Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


C’est *l’histoire qui frappe à la porte !

C’est *l’histoire qui frappe à la porte !
* la petite et la grande histoire

sarkozy de plus en plus isolé sur la scène politique française ( et internationale, malgré les deux déclarations de guerre contre la *Libye et en Côte d’ivoire ), enrage et menace : « Tous ceux qui ne sont pas avec moi seront contre moi ! » (ce raisonnement belliciste fait partie d’un schéma de pensée **(que certains laudateurs l’homologuaient comme LE grandissime, n’hésitant pas à le qualifier de « génialissime stratège politique de tous les temps », allant même jusqu’à le désigner de "bête" politique ! ) - très, très bête, alors…- agrémenté de menaces rituelles (elles mêmes intégrées à la panoplie de schémas psychiques primaires ) : « …et seront mes ennemis… » ( tout le monde sait qu’il est particulièrement rancunier, et toutes celles ou tous ceux qui ont eu à subir sa vindicte - quasi maladive - en savent quelque chose…)

* Les guerres d’Afghanistan et de Libye (l’immixtion de sarkozy dans la guerre civile ivoirienne et le soutien de l’armée française à l’un des belligérant, en l’occurrence Ouattara, (le saut «  d’Air Sarko One » à l’occasion de la cérémonie d’investiture de Ouattara, ajoute à la duplicité), est ressentie (par de nombreux pays, hors "communauté internationale" bien entendu) comme une résurgence néocolonialiste !)
Nous étions quelques-uns (dont Rony Brauman, professeur à Sciences-Po Paris - c’est pas trop une référence, mais bon… - et à l’université de Manchester) à prophétiser que la Libye serait un nouveau bourbier (la presse nord-américaine la qualifie (cette nouvelle guerre -qui ne dit pas son nom- de la communauté internationale) de "nouveau Vietnam" pour la France et l’Angleterre… c’est tout dire !), et/ou les exactions (comme en Irak ou en Afghanistan) seraient (conséquemment) atroces et disproportionnées (alors que la résolution onusienne, 1973, stipulait que l’intervention de la "communauté internationale" - internationale ? pas tant que ça, puisque limitée principalement à trois nations : les Etats-Unis, l’Angleterre et la France - se limiterait à une zone d’exclusion aérienne (NFZ) afin de protéger la population civile contre d’éventuels massacres ! ) Selon la Croix-Rouge internationale ainsi que quelques (courageuses) associations humanitaires sur le terrain (dont L’ONG Human Rights Watch), c’est exactement l’inverse qui se produit actuellement sur ce théâtre d’opérations (les victimes "collatérales" (pas vraiment) des bombardements aveugles (soi-disant ciblés) tuent de plus en plus (d’INNOCENT(E)S, faut-il le rappeler ?) de civils, et malheureusement - pour le peuple libyen - c’est son lot quotidien !
deux (bons) articles de Philippe Leymarie, parus récemment (les 18 et 20 mai 2011) sur le site du « Monde Diplomatique », intitulés : « En Côte d’Ivoire, une armée à refaire », et « Elargissement des cibles » en Libye », compléterons (et corroborerons) ces quelques informations.

Le coût exorbitant de ces folies guerrières ? (décidées sans concertations par sarkozy) Voici ce qu’écrit Philippe Leymarie dans l’article intitulé : « Elargissement des cibles » en Libye » (voir les références ci-dessus) :
« … Pour la France, qui assure un cinquième des sorties aériennes et un tiers des frappes, le sur-coût de l’opération « Harmattan » ( déclinaison française de « Unified Protector » ) serait d’environ 1,2 millions d’euros par jour - soit, en deux mois, 72 millions (dont plus de la moitié en missiles). Un coût comparable à l’engagement français en Afghanistan. Le surcoût total des « opex » françaises pour cette année devrait approcher le milliard d’euros (contre 850 millions en 2010). … » Alors que les résultats économiques du gouvernement sarkozy sont on ne peut plus catastrophiques (vous pouvez lire une série d’articles sur le sujet, paru sur le site « Sarkofrance », dont le dernier est intitulé : « … Sarkozy : " it’s the economy stupid ! … » Et l’économie, ducon ? ainsi qu’une autre série d’articles de Laurent Mauduit (co-fondateur) du site « MEDIAPART » (vos pointez son blog et quasiment tous ses articles économiques sont d’un très bon niveau ), comme disent les Allemands : « Il dépense sans compter (de) l’argent qu’il n’a pas ! »

**… C’était avant et (un an) après l’élection présidentielle de 2007. Depuis plus rien ! ou plutôt si, il empile dangereusement des revers en tout genre et (tout ?) ce qu’il touche se transforme irrémédiablement en piteux échecs)

°Le centre est-ce le désert de Gobi (où rien ne pousse même pas l’ombre d’un centriste) ou est-ce l’Arlésienne ?
°(le soi-disant réservoir en voix de sarkozy)

Borloo et Morin déclarent publiquement leur indépendance vis-à -vis de l’ump (malgré les appels solennels de Fillon : « L’action et le programme qui ont été menés par le gouvernement, l’ont toutes été en accord avec nos amis centristes (c-à -d, décidés et approuvés avec le NC « *"nouveau" centre » de Morin et le PR de Borloo) ! »* à l’époque, il s’agissait de manoeuvres politicardes afin d’évacuer l’encombrant problème que leur posait Bayrou et ses 18 % de votants en sa faveur !

Borloo répliquait aux menaces à peine voilées de sarkozy (*bien que dans le même temps il tranquillisait le camp umpiste en affirmant une indéfectible amitié et une totale allégeance envers son (ex ?) allié sarkozy ??? Comme toujours, il s’agit de politique politicienne ou chacun y va de son baratin sans se soucier de réalisme, le mensonge tient lieu de morale ! ), qu’il entendait bien prendre son autonomie politique (alors qu’ils ont des convergences communes voire identiques (sauf en ce qui concerne les prises de position et le penchant (du clan sarkoziste) très marqué pour les aspirations en faveur et du programme du FN), c’est aussi ça le baratin politique !) par rapport à l’ump, et donc de se présenter à la présidentielle.
C’est de plus en plus confus, les intérêts des uns et des autres divergent totalement, bien que sur le fond ils restent unis ? (comprend qui peut !)

Cherchez pas à comprendre c’est de la cuisine politicarde !

*comme je l’écrivais il y a quelques mois (l’été dernier, en 2010) dans un article paru sur le site, les centristes faute de temps ne pourront pas créer de nouveau parti (même si les manoeuvres actuelles en donnent l’illusion et font croire le contraire) et ne comptent pas créer un nouveau groupe parlementaire avant la présidentielle, et resteront donc, bien sagement les supplétifs umpistes - depuis 2007 - à l’Assemblée et au Sénat…

Le texte a été adopté par 93 % des votants ( 4 % se prononçant contre et 3 % s’abstenant ). Après le scrutin, le président des radicaux a salué " un vote qui vous oblige et nous oblige ". " Oui, il y a à compter d’aujourd’hui une nouvelle offre politique française "
Le texte demande également à " Borloo de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2012". Sur sa candidature à la présidentielle, Borloo a annoncé qu’il se prononcerait entre l’été et l’automne. " J’ai bien entendu le message. Laissez-moi y réfléchir encore un peu car ce sont des choses graves, des responsabilités importantes qui n’engagent pas que moi-même ", a-t-il ajouté.
Le Parti radical était associé à l’ump depuis sa création en 2002. S’il est toujours resté un parti de plein exercice, son financement était constitué pour l’essentiel de subventions versées par l’ump (1 million d’euros) et les investitures électorales étaient communes.

PAS DE " DÉCLARATION DE GUERRE "
La double adhésion ( radical-ump ) a également été de règle jusqu’en 2007 où elle est devenu optionnelle. Résultat, aujourd’hui, 50 % des membres du PR qui revendiquent 12.000 adhérents, ne sont déjà plus à l’ump. Pour les autres, dont les parlementaires, le PR a prévu la possibilité de conserver la double appartenance jusqu’au 31 décembre 2011, fin du contrat les liant à l’ump, et seuil fixé par la Confédération pour accepter en son sein des ump sous le statut intermédiaire de "membres associés". De quoi rassurer certains députés, comme Jean Leonetti, inquiets du virage stratégique pris par Borloo.

Jean-Louis Borloo souhaite un candidat centriste pour 2012 !?
(Pas possible ? Rêve-je ou dors-je ? une candidature centriste ! Est-ce bien raisonnable ? )

" C’est une déclaration d’indépendance, pas une déclaration de guerre ! " précisait quelques heures avant le vote Borloo, président du parti, dans un entretien à « La Nouvelle Pravda/ Le Figaro ». "On aurait pu continuer à faire un bout de chemin ensemble mais ce que l’on appelle communément la majorité a besoin de ses deux piliers, de ses deux forces, de ses deux sensibilités", explique l’ex-ministre de l’écologie en constatant que "petit à petit, l’ump s’est droitisée". Le nom de la future Confédération, proposé à ses partenaires par Jean-Louis Borloo, sera donc, plutôt que la "Confédération des centres", "l’Alliance républicaine écologique et sociale" ou plus simplement "l’Alliance", avait annoncé dès vendredi le député Jégo en précisant qu’un groupe parlementaire autonome (distinct de l’ump ???) de 40 à 50 parlementaires verra le jour à l’automne. Ostentation

A quoi (et à qui) peut bien servir ce tintouin ostentatoire et toutes ces "bonnes" intentions (malgré l’irréalisme de *la candidature "centriste"), si ce n’est de poudre aux yeux à un électorat peu exigeant (c’est le moins que l’on puisse dire) et très accommodant ? (même pas besoin des bonnes grosses cordes propagandistes, l’effet "Borloo" agira !)
* comment pourraient-ils en si peu de temps, mettre sur pied une structure politique viable ? D’autre part, qui peut croire sérieusement à l’autonomie financière "des groupes" centristes ? ne font-ils pas caisse commune avec les umpistes ? (Bayrou mis à part)

"Vif rebond" de la croissance en France (n’exagérons rien…)

L’ économique française serait prise d’une soudaine embellie ! Est-ce grave ? Les réactions étrangères (pour le moins dubitatives et assez goguenardes, minimisent un tant soit peu ce "vif rebond" : « A chaque fois qu’un "bon" chiffre de l’économie française sort, le gouvernement français s’emballe et s’empresse de tirer des conclusions hâtives ! ) et les deux fausses-bonnes raisons qui font que Lagarde se réjouie… ne serait-elle pas le meilleur atout européen pour succéder à DSK ? (pauvre Europe !)

Les nominations (tout azimut) ont été davantage marquées par le caprice du « monarque républicain » (plus pour très longtemps d’ailleurs) que la recherche des meilleures compétences !
L’Europe ? Parlons en de l’Europe !

*Le mouvement "Yes we camp #spanishrevolution" va se trouver rapidement confronter au même effets de l’électoralisme politicien, que connurent avant eux (bien que les "politologues" (les aboyeurs médiatiques) entretiennent la confusion -entre telle ou telle consultation électorale - du fait qu’elles n’auraient soi-disant pas les mêmes enjeux, bien que le fond reste strictement indique, l’éternelle alternance alimentée par une complicité de caste) les Français(es) qui avaient massivement voté (56 % d’inscrits sur les listes électorales) contre le referendum électoral européen (le « traité dit de Lisbonne », une version quasi identique à celle du « traité de Maastricht », à peine modifiée selon Giscard ), ce que les partis institutionnels et les politicards professionnels (dont Cohn-Bendit) avaient présenté comme la « realpolitik » (vous savez le cynisme politicard, sans principe pour cause... d’efficacité ), qui leurs avaient permis, malgré une claque électorale monumentale (par exemple l’ump raflait la mise avec huit postes de députés européens sur un total de seize postes à pourvoir, Europe Ecologie (le gadget électoral de Cohn-Bendit) faisait jeu égal avec le PS et raflait quatre postes de députés européens, alors qu’ils ne représentaient que très peu de votants ; l’ump représentait à peine trois millions de votants !) cela n’empêchera pas la droite espagnole d’exulter de joie, elle aura soi-disant gagné… redite de la realpolitik ? Oui, sauf si le mouvement persiste et signe, et qu’il perdure malgré les menaces qui ne manqueront pas de pleuvoir prochainement sur les campements improvisés (les flics (dites forces de sécurité) entreront très prochainement ( ?) violemment en action et disperserons sans ménagement les révolutionnaires espagnols).

Il faudra tenir coûte que coûte !

* on leur opposera cette (argutie) rhétorique déjà bien rodée et apparemment imparable : en Tunisie et en Egypte le peuple se révoltait contre la dictature, en Espagne c’est la démocratie qui prime ! (bien que la démocratie soit privatisée et confisquée - par et pour- une élite), les représentants du peuple ont toute légitimité (la démocratie dite représentative ne préserve que des intérêts privés, mais qu’importe ! elle est parfaitement légale et le système électoral (que les peuples qui en sont privés nous envient) l’atteste …)

PS : L’Inculpation de Dominique Strauss-Kahn pour agression sexuelle sur une femme de chambre (sept chefs d’inculpation tout de même !) d’un hôtel de Manhattan, a quitté dimanche vers 23 heures (5 heures, heure de Paris), menotté dans le dos, le commissariat de New York.

L’affaire constituerait un séisme pour le vie politique française (?)
Pas tant que ça, vu à allure ou le personnel politique c’est ressaisi… ça laisse pantois !

Pourtant l’avocat de DSK plaidera « non-coupable » et assure qu’il sera innocenté ???

Tout ce fatras médiatique n’a pas empêché les coups tordus de certains ! (bien au contraire) Christine Lagarde au FMI ? (« Un peu de décence tout de même ! » déclarent certains) L’ancienne conseillère fiscaliste des très riches clients du cabinet américain Baker & McKenzie, ne remplirait aucun des trois critères essentiels : compétence, indépendance et impartialité (l’affaire Tapie en est l’illustration, et pourrait valoir prochainement à l’intéressée d’être elle-même impliquée dans une procédure judiciaire, bien que Lagarde a été une exécutante fidèle des oeuvres du locataire élyséen - y compris les plus contestables ! - ). L’expérience de Lagarde à Bercy ? Dans un pays où la politique monétaire est gérée à Francfort, où le taux de change laissé à l’appréciation des marchés et dont les "performances" économiques du gouvernement sarkozy sont plus que médiocres… on ne peut qu’être sceptique. )

URL de cet article 13785
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

URGENT : Il reste quelques places à prendre pour faire partir un deuxième bus.
Si vous ne pouvez pas participer, vous pouvez aider à financer une place pour quelqu’un. VOIR ICI https://www.lepotsolidaire.fr/pot/jglqu3rm

Chasseurs de matières premières.
Michel COLLON
Chaque citoyen européen consomme par an en moyenne 26 kilos d’appareils[1] en tous genres : ordinateurs, téléphones, télévisions, électro-ménager... L’avons-nous décidé ? Le souhaitons-nous ? Quoi qu’il en soit, cet acte apparemment innocent a en réalité un impact énorme. Sur la Nature, on s’en doute, mais aussi sur des êtres humains. Des femmes et des hommes du Sud sont condamnés à mourir de faim, leurs enfants seront privés d’éducation, ils souffriront de la malaria, de la tuberculose et autres maladies (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« L’ennemi n’est pas celui qui te fait face, l’épée à la main, ça c’est l’adversaire. L’ennemi c’est celui qui est derrière toi, un couteau dans le dos ».

Thomas Sankara


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.