Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Ecriture : le Monde et 20 minutes, trop peu « inclusifs »

Les partisans de l’écriture inclusive n’ont pas tort quand ils disent que c’est abuser d’écrire : « Les participants » pour désigner un public composé de 999 femmes et d’1 homme. Notre langue n’interdit pas l’intelligence et nous aurions écrit : « L’assemblée, composée de 999 femmes et d’un homme… ».

Le Monde.fr, 10 mars 2018, n’a pas compris ça.
« Prise d’otages en Californie : le suspect et trois femmes trouvés morts ». Et, plus loin : « Un tireur et les trois employées qu’il avait prises en otage ont été trouvés morts lorsque la police… ».
Le Monde aurait pu écrire : « … trois femmes et le suspect ont trouvé la mort ». Et, plus loin : « La police a constaté le décès du tireur et des trois employées… ».

Bref, on pouvait mieux faire sans pour autant estropier (« mort.e.s » ou mort-e-s » ou mort(e)s, ou « mortEs ») une langue qui, parlée par 270 millions de personnes, ne nous appartient pas.

Mais il y a pire encore :
Titre de « 20 minutes », 10 mars 2018, pour le même fait divers : « Californie : Une prise d’otages dans une maison de retraite pour anciens combattants fait trois morts ». L’article : « Un ancien combattant américain […] a tué trois femmes avant de se donner la mort… » .

3+1= 4, même si le 1 est un assassin. Une vie est une vie (1).

Théophraste R. ( Atelier d’écriture et cours de math).

Note (1) : Madeleine Albright, secrétaire d’Etat de Clinton, avait ainsi répondu à une question sur le blocus US qui avait provoqué la mort de 500 000 enfants irakiens : « Je pense que c’était un choix difficile, mais oui, ça en valait la peine ». (Emission « Sixty Minutes » (CBS) du 12 mai 1996).

URL de cette brève 5746
https://www.legrandsoir.info/ecriture-le-monde-et-20-minutes-trop-peu-inclusifs.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
10/03/2018 à 12:38 par Adel

Malgré tout le cynisme de cette phrase on doit pire à Madeleine Albright : c elle qui a formé Condoleeza rice et qui a fini (à supposer que le compteur des morts dû à la 2ème intervention américaine en Irak soit arrêté) le boulot commencé par Bush Sr, poursuivi par Clinton et achevé par Bush Jr. Une grande dame, à la hauteur de Thatcher ou Marie Besnard, selon ce que vous préférez.

#146115 
10/03/2018 à 18:57 par Assimbonanga

Pas de rubrique book maker pour parier sur le prochain nom du FN qui doit sortir d’un chapeau demain ? Attendu qu’en 2012, le Front de gauche avait pour slogan "Prenez le pouvoir" et qu’en 2017 Le Pen a recopié ce slogan mot pour mot, j’imagine qu’elle va prendre France Insoumise comme source d’inspiration. Elle risque de choisir "France Nationale". Ou approchant. "France insubmersible" ?

#146134 
11/03/2018 à 11:01 par Assimbonanga

Ou alors "Les Insoumis français" ? Non, sérieux, France Inter et France 2 n’ont d’autre sujet de prédilection que la réunion du FN à Lille. Quand c’était la Convention FI, ils s’en souciaient comme d’une guigne. Et aujourd’hui, l’élection partielle en Guyane passe en dessous de tous leurs radars. Espérons que nous aurons une bonne surprise...

#146159 
11/03/2018 à 12:00 par L. A.

Notre langue c’est comme notre mère. On est nés dedans et elle nous a élevés, elle nous a formés et, bien sûr, nous l’avons transformée. Mais qu’on lui ait déjà infligé des cicatrices n’est pas une raison pour décider subitement, par exemple, de la tatouer de force sous prétexte que c’est à la mode.
Notre langue c’est comme un arbre tutélaire tout tordu qui était là bien avant nous et qui nous survivra probablement. Magnifique, racines profondes, branches erratiques et écorce craquelée, il est plein de défauts et continuera d’en produire, mais vouloir le mettre à l’équerre ce serait le tuer.
Quels inconscients cuistres passablement ignares et présomptueux peuvent décider un beau matin de scarifier leur mère et d’inciser leur nom mal écrit sur les arbres en prétendant que « c’est normal, les choses évoluent » ? Il confondent la lente évolution naturelle et leur égocentrique vandalisme.
L. A. (Écolier du précédent millénaire.)
(N. B. : en grammaire du français « masculin » ne signifie pas « mâle », il remplace aussi le genre « neutre », ni masculin, ni féminin, qui n’existe pas spécifiquement dans cette langue et qui sinon y ferait gravement défaut. La bonne idée serait peut-être de faire éclore un genre neutre, mais ça ne peut pas être fait par décret, il faudrait que les poêtes et les écrivains s’y mettent pour que peut-être dans une ou deux générations….)

#146160 
RSS RSS Commentaires
   
Banque du Sud et nouvelle crise internationale
Eric TOUSSAINT
En pleine crise du subprime, dont les conséquences n’ont pas fini de se faire sentir dans l’économie mondialisée, sept pays l’Amérique latine lancent une Banque du Sud qui pourrait jeter les bases d’une autre architecture financière internationale. En combattant inlassable, Eric Toussaint propose dans ce livre une approche claire et synthétique, destinée à des non-spécialistes, de l’état des résistances au néolibéralisme, du contexte économique international contemporain ainsi que des principaux défis que (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"cette cloture a été placée pour votre protection. Ne vous en approchez pas, ne tentez pas de la traverser ou nous vous tirerons dessus".

panneau (en anglais) accroché sur une cloture de fils de fer barbelés qui entoure la ville d’Abu Hishma (Irak)


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.