RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Conversation avec un Syrien optimiste

J’étais allée chez le commerçant Syrien pour acheter un Pain d’Alep, car je n’en avais presque plus, et je sais qu’il le rapporte directement de "là -bas" quand il va voir sa famille restée en Syrie. Je lui ai acheté aussi, tant qu’à faire, du savon noir et un gant de hammam pour quand je prends mon bain, car le mien est usé. Et de la Guiness Malta parce-qu’il faisait chaud - et que, miracle, il en a.

Je lui ai demandé s’il ramènerait bientôt des savons d’Alep, car j’en ai promis à des vieux amis qui ont des maladies de peau, et je sais comment ils sont faits ’là -bas". Voici notre conversation :

- Je ne suis pas allé en Syrie cet été, et, maintenant, c’est un peu tard...
- Peut-être que vous avez bien fait...
- Mais je correspond avec ma famille. Un jeune a été tué d’une balle dans la tête à la porte de leur maison.
- ... (Je suis choquée)
- Ma famille dit que ça va s’arranger, là -bas.
- Oui, enfin, ça dépend comment !
- Vous savez, il a été tué par des inconnus qui passaient en voiture. C’est fait exprès. Comme ils font en ce moment en Libye. Comme ils ont fait en Irak et en Afghanistan.
- Je croyais qu’ils voulaient simplement s’approprier les richesses d’un pays, mais non, pas seulement...
- Non ! Ils veulent semer la division, la mort, le chaos, et créent pour cela partout des "Islamistes"... A votre avis, comment se fait-il que depuis le temps qu’on sait qu’il n’y avait pas d’"armes de destruction massive" en Irak, la guerre continue quand même ?
C’est les Américains...
Et puis il y a les médias...
- Justement, je trouve qu’il n’y a pas assez de traductions de l’arabe directement en français...
- Un peu, je peux...

J’ai payé mes savons, mon gant, ma Malta, et aussi ma farine de pois-chiches. Je suis partie sous le soleil en ayant dans la tête sa phrase "Ma famille dit que ça va s’arranger" ... J’ai pensé que ce serait la moindre des choses, après la mort d’un innocent... Et qu’en tout cas, ni cet épîcier Syrien qui vit en France, ni sa famille de Syrie, ne sont dupes de la propagande diffusée par les médias des marchands de canons.

URL de cet article 14553
   

LA CRISE, QUELLES CRISES ?
Eric TOUSSAINT, Damien MILLET
Les médias et les économistes de la tendance dominante donnent généralement à propos d’un phénomène aussi profond qu’une crise des explications partielles, partiales et biaisées. Cette vision teintée de myopie caractérise tout ce qui touche aux questions économiques. Damien Millet et Eric Toussaint en spécialistes de l’endettement lèvent le voile sur les racines profondes et durables du déséquilibre économique qui caractérise toute la vie sociale. En 2007-2008 a éclaté la crise financière internationale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux.

Karl Marx

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.