Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


COMMERCY (MEUSE) - Programme de l'assemblée des assemblées 26 et 27 janvier 2019 Commercy et environs - Les Gilets Jaunes de Commercy

SAMEDI 26 JANVIER – ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES
Accueil à partir de 10h - Repas 12h

INTRODUCTION - PRESENTATION DES GROUPES/ASSEMBLÉES
DÉBATS EN PLÉNIÈRE

Les discussions seront basées sur la remontée des positions et des revendications des différentes assemblées et groupes de gilets jaunes ! (Précisions à venir)

A) Quelles revendications voulons-nous porter ?

B) Quelles suites et perspectives pour le mouvement ?

C) Comment s’organiser et se structurer à toutes les échelles pour être le plus démocratique

D) TEMPS DE CONCLUSION – 19h15 à 19h45 – Assemblée des Assemblée : Acte I et après ?

DIMANCHE 27 JANVIER : Groupes de travail & restitution.
Participation facultative.

RÉSERVATION AVANT LE 13/01 SI POSSIBLE

CONTACT : assembleedesassemblees@gmail.com

ÉVÉNEMENTS FACEBOOK : l’assemblée des assemblées -gilets jaunes de Commercy

Solidairement,
Un Gilet Jaune de Commercy

Notre page Facebook
Notre chaîne YouTube
Notre adresse :
La cabane des gilets jaunes
Place Charles de Gaulle
55200 COMMERCY (FRANCE)

»» https://www.facebook.com/Les-Gilets-Jaunes-de-Commercy-440617629803047/
URL de cette brève 6032
https://www.legrandsoir.info/commercy-meuse-programme-de-l-039-assemblee-des-assemblees-26-et-27-janvier-2019-commercy-et-environs-les-gilets-jaunes-de.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
24/01/2019 à 09:53 par Jean Cendent

Pétition des gilets jaunes de Commercy : défendons la cabane du mouvement !

Depuis près de 2 mois nous, gilets jaunes de Commercy, avons construit notre « cabane de la solidarité » sur la place Charles de Gaulle en plein cœur de la ville. Cette cabane, c’est le symbole la lutte des gilets jaunes à Commercy.

C’est aussi un lieu de solidarité avec tous les habitants. Elle est soutenue par les commerçants autour qui apportent chaque jour du ravitaillement. Nous y avons fêté Noël et le Nouvel An. C’est notre « maison du peuple ». Fin novembre nous l’avons défendue d’une première menace de destruction par une pétition qui a regroupé près de 1500 personnes.

Mais maintenant nous apprenons que le maire de Commercy menace de la démonter en début de semaine prochaine ! Alors que le nouveau préfet de Meuse, un ancien militaire, sera accueilli en grandes pompes lundi 21 à Commercy. Il faudrait nous faire dégager et nettoyer ce qui dérange !

Jusqu’ici la situation locale était plutôt apaisée avec les autorités locales, mais on dirait qu’elles aussi ont décidé de durcir. Alors qu’un soi-disant « grand débat national » est lancé pour pour réinstaurer le dialogue, en réalité c’est l’enfumage total. Sur le terrain nous vivons le mépris, la répression violente des manifestations et la destruction de nos lieux d’organisation.

À notre cabane c’est une autre vision de la démocratie que nous défendons. Plusieurs fois par semaine malgré le froid et la fatigue nous y tenons des assemblées ouvertes pour que chacun apprenne à s’écouter, à se réapproprier la parole, à vivre ensemble. C’est un lieu où les habitants de Commercy peuvent venir déposer leurs revendications dans notre cahier - déjà plus de 180 à ce jour. Cette cabane pose les premières bases d’une alternative concrète pour rendre le pouvoir au peuple, à la base.

Fin novembre notre premier appel incitait les gilets jaunes de toute la France à constituer des assemblées populaires basée sur la démocratie directe. Il a été vu plus de 300 000 fois, partout en France et à l’étranger. Il a été traduit dans plusieurs langues, et a reçu des milliers de commentaires et d’encouragements, du Mexique, d’Allemagne, du Royaume-Uni, etc. Notre « chanson des gilets jaunes de Commercy » a été reprise dans de nombreux cortèges.

Fin décembre nous avons lancé un deuxième appel à tous les groupes et les assemblées de gilets jaunes à se retrouver à Commercy le 26 & 27 janvier pour « l’Assemblée des assemblées ». La vidéo a été vue plus de 50 000 fois et là encore nous avons reçu des centaines de messages de soutien. Près d’une cinquantaine de délégations de groupes de gilets jaunes ont confirmé leur venue pour échanger sur les suites du mouvement. Et nous recevons chaque jour de nouvelles inscriptions.

Avant, la petite sous-préfecture de Commercy était surtout connue pour ses madeleines. Maintenant des projecteurs locaux, nationaux et internationaux sont braqués sur elle, avec beaucoup de curiosité et d’intérêt pour l’initiative de démocratie directe que nous proposons !

Pourtant le Maire souhaite détruire ce que nous construisons ici, alors même que notre cabane ne gêne personne et n’entrave pas la circulation. Nous leur demandons donc expressément de retirer sa demande !

En décembre dernier le maire s’était engagé à laisser notre cabane sur la place en contrepartie de son déplacement d’une dizaine de mètres. Pourquoi changer maintenant ? Cette attitude des autorités locales fait écho à celle du gouvernement, et elle verse de l’huile sur le feu.

Cela nous renforce dans notre détermination à poursuivre le mouvement ici et partout ailleurs. Ces menaces ne feront qu’amplifier notre colère : nous frapper ici et maintenant pourrait concentrer la colère des gilets jaunes de Lorraine sur Commercy !

Défendre cette cabane c’est défendre tous les lieux de rencontre et d’organisation des gilets jaunes ! C’est défendre une proposition alternative à la violence sociale des dernières décennies !

Si cette cabane devait être détruite, nous serons encore plus nombreux à la reconstruire. Dimanche 27 janvier nous invitons tous les groupes de gilets jaunes présents à Commercy à manifester et se rassembler devant la cabane pour dénoncer la répression !

Nous défendrons notre cabane ! Vive le pouvoir au peuple, par le peuple, pour le peuple !

Merci de signer notre pétition si vous soutenez notre demande !

Adresse contact : giletsjaunesdecommercy@gmail.com

Notre page Facebook
Notre chaîne YouTube
Notre adresse : La cabane des gilets jaunes / Place Charles de Gaulle / 55200 COMMERCY (FRANCE)

#156090 
JPEG - 79.1 ko
RSS RSS Commentaires
   
Histoire de ta bêtise
François Bégaudeau
PREFACE D’abord comme il se doit j’ai pensé à ma gueule. Quand en novembre les Gilets jaunes sont apparus pile au moment où Histoire de ta bêtise venait de partir à l’imprimerie, j’ai d’abord craint pour le livre. J’ai croisé deux fois les doigts : une première fois pour que ce mouvement capote vite et ne change rien à la carte politique que le livre parcourt ; une second fois pour que, tant qu’à durer, il n’aille pas jusqu’à dégager Macron et sa garde macronienne. Pas avant le 23 janvier 2019, date de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les rares personnes qui comprendront le système seront soit si intéressées par ses profits, soit si dépendantes de ses largesses qu’il n’y aura pas d’opposition à craindre de cette classe-là  ! La grande masse des gens, mentalement incapables de comprendre l’immense avantage retiré du système par le capital, porteront leur fardeau sans se plaindre et peut-être sans même remarquer que le système ne sert aucunement leurs intérêts.

Rothschild Brothers of London, citant John Sherman, communiqué aux associés, New York, le 25 juin 1863.


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.