RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Gareth PORTER

La menace John Bolton pour la politique de Trump au Moyen-Orient (Middle East Eye)

Gareth PORTER

Des conséquences désastreuses pourraient survenir si le président élu Donald Trump nommait John Bolton au poste de secrétaire d’État.

Les propos post-électoraux formulés la semaine dernière par le président élu Donald Trump et un de ses conseillers de campagne sur la politique au Moyen-Orient ont provoqué des spéculations quant à savoir si Trump allait bouleverser deux grandes lignes de politique étrangère de l’administration Obama au Moyen-Orient. Mais la question la plus décisive sur l’avenir de la politique américaine vis-à-vis de la région concerne les personnes que Trump choisira pour son équipe de sécurité nationale – et surtout s’il nommera John Bolton au poste de secrétaire d’État. Bolton, l’un des membres les plus notoires de l’équipe de Dick Cheney qui complotait les guerres dans l’administration George W. Bush, ferait certainement pression en faveur de l’annulation effective du principal obstacle politique à une confrontation américaine avec l’Iran : l’accord multilatéral sur le nucléaire de 2015. Trump a suscité un léger remous en accordant une interview au Wall Street Journal jeudi dernier, dans laquelle il a réitéré ses (...) Lire la suite »