RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


A Donetsk, on se prépare à faire face à la tempête

Selon les informations que nous recevons de Donetsk, la junte devrait déclencher une offensive militaire générale contre Donetsk dans les trois prochains jours. Les forces de la junte sont déjà concentrées, toutes les unités plus ou moins en état de combattre sont rassemblées et ont reçu des munitions pour l’artillerie et les lance-roquettes multiples. La junte projette de repousser la milice en terrain ouvert au sud et d’entrer dans les quartiers de la ville par le nord-ouest et l’ouest.

Simultanément, il y aura, au nord, des frappes aériennes sur Yasinovataya et une percée sera opérée vers Yenakiyevo. Les forces de la junte qui se trouvent dans le secteur de Shakhtyorsk et de Krasnyi Luch auront pour mission de bloquer les miliciens de réserve et d’essayer de couper les routes nationales qui mènent à Donetsk.

Pour la junte, c’est un pari d’envergure parce que si cette offensive échoue, alors une autre pause opérationnelle sera nécessaire pour renforcer l’armée qui n’est déjà pas en bon état, sans parler du carburant et des munitions. Les pertes massives subies par la junte depuis 3 jours maintenant en dessous d’Ilovaysk montrent que l’ampleur des pertes n’arrêtera pas la junte qui essaiera de prendre Donetsk quelqu’en soit le prix. L’objectif principal est toujours le même : prendre Donetsk avant le 24 août. C’est typiquement une "offensive avec une date limite".

Les destructions et les morts civiles étant inévitables, la junte a déjà demandé aujourd’hui à la population de quitter Donetsk qui va être soumis à un déluge de bombes et d’attaques. Comme tout le monde ne pourra pas partir, il y aura beaucoup de victimes. Dans les jours qui viennent, la milice de Donetsk et de Gorlovka va devoir résister avec détermination. Il ne faudra pas céder un pouce de terrain et il faudra attirer les soldats de la junte dans de longs combats de rue.

Zakharchenko a dit aujourd’hui que la milice sera capable de positionner 200 blindés en dessous de Donetsk, ce nombre comprend ceux qui ont été capturés dans le Chaudron Sud. La milice a là un atout essentiel pour parer aux frappes des détachements mécanisés de la junte et "éteindre le feu de l’ennemi*". Les deux camps sont parfaitement conscients que la bataille de Donetsk sera cruciale et que son issue déterminera à beaucoup d’égards le vainqueur de la guerre.

Je pense que la milice ne passera pas à l’offensive avant que la junte ne lance sa grande offensive. La tactique sera très probablement d’épuiser l’ennemi en combinant la défense et la contre-attaque par des petits groupes mobiles. D’une façon générale cette semaine sera déterminante.

Tout ceci a lieu avec en arrière plan la préparation d’une sorte "d’opération humanitaire" que les Russes projettent de lancer demain. Voir la vidéo ci-dessous, elle est éloquente :

Un message personnel du traducteur (du Russe en Anglais) cassad_eng :
Je voudrais souhaiter bonne chance aux défenseurs et aux civils de Donetsk.
Beaucoup de bonnes personnes vont mourir dans les jours qui viennent et, parmi eux, peut-être des gens de ma famille ou des amis.
Malheureusement, tuer des gens est dans la nature du fascisme.

Colonel Cassad

Note :
* ’Éteindre’ le feu de l’ennemi : faire cesser le tir de l’ennemi par un tir supérieur.

Traduction : Dominique Muselet

LGS : beaucoup de photos sur la page de la source. A voir.

»» http://cassad-eng.livejournal.com/52425.html
URL de cet article 26619
   

Même Thème
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Une petite fille dans la rue, en robe jaune, qui allait souvent chercher des bonbons et autres auprès des soldats américains. Un jour un char passe et pour une raison inexplicable, un tireur sort du char américain et abat la petite fille. Il y a tellement d’incidents de ce genre"

Julian Assange - Wikileaks
interviewé sur Democracy Now, donnant un exemple des crimes commis en Irak et révélés par Wikileaks

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.