RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Critique de la poésie, par Paul Eluard

En 1943, Paul Eluard rédige un poème à un moment où la Résistance française à l’invasion nazie et à la collaboration vichyste se structure et prend de l’ampleur. Cette Critique de la poésie (titre que portait déjà l’un de ses poèmes dans La Vie immédiate) dit à première lecture l’impossibilité du poète à sublimer la réalité lorsque partout la barbarie se fait jour : à chaque coupure de strophe une mise à mort. Mais Eluard va plus loin et le titre est significatif : face à la cruauté d’une situation particulière, ici l’impérialisme et le fascisme, le poète ou l’artiste en général ne peut se cacher bêtement derrière son esthétique, car tôt ou tard la réalité le rattrape et il doit faire un choix. Nous le savons, celui d’Eluard sera la Résistance patriotique et l’adhésion au PCF.

Ce poème, bien que daté historiquement par les noms des suppliciés, reste d’une actualité brûlante, au moins sur deux points :

- Le massacre du peuple palestinien en cours à Gaza par une armée israélienne qui ne cache même plus ses intentions génocidaires. Les bombes pleuvent, les attaques cibles contre les infrastructures civiles comme les hôpitaux sont régulières, le meurtre d’enfant une routine, la torture sur les prisonniers une procédure normale, etc. Devons-nous laisser faire une guerre proprement exterministe, aidée en partie par des armes françaises

- Et au niveau national, nous sommes à la veille du saut fédéral européen qui va priver les États européens du droit de veto par la fin de l’unanimité. Nos lois ne se décideront plus au niveau national mais dans des instances bureaucratiques bien loin des gens, qui pourront bien mieux détricoter les conquêtes sociales françaises grâce aux principes de libre-échange inscrits dans le marbre des traités européens. Le projet de l’oligarchie euro-atlantique est de faire de la France une province d’empire, une sorte de protectorat germano-américain où la République une et indivisible (bourgeoise certes, mais qui permet malgré tout au peuple travailleur d’exercer un rapport de force pour défendre ses conquêtes sociales et démocratiques) devra céder la place à un conglomérat d’euro-régions où l’arbitraire des barons locaux pourra assurer sans entraves la défense des intérêts des monopoles capitalistes.

Ambroise-JRCF

Critique de la poésie - Paul Eluard

Le feu réveille la forêt
Les troncs les cœurs les mains les feuilles
Le bonheur en un seul bouquet
Confus léger fondant sucré
C’est toute une forêt d’amis
Qui s’assemble aux fontaines vertes
Du bon soleil de bois flambant

Garcia Lorca a été mis à mort

Maison d’une seule parole
Et des lèvres unies pour vivre
Un tout petit enfant sans larmes
Dans ses prunelles d’eau perdue
La lumière de l’avenir
Goutte à goutte elle comble l’homme
Jusqu’aux paupières transparentes

Saint-Pol Roux a été mis à mort
Sa fille a été suppliciée

Ville glacée d’angles semblables
Où je rêve de fruits en fleur
Du ciel entier et de la terre
Comme à de vierges découvertes
Dans un jeu qui n’en finit pas
Pierres fanées murs sans écho
Je vous évite d’un sourire

Decour a été mis à mort.

»» http://jrcf.over-blog.org/2024/02/critique-de-la-poesie-de-paul-eluard.html
URL de cet article 39437
  

DEPUIS LA NUIT ET LE BROUILLARD - FEMMES DANS LES PRISONS FRANQUISTES - de Juana Doña
traduit par à ngeles Muñoz avec la collaboration de Sara Albert Madrid, février 1939. La Guerre d’Espagne touche à sa fin. Leonor va connaître l’exode, la torture, la condamnation à mort, et les longues années de prison... L’horreur quotidienne de l’univers carcéral franquiste tel que l’ont vécu des milliers de femmes et d’enfants est décrite ici par Juana Doña avec un réalisme sans concession et sans complaisance. Ce livre est son témoignage. Écrit en 1967, publié seulement après la mort du dictateur, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Personnellement, je n’ai jamais très bien compris ce qu’est le féminisme. Je sais par contre que les gens me qualifient de féministe chaque fois que j’exprime une idée qui me différencie d’un paillasson ou d’une prostituée.

Rebecca West

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.