RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Ukraine

Les enquêteurs internationaux rendent leurs conclusions sur l’accident du MH17. Pourquoi laissent-ils tant de questions en suspens ?

Célia SCHMIDT
Le mandat du groupe d’enquête conjoint (JIT), chargé d’étudier les circonstances de l'accident du Boeing MH17 à l'Est de l'Ukraine le 17 juillet 2014 , touche à sa fin. Au début de l'année prochaine, les enquêteurs devront dévoiler les résultats de ses travaux. Mais plus l'enquête avance, plus de questions envers le JIT se posent et plus de doutes concernant leur capacité de désigner les vrais responsables de la mort de 298 passagers s'élèvent. Le rapport incomplet Lors d'une conférence de presse en mai 2018, les enquêteurs internationaux ont présenté des preuves permettant selon eux d'accuser l'armée russe de l'accident. Dès le début, cette version, qui est d'ailleurs tout à fait probable, était la seule que le JIT a développé. Est-ce que les enquêteurs ne devraient pas exploiter toutes les pistes ? Le refus de Moscou de coopérer à l'investigation et une campagne agressive de propagande russe freinent l'enquête. Mais les membres du JIT, eux-mêmes, donnent des armes à Poutine en ignorant les informations (...) Lire la suite »

La Russie empêche la marine ukrainienne de militariser la mer d’Azov

Moon of Alabama
Le gouvernement ukrainien dirigé par l'oligarque Petro Porochenko est en campagne électorale. C'est une des raisons pour lesquelles il se livre à de nouvelles provocations contre la Russie. Hier, selon les rapports, les forces ukrainiennes ont occupé une ville située dans la zone neutre entre le territoire contrôlé par le gouvernement et celui de Donetsk tenu par les rebelles. Aujourd'hui, la marine ukrainienne a envoyé un remorqueur et deux petites canonnières, récemment fournies par la Garde côtière américaine, de classe Gurza-M et de construction ukrainienne, pour traverser le détroit de Kertch et se rendre dans la mer d'Azov. Lorsque les navires sont entrés dans les eaux russes sans s’annoncer, un navire de la garde côtière russe a percuté (vidéo) et endommagé le remorqueur. Les deux canonnières lui ont échappé mais elles n'ont pas réussi à franchir le détroit. Les photos montrent la mêlée en mer. La Crimée étant revenue dans le giron russe, le détroit de Kertch est désormais une eau territoriale (...) Lire la suite »

Le leader de la République autoproclamée de Donetsk Alexandre Zakharchenko tué dans une explosion

RT

Une explosion dans un café du centre de Donetsk a coûté la vie à Alexandre Zakharchenko, le chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk, qui a succombé à ses blessures à l'hôpital. Trois autres personnes sont blessées.

Alexandre Zakharchenko, dirigeant de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) dans l'est de l'Ukraine, a été tué par une explosion survenue ce 31 août dans un café du centre de Donetsk, non loin de sa résidence. Il est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures. Trois autres personnes ont été blessées, parmi lesquelles le ministre des Finances de la RPD, Alexandre Timofeïev. « Le dirigeant de la République populaire de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, est mort dans un attentat », a fait savoir l'agence de presse DAN, ajoutant que les « circonstances [étaient] en train d'être élucidées ». Plusieurs médias avaient rapporté une violente explosion survenue dans la matinée du 31 août dans un établissement situé sur le boulevard Pouchkine, à quelque 100 mètres de la demeure d'Alexandre Zakharchenko, dont l'état de santé était encore incertain. Finalement, l'agence DAN a confirmé sa mort quelques heures plus tard. La porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe, Maria Zakharova, a réagi (...) Lire la suite »

Israël arme les néo-nazis en Ukraine (The Electronic Intifada)

Asa Winstanley
The Electronic Intifada a appris que des armes israéliennes sont envoyées à une milice néonazie fortement armée en Ukraine. La propagande en ligne du bataillon Azov montre des fusils Tavor sous licence israélienne dans les mains du groupe fasciste, tandis que les militants des droits de l'homme israéliens ont protesté contre les ventes d'armes à l'Ukraine en arguant que les armes pourraient se retrouver entre les mains des milices antisémites. Dans une lettre "sur les licences pour l'Ukraine" obtenue par The Electronic Intifada, l'agence d'exportation d'armes du ministère israélien de la défense déclare qu'ils sont "attentifs à accorder des licences" aux exportateurs d'armes "en pleine coordination avec le ministère des Affaires étrangères et d'autres entités gouvernementales". La lettre du 26 juin a été envoyée en réponse à l'avocat israélien Eitay Mack qui avait écrit une demande détaillée demandant à Israël de mettre fin à toute aide militaire à ce pays. Le statut officiel d'Azov dans les forces (...) Lire la suite »

Au Bundestag, les Ukrainiens dénoncent les violations des droits de l’homme dans leur pays

Christine Benoît
Les représentants de l’Ukraine ont révélé la vérité sur le gouvernement de Kiev lors d’une audience publique tenue au parlement allemand. La réunion sur l’état de la liberté d’expression et des droits de l’homme en Ukraine s’est déroulée hier, (le 11 juin), avec la participation des hommes politiques allemands, des défenseurs des droits de l’homme, des personnalités publiques et politiques de l’Ukraine, ainsi que des journalistes. La censure sert d’un instrument d’élimination des opposants Le journaliste Rouslan Kotsaba a dénoncé le mépris absolu de la liberté d’expression en Ukraine. La surveillance totale par le régime de Kiev vise à détruire tout journaliste dissident, a-t-il estimé, citant pour exemple le cas d’Yevgeny Murayev, le propriétaire de la chaîne de télévision Newsone et député ukrainien. Après avoir eu le courage de critiquer les actions des autorités, en particulier la situation autour d’Oleg Sentsov, le député fut immédiatement accusé de « haute trahison ». Selon monsieur Kotsaba, de telles actions (...) Lire la suite »

Scandaleux : le fondateur du parti fasciste ukrainien Svoboda reçu à l’Assemblée et au Sénat !

Les-Crises.fr
Nous avons plusieurs fois parlé sur ce site d’Andrei Parouby, le cofondateur en 1991 du parti fascisto/néo-nazi ukrainien, au nom édifiant de “Parti Social-Nationaliste d’Ukraine” (devenu “Svoboda” en 2004). Petits rappels. Parouby a dirigé la milice paramilitaire de ce parti, ce qui lui a donné l’occasion d’exprimer en 1999 toute son admiration à Jean-Marie Le Pen : En 2016, la majorité des députés ukrainiens a trouvé que ce Parouby présentait un excellent profil, et l’a élu Président du Parlement (ce qui en dit long sur la classe politique actuelle de ce pays) (wikipédia) : Seulement voilà, on apprend que Parouby va être reçu apparemment ce dimanche et ce lundi à l’Assemblée Nationale par François de Rugy, puis au Sénat par Gérard Larcher : Je vous renvoie vers ce billet-ci et celui-là à propos du Parti Social-Nationaliste d’Ukraine qu’il a créé, et animé durant plus de 10 ans. Vous trouverez également dans ce billet une traduction de certains de ses propos issus de son livre de 1999 : On (...) Lire la suite »

Les assassinats de propagande tuent la propagande - Après les Skripal, Arkady Babchenko revient du royaume des morts.

Moon of Alabama
Un « ennemi de Poutine » est attaqué. Les autorités se dépêchent d’accuser la Russie et le Kremlin. Puis s'ensuit une condamnation publique et des appels à sanctionner la Russie. Mais l'information n’est pas claire. Les détails n'ont aucun sens. On entend des questions, des critiques. Et soudain, les 'morts' ressuscitent. Je viens de décrire le scénario de l'affaire Skripal. « L'agent innervant mortel - d'un type développé par la Russie » - n'a finalement tué personne. Un cas similaire vient de se produire. Arkady Babchenko : l'Ukraine accuse la Russie du meurtre d'un journaliste - BBC : Le Premier ministre ukrainien Volodymyr Groysman a accusé la Russie d'être à l'origine de l'assassinat à Kiev du journaliste russe Arkady Babchenko. « Je suis convaincu que la machine totalitaire russe ne lui a pas pardonné son honnêteté et ses positions de principe », a déclaré le Premier ministre sur Facebook. Un critique du Kremlin, Babchenko, a été abattu à l'extérieur de son appartement mardi. Arkady Babchenko, (...) Lire la suite »

Assassinat à Kiev du Décodex du Monde

Vladimir MARCIAC

Le Décodex (https://www.lemonde.fr/verification/) est un outil inventé par des néo-inquisiteurs du Monde, fort marris que l’Eglise ait renoncé en 1966 à son Index expurgatorius hérité des siècles obscurs.

Annonce de la création du Décodex : « De quoi s’agit-il [...] ? D’un outil pour vous aider à vérifier les informations qui circulent sur Internet et dénicher les rumeurs, exagérations ou déformations…. Fruit de plus d’un an de travail, le Décodex, lancé début février 2017 par Le Monde, est un outil qui vise à lutter contre la diffusion virale de fausses informations… ». « Sur Internet ». Mais on voit mal, dans cette vertueuse optique, pourquoi les médias mainstream devraient, eux, échapper à tout contrôle. Pour le Décodex : « il est important de vérifier une information avant de la partager […] On peut donc considérer que nous sommes en partie responsables des informations que nous propageons. D’où l’importance d’apprendre à ne pas se faire piéger, pour éviter de piéger nos contacts à notre tour ». Selon lui « Une rumeur se fonde sur des « on dit que… », sans que l’on puisse savoir ce qu’il en est vraiment ou en connaître la source. Au contraire, une information se fonde sur des faits avérés et, dans la mesure du (...) Lire la suite »
13 

À propos de "fake news" : des nouvelles du vol MH17 abattu en Ukraine en 2014…

Stratediplo.

Le pilote qui a abattu le MH17 malaisien ne parlera plus. Vladislav Volochine s’est éteint le 18 mars dans sa chambre, d’une balle en plein cœur à l’âge de vingt-neuf ans. Pour mémoire, il s’agissait du pilote (alors capitaine) ukrainien qui avait abattu le vol malaisien MH17 le 17 juillet 2014.

La thèse retenue est celle du suicide, même si quelques journaux mentionnent qu’il se serait tiré plusieurs balles dans le cœur (la plupart ne mentionnent qu’une balle). Une enquête de principe a été ouverte par la police, comme l’exige la loi en cas de décès par arme à feu et à plus forte raison sachant que l’immatriculation du pistolet trouvé près de lui avait été ôtée. Son épouse dit l’avoir trouvé mourant dans leur chambre après avoir entendu un coup de feu. Elle a déclaré qu’il avait reçu la veille un appel téléphonique qui avait semblé l’abattre et qu’il n’avait pas voulu en parler. Évidemment la presse anglaise, à commencer par le Daily Star, accuse la Russie. Certes l’entourage de Volochine explique que, depuis la tragique méprise du 17 juillet 2014 qui a coûté la vie à trois cents personnes, il n’était plus le même et se trouvait profondément dépressif. Mais c’était un officier, conscient de ses responsabilités de chef de famille avec deux enfants très jeunes. La presse antirusse déclare qu’il a quitté l’armée (...) Lire la suite »

La Gendarmerie française signe un accord de coopération avec les nazillons ukrainiens

Novorossya Today.
Les agents de la Garde nationale ukrainienne pourront échanger leur expérience avec la Gendarmerie française. Cet accord a été convenu lors d’un entretien entre Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur français, et Arsen Avakov, son homologue ukrainien, lors d’une visite de travail en France. « Nous avons discuté d’un accord bilatéral concernant l’échange des permis de conduire, la coopération dans le domaine de la cyber sécurité, la lutte contre les crimes internationaux, l’échange d’expériences entre la Gendarmerie française et la Garde nationale ukrainienne », peut-on lire dans le communiqué du ministère de l’Intérieur ukrainien. Source Rappelons que le régiment Azov, connu pour ses exactions commises dans le Donbass, fait partie de la Garde Nationale de l'Ukraine. 23 novembre (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 200