Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

17 

Droit de Réponse de Mme Zoé Valdés

Note de LGS : nous publions ici le droit de réponse demandée par Mme Zoé Valdés que nous avons reçu le 7 décembre 2016 à 17h59. Craignant avoir affaire à un agent provocateur cubain, nous avons demandé et obtenu la preuve qu’il s’agissait bien d’elle.

Bonsoir, j’ai lu l’article de Maîté Pinero dans votre site où elle m’acuse d’espionne (https://legrandsoir.info/deuil-et-hommage-a-cuba-et-dans-le-monde-mais...). Je n’ai jamais connu cette femme à Cuba. Jamais. Je n’acepte pas cette calomnie et diffamation sur ma personne. Je vous ai envoyé un commentaire dans l’article mais je voudrais avoir un droit de réponse dans votre site. Voici mon commentaire :

“Une très bonne castro-communiste cette femme, rien que des mensonges dans cet article. Jamais je n’ai connu cette femme à Cuba. Jamais. Et elle m’acuse d’espionne. Je demande à Le Grand Soir mon droit de réponse à cette calomnie et diffamation le plus vite possible. J’ai le droit.

Et puis, pour quoi ne raconte-t-elle pas l’assassinat de 12 enfants avec leurs familles dans le Remorqueur 13 de Mars par Fidel et Raúl” Castro en 1993 ? Huber Matos, commandant de la Révolution, 22 ans en prison, torturé milles fois, m’a raconté dans une interview que la mort de Camilo Cienfuegos était belle et bien commis par les frères Castro.

Et enfin, elle m’acuse de terroriste, non ? Et compare les attentats à Paris avec ce que j’ai pu dire un jour à la TVE. Et pour quoi elle ne compare pas ces attentats avec les masacres et violations de familles et enfants par le FNL, las FARCS, ETA, et tant d’autres mouvements terroristes crées et soutenus par Fidel et Raúl Castro partout dans le monde ? Pour quoi ne raconte pas cette journaliste et activiste de Cuba Coopération (conflit d’intérêts) les bombardements de troupes Cubaines en Afrique avec des armes chimiques contre des villages où il n’ y a avait que des familles et enfants innocents.

¿100 mille ? Non, beaucoup plus sont les victimes du castrisme si on compte les soldats cubains morts dans des guerres que n’avait rien avoir avec eux, et les ’boats peoples’ disparus en mer et dévorés par les requins.

Une bombe non, deux, pour chaque dictateur. Une bombe dans la tête de Castro I et une autre dans la tête de Castro II.

Et puis, le mot haine dans votre bouche est dégoutant. Le communisme est la haine, le castrisme est la haine. Vous, vous êtes le mensonge et la haine.

Je n’étais pas présente dans l’émission de radio parce que j’ai dû me rendre à la Bibliothèque de Mulhouse pour présenter mon livre publié récemment chez Arthaud, ’La Havane, mon amour’. Mais je vous trouverais un jour, en tête à tête, ici ou à Cuba, mon pays, et pas le votre.

Finalement, combien vous ont payé les militaires castristes pour cet article ?”

Si je ne reçois pas de réponse de votre part je serais obligée de contacter mon avocat. Veuillez agréer mes sentiments les plus sincères.

Merci beaucoup,

Zoé Valdés
Écrivain en exile

URL de cet article 31276
   
Communication aux lecteurs
N’extradez pas Julian Assange ! #FreeAssange #Unity4J
Via Wikileaks, Julian Assange a rendu un fier service au monde entier, en rendant compte des crimes de guerre américains, de l’espionnage de leurs alliés, et d’autres secrets peu reluisants des organisations, entreprises et régimes les plus puissants de la planète. Cela n’a pas fait de lui l’ami de l’État profond américain. Tant Obama que Clinton ou Trump ont déclaré que son arrestation devrait être une priorité. Récemment, nous avons reçu la confirmation [1] qu’il a été inculpé en secret de manière à le faire extrader vers les USA aussitôt qu’il aura pu être arrêté.

suite : https://internal.diem25.org/fr/petitions/1


Vous avez une minute ?

Même Thème
CHE, PLUS QUE JAMAIS (ouvrage collectif)
Jean ORTIZ
Recueil d’interventions d’une vingtaine d’auteurs latino-américains et européens réunis à Pau en avril 2007 pour un colloque portant sur l’éthique dans la pratique et la pensée d’Ernesto Che Guevara, une pensée communiste en évolution, en recherche, qui se transforme en transformant, selon les intervenants. Quatrième de couverture On serait tenté d’écrire : enfin un livre sur le Che, sur la pensée et la pratique d’Ernesto Guevara, loin du Che désincarné, vidé d’idéologie, doux rêveur, marchandisé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je crois, juridiquement parlant, qu’il y aurait des motifs sérieux pour inculper chaque président des Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale. Il ont tous été soit de véritables criminels de guerre, soit impliqués dans de graves crimes de guerre.

Noam Chomsky, in "What Uncle Sam Really Wants"


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.