RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Orange
Orange tire profit des colonies israéliennes dans la Cisjordanie occupée

Les mensonges de la firme Orange pour justifier sa complicité dans les crimes de guerre d’Israël

Ali ABUNIMAH

Face l’évolution de la campagne internationale de boycott, le président-directeur général du géant français de la télécommunication, Orange, affirme que son entreprise veut mettre fin à ses liens avec sa filiale israélienne Partner Communications. Toutefois, Stéphane Richard affirme qu’en raison d’obligations contractuelles, le retrait ne sera pas possible. C’est une excuse bidon.

« Croyez-moi, si j’avais la possibilité, j’aurais procédé à la résiliation du contrat dès demain, » a-t-il souligné mercredi depuis le Caire, en marge de l’interview qu’il a accordée à son arrivée mercredi à Daily News Egypt dans le cadre d’une conférence de presse visant à désamorcer la situation de boycott qui ne cesse de frapper sa filiale Mobinil. Ses déclarations et commentaires ne sont pas passés inaperçus et ont provoqué une réaction violente des responsables israéliens. Pour rappel, BDS Egypte a lancé, le mois dernier, une campagne de boycott de Mobinil, détenue à 99% par Orange. Avec au moins 33 millions de clients pour Mobinil, l’Egypte est considérée comme l’un des plus grands marchés de la société française. Tirer profit des crimes israéliens Orange est présente en Israël à travers un contrat de franchise avec la société privée Partner Communications Ltd. Cette dernière verse des royalties à Orange et une part de ses bénéfices pour l’utilisation du nom de la marque. D’après une enquête publiée le mois (...) Lire la suite »