RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Patrice Lumumba

Ludo de Witte : « Il faut changer les mentalités et décoloniser complètement l’espace public »

Ludo de WITTE

Entretien avec Ludo de Witte lors de l’inauguration du square Lumumba à Bruxelles.

Le 30 juin 2018, la République Démocratique du Congo célèbre le 58e anniversaire de la proclamation de son indépendance. Ce même jour, est inaugurée à Bruxelles une place au nom de l’éphémère premier chef de gouvernement du jeune Congo indépendant, Patrice Emery Lumumba, ce héros de l’indépendance assassiné le 17 janvier 1961 avec la complicité de la CIA et de la Belgique. L’évènement frappe, au cœur de l’ancienne puissance coloniale, où les sculptures, plaques de rues, avenues et boulevards célébrant les « héros » belges ayant « apporté la civilisation au Congo » quadrillent la ville. Ludo de Witte est historien et auteur de nombreux livres dont L’Ascension de Mobutu ou le célèbre ouvrage L’Assassinat de Lumumba. Ce dernier, au retentissement impressionnant, déboucha en 2001 sur la création d’une « Commission d’enquête parlementaire chargée de déterminer les circonstances exactes de l´assassinat de Patrice Lumumba et l´implication éventuelle des responsables politiques belges dans celui-ci ». Depuis, la Belgique a (...) Lire la suite »

Patrice Lumumba : à Bruxelles, une place contre l’oubli

Robin DELOBEL, Jérôme DUVAL

Depuis plus de dix ans, des associations revendiquaient, dans la capitale belge, un espace public au nom de l’ancien Premier ministre du Congo assassiné. Jérôme Duval et Robin Delobel, du CADTM, racontent comment c’est devenu le cas.

Réclamé depuis des années par les communautés congolaise et africaine, le conseil communal de la Ville de Bruxelles a approuvé le 23 avril, à l’unanimité, la décision d’un espace public Patrice-Lumumba. Une statue à la mémoire de l’ancien Premier ministre du Congo sera édifiée square du Bastion, aux portes du quartier Matonge, le quartier de la communauté congolaise de la capitale. Démocratiquement élu au moment de l’indépendance, celui-ci avait défié les autorités belges dans un discours anticolonialiste devenu célèbre en 1960, avant d’être assassiné six mois plus tard, le 17 janvier 1961, avec la complicité de responsables belges. Quelques minutes avant ce vote historique, Zoubida Jellab, conseillère communale pour le groupe Ecolo-Groen, se lance dans un discours juste et nécessaire : « C’est un acte historique que nous allons poser aujourd’hui ensemble en baptisant un espace public dédié à la mémoire de Patrice Emery Lumumba, héros national du Congo et donc une référence à notre histoire commune. Nos pensées (...) Lire la suite »

Sankara, Lumumba, Che Guevara : des destins contrariés par les puissants

Chems Eddine CHITOUR
« Je parle au nom de ces milliers d'êtres qui sont de cultures différentes et qui bénéficient d'un statut à peine supérieur à celui d'un animal. Je souffre au nom des Indiens massacrés, écrasés, humiliés, et confinés depuis des siècles dans des réserves [...] Je parle au nom des femmes du monde entier, qui souffrent d'un système d'exploitation imposé par les mâles [...] Oui, je veux donc parler au nom de tous les ''laissés-pour-compte" parce que je suis homme et rien de ce qui est humain ne m'est étranger. » Thomas Sankara Ce mois d'octobre a vu la disparition de deux icônes du mouvement révolutionnaire qui aspiraient à un monde plus juste, Che Guevara le 9 octobre 1967 et Thomas Sankara vingt ans plus tard, en Afrique, le 15 octobre 1987. Dans le même mouvement de description de ces hommes qui moururent d'une façon violente, nous devons aussi rappeler Patrice Lumumba disparu en janvier 1961. Dans le même ordre le 20 octobre 2011 le chef d'Etat Mouammar Kadhafi était exécuté de la main d'une coalition (...) Lire la suite »

Retour sur l’assassinat de Patrice Lumumba (ou de l’actualité de l’impérialisme)

MOUNADIL AL DJAZAàRI
Avec le temps, il arrive que certaines vérités se fassent jour et que des énigmes soient progressivement résolues. Hasan Suroor de The Hindu évoque pour nous une récente révélation sur l'assassinat de Patrice Lumumba, ce personnage charismatique dont le nom évoque aujourd'hui encore des espoirs d'indépendance et de démocratie en Afrique et au-delà . On comprend que le destin de Lumumba a une signification particulière pour l'Inde puisque c'est auprès d'un diplomate de ce pays en poste à Léopoldville (désormais Kinshasa) qu'il avait dans un premier temps trouvé refuge. L'histoire de Lumumba nous rappelle que, comme la Syrie aujourd'hui, le Congo ex-belge avait aussi des amis. Tiens, ce sont à peu près les mêmes que ceux de la Syrie aujourd'hui ! MOUNADIL AL DJAZAà RI https://mounadil.wordpress.com/2013/03/31/retour-sur-lassassinat-de-pa... Un pair du royaume révèle le rôle du MI6 dans l'assassinat de Lumumba Par Hasan Suroor, The Hindu (Inde) 1er avril 2013 (...) Lire la suite »

Il y a cinquante ans, ils assassinaient Lumumba.

DIVERS
Discours de Patrice LUMUMBA, Premier ministre et ministre de la défense nationale de la République du Congo, à la cérémonie de l'Indépendance à Léopoldville le 30 juin 1960. « Congolais et Congolaises, Combattants de l'indépendance aujourd'hui victorieux, Je vous salue au nom du gouvernement congolais, A vous tous, mes amis, qui avez lutté sans relâche à nos côtés, je vous demande de faire de ce 30 juin 1960 une date illustre que vous garderez ineffaçablement gravée dans vos cours, une date dont vous enseignerez avec fierté la signification à vos enfants, pour que ceux-ci à leur tour fassent connaître à leurs fils et à leurs petits-fils l'histoire glorieuse de notre lutte pour la liberté. Car cette indépendance du Congo, si elle est proclamée aujourd'hui dans l'entente avec la Belgique, pays ami avec qui nous traitons d'égal à égal, nul Congolais digne de ce nom ne pourra jamais oublier cependant que c'est par la lutte qu'elle a été conquise (applaudissements), une lutte de tous les jours, une lutte ardente (...) Lire la suite »

Patrice Lumumba : devoir de mémoire, droit à la vérité et soif de justice !

Nadine ROSA-ROSSO
Compte-rendu de la conférence de presse de ce mardi 22 juin 2010. François Lumumba, fils aîné de Patrice, dépose plainte contre douze Belges impliqués dans l'enlèvement, la torture et l'assassinat de son père, Patrice Lumumba. C'est en présence de Guy, le fils cadet de Patrice Lumumba, né après l'assassinat de son père que Christophe Marchand, avocat et Ludo De Witte, expert, ont présenté et éclairé le contexte de la plainte qui sera déposée en octobre prochain. La conférence de presse s'es tenue dans les locaux de la Ligue belge (francophone) des Droits de l'Homme. Son président, Benoît Van der Meerschen, a déclaré que, pour pouvoir faire la morale aux gouvernements africains sur les questions des droits de l'Homme, il convenait de balayer d'abord devant sa propre porte. Ludo De Witte a rappelé l'implication belge directe dans le morcellement du Congo à la fin de l'année 1960. Le gouvernement belge de l'époque a soutenu activement, sur le plan politique et militaire, les sécessions des provinces du (...) Lire la suite »