RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : ROCHA, Glauber

Retour sur Terre en transe de Glauber Rocha

Maxime-JRCF
« Pays en transe, cinéma en transe. » Glauber Rocha in Esthétique de la faim Terre en transe sort en salle au Brésil en 1967, soit trois ans après le coup d’Etat militaire fasciste supervisé par les États-Unis, qui aboutira en 1968 à l’adoption de l’Acte Institutionnel numéro 5, qui prévoit un renforcement extrême des forces répressives brésiliennes et un accroissement de la militarisation du pays. Le film est alors censuré. Mais il tient aujourd’hui, avec son réalisateur marxiste Glauber Rocha, une grande place dans la culture nationale. Ce dernier fascine, à juste titre, pour l’apport théorique qu’il a fourni au cinéma moderne (on pourrait résumer grossièrement le cinéma moderne comme l’ensemble des films anti-hollywoodiens ayant été réalisés à partir de la fin des années 50, regroupés dans des « Nouvelles Vagues », des mouvements cinématographiques propres à chaque pays - au Brésil elle porte le nom de « Cinema Novo » - et qui portent l’espoir d’une issue révolutionnaire à la déliquescence, notamment dans le « (...) Lire la suite »