RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Front populaire

De la genèse des conquis sociaux de 1936 en France… à leur destruction en 1940

Gérard DEL MASCHIO
1906 : instaurer un repos dominical, « ce n’est pas possible » - proclamait à l'époque le patronat (sur le même air qu'aujourd'hui pour les retraites, la Sécu, la taxation des capitaux, etc.). Le 1er mai 1906, les ouvriers n’obtiendront pas les quarante heures… mais ils gagneront la loi du 13 juillet 1906 qui rend obligatoire le repos hebdomadaire. C’est aussi les 10 jours de congés payés pour les gaziers et électriciens parisiens qui se généraliseront en 1936 à l’ensemble des travailleurs. Mai - juin 1936 n'est pas une explosion spontanée. Le krach boursier du 24 octobre 1929 à la bourse de New York entraîne une dépression terrible, où le chômage et la pauvreté explosent puis en Europe où l'Allemagne est touchée de plein fouet. Six millions de chômeurs (33 % de la population active) vont constituer un terreau pour le développement du parti nazi. L'antiparlementarisme se développe, nourri de scandales politico-financiers (affaire Staviski). Les mouvements d’extrême droite se développent, de nombreuses (...) Lire la suite »
Un court article où l’on voit que ma grand-mère faisait du vélo...

1936-2013 : En remontant le temps des cerises…

Venezuela infos

France 1936. Le Front Populaire gagne les élections.

Le gouvernement dirigé par Léon Blum impose des lois sociales comme la France n'en avait jamais connues : augmentations de salaire, conventions collectives, reconnaissance des syndicats dans les entreprises et - revendication portée par la CGT - premiers congés payés. Naît le droit aux vacances, qui jusque là était le privilège de la bourgeoisie. 560 000 billets de congés populaires sont vendus à partir du 3 août 1936. Venezuela 2012-2013. Le gouvernement bolivarien dirigé par Hugo Chavez renforce le droit aux vacances par la nouvelle Loi du Travail (mai 2012), augmente le salaire minimum, investit dans de nouvelles infrastructures de tourisme et de transport, régule les prix du secteur privé touristique. Lors des vacances de décembre 2012-janvier 2013, le nombre de voyageurs des secteurs populaires à l'aéroport de Maiquetia et à la gare routière de La Bandera bondit en moyenne de 25 %. Question : à l'aide des dessins ci-dessous, imaginez comment l'internationale du Parti de la Presse et de (...) Lire la suite »