RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Jean LEVY

Le petit "réfugié" autrichien

Jean LEVY

Autriche : quand "le petit réfugié", "qui a fui l'Union soviétique pendant la seconde guerre mondiale" pour gagner la grande Allemagne de Hitler, est devenu "le président qui a barré la route à l'extrême-droite"

Le Monde (05/12/16) se réjouit de l'échec du candidat du FPÖ. Pour le quotidien, dit de référence, l'extrême-droite a été battue en Autriche. Et de désigner le vainqueur, "un petit réfugié" venu d'ailleurs, le candidat Van der Bellen, qui a vaincu le dragon, présenté comme une résurgence du nazisme. Chacun comprend le sens de l'allégorie : il a fallu que ce soit un miraculeux fils d'étranger qui opère le miracle. En ces temps où l'immigré est la cible de la "'fachosphère", l'élection autrichienne devient symbolique. Et l'allégresse du Monde est telle que le journaliste en rajoute sur l'itinéraire européen de la famille du nouvel élu, afin de "prouver qu'un petit réfugié peut devenir un grand président". Ainsi le journaliste précise que "les parents de M. Van der Beullen ont fui l'Union soviétique pendant la seconde guerre mondiale". Cette précision donnée sans commentaire étonne le lecteur averti : fuir l'Armée rouge boutant les hordes nazies n'apparaît pas comme une référence d'antifascisme, surtout que le (...) Lire la suite »