RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Jane FRANKLIN
Se frayer un chemin à coups de flingue dans La Havane pour assassiner Fidel Castro.

Le nouveau jeu cubain (Z-Net)

Jane FRANKLIN

Lors de l’"élection" de George W. Bush, de nombreux personnages au passé trouble ont accédé aux plus hautes instances du gouvernement. En réalité, nombre d’entre eux étaient bien connus en Amérique latine, et particulièrement à Cuba, où ils avaient démontré leurs capacité de nuire. Negroponte, Abrams, Bolton, Powell... tous avaient un "CV bien chargé". Obama fut élu, et rien n’a changé. Puis Obama a perdu. Alors voici un aperçu de la nouvelle "garde noire" de la diplomatie américaine qui s’apprête à prendre les commandes. - LGS

Un nouveau jeu vidéo est en vente depuis le 9 novembre (2010) et a battu un record de ventes avec 5.600.000 unités vendues dés le premier jour et continue de battre des records. Le jeu s'appelle « Call of Duty : Black Ops » (l'appel du devoir : opérations clandestines) et se déroule dans les années 60 et fait revivre la Guerre Froide. Parmi les territoires ennemies, on trouve Cuba, le Vietnam, le Laos et la Russie. Selon Associated Press, « dans une des missions … les joueurs doivent se frayer un chemin à coups de flingues dans la ville de la Havane pour assassiner le jeune Fidel Castro. » Les joueurs - pour la plupart jeunes et en majorité des garçons - s'amusent à massacrer au fur et à mesure qu'ils se rapprochent de leur cible. Dans la vraie vie, la plupart des ces joueurs savent à peine qui est Castro. Mais ce jeu fournit à des millions et des millions de joueurs l'expérience virtuelle d'envahir Cuba et de l'assassiner. Ainsi les joueurs participent à cette normalisation du terrorisme qui (...) Lire la suite »

Qui a peur de l’alliance Venezuela-Cuba ? - ZNet

Jane FRANKLIN
[ Dans un discours incisif prononcé devant l'OEA le 23 février, le ministre vénézuélien des Affaires Etrangères Ali Rodriguez déclara : "l'absurdité des accusations portées contre notre gouvernement ne nous toucheraient pas s'il n'y avait une multitude de faits qui prouvent que lorsque de telles déclarations sont faites, c'est parce que tôt ou tard, l'attaque se produira... C'est ce qui est arrivé à Allende, c'est ce qui est arrivé à la République Dominicaine, c'est ce qui s'est passé au Guatemala et d' innombrables autres pays. Pour cette même raison, nous ne pouvons ignorer les informations de nos services de renseignement concernant l'élimination physique de notre président, celui là même qui a été légitimé chaque fois qu'il s'est présenté devant le peuple vénézuélien." ] www.zmag.org, 14 mars 2005 Pendant longtemps il n'y a eu qu'un seul pays en Amérique latine à offrir une santé gratuite à tous ses citoyens. A présent il y en a deux. Les gouvernements de ces deux pays considèrent la santé comme (...) Lire la suite »