Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


BRUXELLES - Rassemblement pour la libération de Julian Assange. Acte 28 - comité Free.Assange.Belgium

28e rassemblement de soutien à Julian Assange.
Ce lundi 21 octobre, entre 17 et 19h, nous tiendrons notre 28e rassemblement.

Sur la place de la Monnaie, avec nos tracts et des pétitions, nous entamons la discussion avec les passants. Venez-nous rejoindre, il y a beaucoup à faire !

»» https://www.facebook.com/events/505645536683569/
URL de cette brève 6353
https://www.legrandsoir.info/bruxelles-rassemblement-pour-la-liberation-de-julian-assange-acte-28-comite-free-assange-belgium.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/10/2019 à 21:52 par DIAZ

Le jour où Assange a été livré aux anglais j’ai décidé d’organiser une manifestation à Nouméa devant le consulat d’Australie.La première chose que j’ai pu constater immédiatement c’est que les journalistes calédoniens et en particulier ceux de Nouvelle Calédonie 1ere n’avaient pas refait ce qu’ils avaient spontanément fait et le jour même, pour l’attentat de Charlie Hebdo. Ils étaient tous Charlie sur la place des cocotiers.J’ai envoyé des emails pour les inviter à défendre Assange, j’ai contacté les radios,NC1ere et aussi Radio Djiido celle du FLNKS indépendantiste.Pour la manifestation,nous étions 4:Mon fils, un de ses copains, le directeur du journal satyrique "Le chien bleu" et moi même, c’est tout. Ces journalistes si prompts à vouloir faire plaisir à leurs directions en se montrant comme de grands défenseurs de la liberté d’expression ont montré leurs vrais visages de valets et de journalistes couchés, de " nouveaux chiens de garde". Leurs maîtres n’ont pas besoin de leur donner des consignes, ils savent ce qu’il faut faire pour bien ramper et gagner leur "nonoss".Ils ne voulaient pas être Assange.La liberté d’expression pour eux c’est du vent. Nos politicards calédoniens, indépendantistes et anti-indépendantistes ont montré leur vrai visage, des charlatans qui se prétendent de gauche pour les uns de droite pour les autres.Tout comme Tsipras a été l’homme des multinationales européennes et le signataire d’un traité d’alliance militaire avec Israël(plus la fourniture d’énergie électrique)les kanaks indépendantistes se sont montrés avec leurs collègues de droite du gouvernement calédonien comme les compagnons de route du colonialisme israélien lors du forum H2O à Nouméa les 18/19 et 20 avril 2018 au moment même où les snipers israéliens détruisaient les genoux des enfants palestiniens.L’idée d’inviter un délégué israélien était sans doute venue de la présence de Manuel Valls deux semaines auparavant à Nouméa. Totor

#163363 
RSS RSS Commentaires
   
Eric Hazan. Changement de propriétaire. La guerre civile continue. Le Seuil, 2007
Bernard GENSANE
Très incisif et très complet livre du directeur des éditions La Fabrique (qui publie Rancière, Depardon, Benjamin etc.), ce texte n’est pas près de perdre de son actualité. Tout y est sur les conséquences extrêmement néfastes de l’élection de Sarkozy. Je me contenterai d’en citer le sombrement lucide incipit, et l’excipit qui force l’espoir. « Dimanche 6 mai 2007. Au bureau de vote, la cabine dont on tire les rideaux derrière soi pour mettre son bulletin dans l’enveloppe s’appelle un isoloir. On voit (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La pire chose qui soit jamais arrivée au peuple juif, après l’Holocauste, c’est la création de l’état d’Israël.

William Blum - juin 2010


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.