettres d'amour : contact [chez] legrandsoir.info

Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.

L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir