RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Technologies

La fin du mythe technologique américain

Evgeni MOROZOV

Alors que Donald Trump affronte la nouvelle puissance chinoise — une confrontation qui fait craindre l’imminence de guerres commerciales portant sur des produits courants comme l’acier —, Washington semble avoir oublié les mécanismes qui lui avaient permis d’asseoir sa domination après la guerre froide.

À l’époque, les États-Unis s’appuyaient non seulement sur leur puissance militaire, mais aussi sur une posture idéologique qui minimisait les risques de contestation des règles imposées par les États-Unis. Les dirigeants étasuniens savaient parfaitement que pour atteindre une hégémonie réelle, il fallait opérer de manière invisible. Il est plus facile d’obtenir d’autres pays qu’ils fassent ce que vous voulez s’ils croient non seulement qu’ils agissent dans leur propre intérêt, mais aussi dans le sens de l’histoire et du progrès. Pourquoi perdre du temps et de l’argent à prêcher les vertus du colonialisme à un pays si l’on peut le faire céder en lui racontant de belles histoires sur les bienfaits mutuels du libre-échange ? De tous les mythes qui ont renforcé l’hégémonie des EU au cours des trois dernières décennies, celui de la technologie, présentée comme une force naturelle et neutre qui effacerait les inégalités entre les pays, reste le plus influent. On ne pouvait ni la modifier, ni la détourner : il fallait (...) Lire la suite »