RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Michel LEPESANT

Quelques propositions de réponses argumentées aux critiques envers les Objecteurs de Croissance

Michel LEPESANT
L'argumentation complète de ces réponses réposent sur Les trois pieds politiques de l'objection de croissance. 1- Les Objecteurs de Croissance (OC) sont-ils de gauche ? Historiquement, les O.C. le 11 septembre 1789 se seraient rangés à gauche du président de séance de l'Assemblée nationale pour refuser d'accorder au roi un droit de veto absolu sur les lois. Economiquement et socialement, nous nous posons les mêmes problèmes que ceux que la gauche devrait se poser. Et comme nous considérons que la politique est le lieu où nous devrions décider ensemble nos décisions, nous défendons un volontarisme politique ; par exemple, les injustices sociales ne sont pas « naturelles » et par conséquent la justice sociale n'est pas naturelle mais artificielle (ex. de l'héritage) Mais nous ne sommes plus dans le même paradigme que « La Gauche » : à cause de notre antiproductivisme, de notre antilibéralisme (même si nous pouvons distinguer entre un libéralisme philosophique et un libéralisme idéologique), de (...) Lire la suite »